Mission de maintien de paix: Le 1er escadron de l’ECOMIB en Guinée de retour au bercail

637 0

Après un an passé en Guinée Bissau, hors de la mère patrie le Burkina Faso, les 140 officiers et  sous-officiers de la première unité de police constituée du 21e escadron de soutien à la paix a été reçu le 24 mai dernier à Ouagadougou par le chef d’Etat-major général des armées, Gal Honoré Nabéré Traoré autour d’un pot de bienvenue.

C'est dans une ambiance folle de fête que la cérémonie s'est tenue (Ph. Ouoba)
C’est dans une ambiance folle de fête que la cérémonie s’est tenue (Ph. Ouoba)

Parés de leurs tenues de combat bariolées de la gendarmerie, coiffés de leurs bérets verts et chaussés de leurs ragues avec les accessoires comme le ceinturon à la taille, les gallons aux épaules et le brassard avec l’insigne de la mission de la CEDEAO en Guinée Bissau (ECOMIB) au bras.

C’est avec cette allure de combat que les 140 gendarmes, dont 3 femmes, déployés en mi-mai 2012 de Ouagadougou pour la capitale Bissau-guinéenne où la mission de maintien de paix les y attendait, ont été accueillis par le chef d’Etat-major général des armées, Gl Honoré Nabéré Traoré le 24 mai 2013 à la capitale burkinabè pour un pot de bienvenue.

Il s’agit d’officiers et de sous-officiers de la première unité de police constituée du 21e escadron de soutien à la paix.

Ambiance folle de fête

Le commandement a exprimé son « entière satisfaction par rapport aux comportements exemplaires » des missionnaires qui sont, selon le Gal Traoré, « parfaitement en conformité » avec les recommandations qu’il leur a adressées au déploiement.

Le commandant Saturnin Poda, au nom de cette unité du 21e escadron, a souligné qu’ils se sont heurtés à des difficultés de plusieurs ordres, mais rien n’a pu ébranler la mission à eux confiée. C’est dans une ambiance folle de fête et de détente en famille des Forces armées nationales (FAN) que la cérémonie s’est tenue.

Wendyida Germaine KERE

Pour Burkina 24



Article similaire

Il y a 1 commentaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *