Des faits et des gestes aux Galian 2013

517 0
Galian 2013 (Ph : B24)
Galian 2013 (Ph : B24)

Les 16e Galian ont récompensé ceux qui devaient l’être. Ils ont permis aussi à certains faits et gestes d’égayer ou d’écorcher la beauté de la cérémonie. Voici quelques uns.

* Il dédie son prix au Président du Faso

Il a tenu à ne pas faire comme les autres, puisque son reportage ne s’est pas déroulé comme les autres ! Il s’agit de Youssouf Ouédraogo, journaliste de la RTB, qui a remporté un prix spécial pour avoir réalisé un compte-rendu sur la réserve cynégétique de Pama. En effet, prenant exceptionnellement la parole après avoir pris son trophée, il a annoncé que l’idée du reportage ne vient pas de lui, mais du protocole de la Présidence du Faso. Voilà pourquoi, de son avis, le prix devrait revenir du Président du Faso à qui il l’a dédié séance tenante. Taquine, Vanessa Touré a repris haut ce que la salle pensait bas, en souhaitant que l’enveloppe de 500 000 F CFA qui accompagne le prix aille également au palais de Kossyam ! Pas certain que ce souhait se réalise !

* Ces fautes sur les trophées

Il y avait des fautes sur les trophées des Galian. Le Galian du meilleur « journale » parlé ou le Galian de la catégorie « pure plers », entre autres, gagneraient à tendre vers l’excellence qu’ils  prétendent récompenser.

* Pas mal, les animateurs, mais …

Les MC de ces Galian, Vanessa Touré, journaliste à la RTB et Brice Anoh, animateur à la télé BF1, ont réussi le pari de conduire de façon véloce la cérémonie. En tout cas, on a vu pire ! Même si Vanessa Touré devrait vérifier l’exactitude grammaticale de cette phrase où elle a évoqué le prix « spéciaux » …

* Décidemment, Burkina 24 ne fait pas comme les autres !

En plus d’avoir reçu le Galian du meilleur média en ligne catégorie « Pure Player », Burkina 24 a envoyé … deux journalistes recevoir le prix sur le podium ! Un peu trop peut-être, mais bon, après tout, c’est une équipe qui a été récompensée et celle de Burkina 24 comptant une bonne vingtaine de bosseurs, deux « receveurs » de prix, ce n’est finalement pas si mauvais !

* Galian vaut mieux que prix spécial

Deux places d’honneur ont été réservées aux lauréats d’un soir. Les prix spéciaux à gauche du podium et les Galian à droite. Les prix spéciaux ont été les premiers appelés, ensuite, les Galian. Parmi les « prix spéciaux », il y avait des Galian. Lorsqu’ils sont allés chercher leur prix, ils ont préféré continuer de « l’autre côté » ! Qui est fou !

* La presse en ligne était alignée !

La presse en ligne est repartie avec une bonne récolte. En effet, Artiste.bf a été récompensé par le Conseil supérieur de la communication (CSC), Le Stratège a reçu une récompense de l’opérateur de téléphonie mobile Airtel et Burkina 24 a reçu le Galian « pure player ». Les blogueurs n’ont également pas été oubliés. Bassératou Kindo, journaliste à L’Express du Faso a mérité le Galian blogs et réseaux sociaux pour son activisme sur Facebook et son blog et Jean Marie Toé a reçu des lauriers de la part de Airtel.

* Le vocabulaire des Galian s’enrichit !

Les 16e Galian ont également donné l’occasion de découvrir un nouveau mot. Il s’agit de « Galiénable », prononcé pour la première fois de son histoire par Antoine Kiendrébeogo, président du jury langue française pour désigner les candidats aux Galian. Après les « Kundéables » de Salfo Soré dit Djah Press, pourquoi pas !

Rassemblés par Abdou ZOURE

Pour Burkina 24



Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *