Arsène Yé sur le sénat : « C’est moins cher qu’un Etat d’exception »

555 28

Question d’actualité à un ministre d’actualité. Arsène Bognessan Yé, ministre des Réformes politiques, a apporté ses éclaircissements sur la création du sénat au Burkina. Budgétivore ? Pour Arsène Yé, le coût de cette deuxième chambre ne vaut pas celui d’un Etat d’exception. Il a beau se chauffer les méninges, il ne voit aucun lien non plus  avec une quelconque modification de l’article 37 de la Constitution.

"La démocratie. C’est comme une machine qui avance"
Bognessan Arsène Yé, ministre en charge des réformes politiques :”La démocratie n’a pas de prix

Au point de presse du gouvernement de ce jeudi 23 mai 2013, actualité oblige, le ministre d’Etat, ministre chargé des relations avec les institutions et des réformes politiques, Arsène Bognessan Yé, a réagi sur la question du sénat, dont la loi portant organisation et fonctionnement a été adoptée le 21 mai pendant que l’opposition disait « non ».

Ce n’est plus le moment

Concernant justement ce débat introduit par les opposants, Bognessan Yé lui attribue d’abord un caractère « purement politique » avant de revenir sur son inopportunité. En effet, le ministre trouve que les idées de l’opposition ne sont « pas forcément mauvaises », mais c’est le moment de les émettre qui est dépassé. N’empêche, souligne le ministre, il aurait compris ce débat s’il était évoqué au moment où la constitutionnalisation du principe était discutée à l’Assemblée nationale le 11 juin 2012.

La démocratie n’a pas de prix

Revenant sur le caractère budgétivore du sénat, Arsène Yé  estime que quel que soit le coût de la démocratie, c’était toujours moins cher qu’un Etat d’exception. “La démocratie n’a pas de prix“,  renchérit le ministre d’Etat qui cite plusieurs pays dans toute l’Afrique , “qui ont aussi, dit-il, les mêmes problèmes de santé, d’emploi que le Burkina”, mais ont déjà intégré le sénat dans leur organisation institutionnelle. “Nous sommes donc pas des extraterrestres”, conclut-il.

Elargir la base de décision

Quant à l’importance d’une deuxième chambre pour la démocratie burkinabè, Arsène Bognessan Yé a trouvé des arguments. Premièrement, le sénat contribuera, de son avis, à élargir la base qui participe au processus d’adoption des lois et de consolider le dialogue. Il prend pour illustration la participation des collectivités territoriales et de la chefferie coutumière et religieuse, à qui les Burkinabè font traditionnellement recours pour régler les tensions sociales.

« Les sénateurs sont indépendants »

(Ph : lepays.bf)
Les sénateurs nommés par le Président du Faso ne lui seront pas redevables, foi d’Arsène Bognessan Yé (Ph: Lepays.bf)

Deuxième argumentaire de Bognéssan Yé, le sénat aura l’avantage d’avoir des élus qui jetteront un regard critique dépourvu de tout voile partisan (puisqu’ils ne sont pas élus sous la bannière de partis politiques) sur l’action gouvernementale. Cette indépendance est-elle garantie, s’inquiètent les journalistes. « Les sénateurs sont indépendants »  martèle le ministre d’Etat,y compris les 29 nommés par le Président du Faso. « lls ne sont pas redevables au Président du Faso puisqu’il ne peut pas dissoudre le sénat », avance-t-il.

« Je n’ai pas vu de lien » entre sénat et article 37

Quant à la conviction de l’opposition qui croit ferme que l’instauration du sénat vise indirectement à modifier l’article 37 de la constitution, « j’ai fait tous les efforts  inimaginables pour voir un lien, mais je n’en ai pas vu », assure “franchement” Arsène Bognessan Yé, qui reconnaît que le président du Faso peut certes convoquer le congrès (le sénat et l’Assemblée nationale réunis), mais pour discuter de tout point qui peut ne rien à voir avec une révision de la Constitution. D’ailleurs, “actuellement, il n’y a pas de processus de révision de l’article 37″, assure le ministre d’Etat.

« Ne croyez pas à tout ce que vous voyez à la télé ! 

Le ministre estime par ailleurs que l’opposition a le droit de penser qu’elle veut et “c’est  « logique » qu’elle vote contre la loi car elle ne fait qu’être dans son rôle : « ils s’opposent à tout ce que nous sommes en train de faire ». D’ailleurs, confie-t-il, les opposants ont indiqué qu’ils feront siéger leurs conseillers municipaux au sénat. « Ils l’ont dit ! Ne croyez pas à tout ce que vous voyez à la télé ! Nous ne sommes pas des ennemis ! C’est vous qui vous battez dans les quartiers, sinon nous, on s’appelle après chaque session », continue-t-il dans la confidence.

Pour le reste, le processus de la mise en place du sénat semble irréversible car, a indiqué, le ministre, les « trois mois à venir » donneront un portrait plus clair de ce que sera la future institution.

Abdou ZOURE

Pour Burkina 24

 



Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Il y a 28 commentaires

  1. ce n est pas l opposition qui est contre le senat, on s en vous du cfob et des mouvenci?, c est nous citoyens lamdas du burkina qui disons non. essayer et vous verrez, vous allez perdre tous ce que vos encetres ont batti pour vous.

  2. ? Nous ne sommes pas des ennemis ! C?est vous qui vous battez dans les quartiers, sinon nous, on s?appelle apr?s chaque session ? De quelle opposition parle-t-il Mr le Ministre? Mais o? passe la d?mocratie? N'oublions pas qu'en d?mocratie l'action des repr?sentants du peuple doit ?tre l'expression de sa volont?. On a plut?t l'impression qu'au Burkina on a une bande de dictateurs qui ont confisqu? le pouvoir et qui dirigent le peuple comme bon leur semble. La vraie opposition c'est le peuple et on n'a besoin de grand budget pour fonctionner. Et gare ? vous! Le jour o? le peuple va se lever vous allez partir, forcement!

  3. aucun pays serieux ne peut se passer des anciens ! quelque soit votre talent, votre savoir, on aura tjrs besoin des femmes et des hommes d’exp?rience !imaginons notre AN rajeunie ? 90% !il faut en ce moment le s?nat pour venir ? la rescousse de cette jeunesse. ne faisons pas comme ce jeune chef de village qui a ordonn? l’?limination de tous les vieux du village . ceux qui ont ob?i ? son ordre ont bien eu chaud avant d’?tre sauv?s par l’un d’eux qui a eu la sagesse de cacher son vieux ! le burkina a besoin du senat en ces moments de mutations profondes . vive le senat ! ? bas les harpagons !

  4. oui, je soutiens cette approche que la d?mocratie et la paix n’ont pas de prix ! le s?nat va nous permettre d’assurer une transition apais?e dans la dynamique d’un rnouvellement de la classe politique burkinab? !

  5. Etant donn? qu'une loi organique doit ?tre valid?e par le Conseil constitutionnel qui lui-m?me doit ?tre r?form?, comment et pourquoi va-t-on aller si vite comme le veut le ministre Bognessan ? Il n'es jamais tard pour bien faire !

  6. L'Italien de florence |

    Les dirigeants burkinab?s sont des marionnettes;le president tire sur les ficelles et les ministres font du gel.SENATEURS NOMMES=SENATEURS DEPENDANTS.Seul un ouvrier du CDP peut dire le contraire.

  7. La democratie n’a pas de prix Mr le Ministre? Vous avez parfaitement raison. Mais pour le peuple c’est la sante, l’education et l’instruction qui n’ont pas de prix. A quoi sert votre comparaison avec les autres pays? Vous conduisez notre pays dans la m?me betise que ces autres. Vous dites que vous n’etes pas des extraterrestres cela est juste mais vous etes pire, car vous etes des disciples de satan. Et soyez en sur qu’il vous reniera au jugement dernier. Le pouvoir vous a tellement prit la tete que vous vous croyez imortels. Et bien que Dieu vous donne longue vie afin que vous perceviez dans vos betises car Dieu a dit dans le Coran:” que ceux qui n’ont pas cru ne compte pas que ce delai que nous leur accordons soit a leurs avantages. Si nous leurs accordons un delai c’est seulement pour qu’il augmentent leurs peches et pour eux un chatiment avilissant”. Mr Ye dit avoir fait”des efforts” pour voir un lien entre le senat et l’article 37 en vain. Il reconnait par ailleurs que le President peut convoquer le congres( senat et assemblee nationale reunis) pour modifier la constitution, mais cela peut porter sur n’importe quel article de la dite constitution. Donc si je comprends bien, l’article 37 aussi puisque vous aviez dit: “n’importe quel article”. Vous vous contredisez alors? Le lien il est plus que flagrant. Arretez d’insulter notre intelligence. Quel est l’article qui empeche Mr le President de dormir a part l’article 37? Vous rendez la population analphabet pour l’empecher de comprendre et pauvre pour mieux la corrumpre. Dites vous que tout cela se realise par le volonte de Dieu et il conna?t votre salaire et je n’aimerai pas etre a votre palce.

  8. c'est quand m?me un peu triste quand Mr le Ministre fait des comparaison avec d'autres pays qui ont des syst?emes de sant? m?diocre et se voit fier de la comparaison. le Burkina n'a pas besoin de regarder ces exemples de m?diocrit? pour stagner sinon r?culer. Nos dirrigeants devraient avoir un peu de compassion pour leurs peuples et une certaine honn?t?t? int?llectuelle pour ne pas faire de telle comparaison. Il faut affecter les ressources a leurs places. trop de gourmandise va finir par vous emporter. si le peuple ne le fait pas Dieu le fera. regardez autour de vous et rendez-vous compte que nul n'est eternel. cher dirrigeant mettez un doigt dans un verre d'eau r?tirez-le, constatez avec quelle vitesse la place laiss?e par votre doigt se referme. juste pour vousdire que nul n'est irrempla?able.

    POUR LE PEUPLE, PRENNEZ LA BONNE D?CISION

  9. ? Ont gagnes ou ont gagnes ?

    Le s?nat : ? C?est moins cher qu?un Etat d?exception ?

    le s?nat contribuera, ? ?largir la base qui participe au processus d?adoption des lois et de consolider le dialogue. Il prendra illustration la participation des collectivit?s territoriales et de la chefferie coutumi?re et religieuse, ? qui les Burkinab? vont faire leur recours pour r?gler la tensions sociales de l?article 37 de la Constitution.
    Donc Ont gagnes ou ont gagnes.

  10. sortir n? pa la solut*,n rmetn pa l peu kn a en ari?re,6 aktuelema politikma ns n pouvn l CDP,2015 sera lan? d notr ann?!.d facn pacifike e turbonique il s rtrouveron o chomage,dnc patience mes grand fr?re kr l’or n’est pa loin!!

  11. Y? et Yoda veulent ns insulter mais je vs prie d ns respect? ds notr pauvret?.Cas mem kan vs nav? pas honte?Ainsi naisse la haine

  12. slt chers ami, ce ne pas en insultants que tout chaangera oubien que le senat sera annule, non. cherchons pluto des solutions pour les contres. laissez moi vous dire une chose depuis 30 ans aucun opposition de taille ne pouvais s'oposer au a ces titans du CDP. ils ont tout a leur porter, ils savent comment prendre ce peuple a revers, ils manipulent l'opposition a leur guise. Si vous regardez notre opposition d'avant et now, ya pas de credibilite possible. Par exemple prenons le cas ADF-RDA, cetais au moins ce parti qui pouvais emerger, mais helas par manque d'immagination et de realisme, voila qu'il se sont fait rouler ds la farine par le CDP. Et voila que le peuple l'ai a vomi a travers. Ce peuple se reveillera qd il sera sonner jusqu'a la tete. bref, c'etais juste pr dire que aucun changement ne peut s'operer avec nos opposants actuels. Seul ce peuple muet, inexistant, timide, patient, et j'en passe incarnera ce pouvoir en place un jr. Je ne suis pas contre l'opposition actuelle, ni contre aucun parti politique, je suis contre des opposants qui n'ont pas d'idees constructives pr son peuple, contre une classe politique qui ne s'occupe rien que pour securiser ses fesses. Mais je crois a un peuple qui se reveillera un jr a l'autre. Des le debut l'opposition a ete fariner par des technocrates et des dictateurs caches sous forme democratique bourrer d'idee et d'intelligence, je cite, Docteur Ye Arsen Bognessan. Vous saviez depuis fort lgtps on nous fais savoir que ya la democratie au Faso, mais non ce pire qu'une dictature. bref, juste pr vous dire que le mal est deja consommer. Ce qu'il faut faire ce de trouver des solutions pr une emergence au faso a travers des idees constructives, concretes et associatives. Soyons solidaire et patriote.
    La Patrie ou la Mort nous Vaincrons.

  13. Qui peut presider ce foutu senat?Vivement que se soit pas francois si non le pays peut etre en feu.Chose qu’on ne souhaite pas.

  14. Certains hommes changent dans le fond, d'autres muent comme des serpents et la derni?re race d'hommes, les plus perfides change d'apparance comme des cam?l?ons. Celui la je vous l'avoue, cumul les trois………..

  15. Ohhh ! Tout ?a l? va nous amener o? ? Ils sont vraiment decider ? garder Blaise au pouvoir ou quoi ?

  16. Bien dit M. Kologo! Faut-il encore rappeler ? ces messieurs du pouvoir qu’on peut tromper tout le peuple une partie du temps, ou une partie du peuple tout le temps, mais jamais tout le peuple tout le temps ? Cette fois-ci ?a ne passera pas ! Vous allez nous voir tous dehors bient?t !

  17. Voil? un politicien qui ne doit sa survie qu’au travail de l?che-botte du Grand Sachem. De quel ?tat d’exception parlez-vous ? Qui a cr?? cet ?tat d’exception si ce n’est vous qui ?tes au pouvoir depuis plus de 25 ans. Allez-y au diable avec votre rh?torique bonne pour les ?coles de pens?es autocratiques.

  18. “le s?nat c’est moins cher qu’un Etat d’exception”… c’est quoi ?a. En plus, il dit que les s?nateurs nomm?s par le Pr?sident ne lui seront pas redevables. Mon oeil

  19. Ils nous prennent vraiment des mois que rien mettez votre s?nat en place cela ne vous emp?chera pas de quitt? le pouvoir en 2015 car “nous allons tous faire pour mettre les battons dans vos roues” et dissoudre en m?me temps ce foutu de s?nat qui n’as aucun sens pour un pays dont pr?s de la moiti? vit en dessous du seuil de pauvret

  20. tout ?a c.est du verbiage.nous ne sommes pas stupides.ces types ne peuvent jamais ?tre ind?pendants.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *