Paul Put : « Le football africain se développe rapidement »

599 0
Paul Put
Paul Put

Comme nombre de ses collègues, le Belge Paul Put assiste au Symposium de la CAF qui se tient actuellement au Caire. Son regard, celui du finaliste de la dernière CAN avec l’équipe du Burkina Faso, était très attendu, d’autant plus que les Etalons n’avaient jamais franchi un tel cap, habitués aux éliminations dès le premier tour.

Cafonline.com: Le symposium de la CAF fait aujourd’hui l’unanimité parmi les participants. Partagez-vous cette impression ?
Paul Put: « Je pense que c’est une très bonne occasion pour les responsables des sélections et les directeurs techniques de se rencontrer et d’échanger des idées et leur expérience à la tête des différentes équipes nationales des équipes nationales africaines. Ces événements sont de nature à contribuer pleinement au développement du football africain ».
Cafonline.com: Croyez-vous que ces événements bénéficient football africain?
Paul Put: « Certainement. Je sais que la CAF organise dorénavant un tel événement tous les deux ans, et ce serait mieux si nous avions ce genre de rencontre chaque année. Nous en avons tous besoin. Nous devons nous parler, apprendre les uns des autres. C’est une opportunité formidable et également unique de le faire. Ensemble nous sommes plus forts qu’en travaillant chacun séparément de son côté ».
Cafonline.com: Que faut-il aujourd’hui pour améliorer le football africain?
Paul Put: « Je sais qu’il est souvent de bon ton de critiquer la CAF. C’est une énorme erreur car elle fait beaucoup. On a assisté ces dernières années, sous son impulsion, au renforcement des infrastructures et des structures. Seule ou avec la FIFA, la CAF organise de nombreux stages qui vont dans le bon sens. Il est évident que sur le plan technique une rencontre comme celle du Caire se révèle très utile. Nous les hommes de terrain, nous savons que le football africain a beaucoup gagné sur les terrains. On le mesure lors des différentes CAN ».
Cafonline.com: Le Burkina Faso a créé une grosse surprise en accédant à la finale de la dernière CAN au début de cette année. Vous attendiez-vous à un tel parcours ?
Paul Put : » Personnellement je n’ai pas été surpris. Mes joueurs ont du talent, plus certainement qu’on lui en prête, et aussi la volonté de réussir sans laquelle il est impossible d’obtenir de bons résultats. En conséquence, atteindre la finale n’a pas été une surprise pour moi ».
Cafonline.com: Le Burkina Faso peut –il répéter cette performance dans les années à venir
Paul Put : » J’en suis convaincu. Quand on se hisse une fois en finale, on pense à l’étape suivante, le titre. Les joueurs savent désormais que ce n’est plus une mission impossible au titre. Si l’animation du groupe reste la même, si on progresse encore dans la gestion de l’équipe, pourquoi l’équipe n’y parviendrait-il pas ».
Cafonline.com: Et la Coupe du monde ? Lire la suite sur sports.burkina24.com


Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *