Manifestations d’élèves à Ouaga : “Il n’y a pas de perte en vie humaine”, selon le commandant de la CRS

728 4

Une manifestation d’élèves à Ouagadougou ce 13 mai 2013 a tourné à l’affrontement avec les forces de l’ordre, la Compagnie républicaine de sécurité (CRS). Faisant le bilan de cette intervention, son commandant, le Commissaire principal de police Olivier Sanon, a infirmé la rumeur de mort d’élève  sur les antennes de la RTB, ce 20h.

Les alentours du Lycée Philippe Zinda Kaboré dans la fumée des gaz lacrymogènes (Ph : DR)
Les alentours du Lycée Philippe Zinda Kaboré dans la fumée des gaz lacrymogènes (Ph : DR)

Je voudrais apporter un démenti, il n’y a pas eu  de pertes en vies humaines, ni de blessés graves », déclare-t-il. Pour lui, il ne pouvait pas y avoir de mort parce que le matériel utilisé ne pouvait entraîner de telles conséquences. “Les forces de l’ordre interviennent sur le terrain avec professionnalisme en utilisant du matériel conventionnel”, renchérit un communiqué de la Direction générale de la Police nationale. Elle dément que les éléments des forces de l’ordre ont utilisé des “cartouches à balles réelles”. 

Cependant, le Commandant Sanon  informe qu’il y a eu des blessés, notamment « un blessé léger  et quelques autres admis à l’hôpital ». Les éléments de la CRS n’ont également pas été épargnés car le commissaire Olivier Sanon indique qu’il  y a « des blessés légers au niveau des CRS et des dégâts matériels ». “Les pare-brises de leurs véhicules (ont été) brisés par les manifestants“, précise la Direction générale de la Police nationale.

Abdou ZOURE

Pour Burkina 24

 



Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Il y a 4 commentaires

  1. ecoutons un peu nos jeunes!!!!!donnons leur les moyens. en tant qu europeen , qui aide , chez vous, je sais que la plupart des eleves veulent etudier!c extremement difficile, pour acceder au ecoles superieur , fautes de temps. travail aux champs, le soir travail des cours a la lampe frontale, il faut leur laisser l electricit? 24h/24. et en plus on ne p eviter le changement, mais que Dieu inspire pour le faire sans rancune, avec l?ide des gouvernements. le burkina est un pays de paix…bientot le seul au monde, en paix……tenez bon!

  2. pauvre tiko,j’ai piti? de toi.ces enfants son plus conscient que toi.demande au ministre qui kes a recu il te dira.citoyen corompu

  3. Mr,plu d place pr le desordre,des gens qi gr?ve san savoir prqoi il gr?ve,matter l?,sils veulent pas l,?cole direction les champs,

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *