Ministère de l’Environnement : Pas de projet/programme rouge en 2012

631 0

Evaluer les performances des 17 projets et programmes de l’année 2012 du ministère de l’Environnement et du développement durable (MEDD), c’était le but visé par l’assemblée sectorielle 2013 du département tenue le 30 mai 2013 à Ouagadougou.

Le ministre Salif Ouédraogo a présidé les travaux de l'assemblée sectorielle 2013 des projets/programmes du MEDD (Ph. B24)
Le ministre Salif Ouédraogo a présidé les travaux de l’assemblée sectorielle 2013 des projets/programmes du MEDD (Ph. B24)

Au ministère de l’Environnement et du Développement durable (MEDD), l’environnement des projets et programmes de l’année 2012 est à dominance « vert ». Sur les 17 projets et programmes, 12 sont classés catégorie 1, projets/programmes « verts » et les 5 autres de catégorie 2, projets/programmes « oranges ». Il n y a donc pas, parmi les projets/programmes 2012 du département, un seul projet catégorie 3, c’est-à-dire un programme « rouge ».

Ces données sont le résultat du comité d’évaluation du MEDD dont la raison d’être était d’évaluer les performances des projets/programmes de 2012 du ministère. A cet effet, l’assemblée sectorielle 2013 du MEDD a été organisée le 30 mai dernier dans l’enceinte du département afin de produire à terme un rapport de performance à l’attention de la plénière de l’assemblée générale des projets et programmes.

Le ministre en charge de l’environnement, Salif Ouédraogo, a souhaité que des outils et méthodes d’évaluation, en sus de ceux définis par le décret n°2010-741/PRE/PM/PM portant organisation des assemblés générales des projets et programmes adopté lors du conseil des ministres du 15 septembre 2010, soient adoptés par le MEDD pour les prochaines évaluations pour prendre en compte des préoccupations spécifiques de gestion, de suivi et d’évaluation du MEDD.

Wendyida Germaine KERE

Pour Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *