Décryptage du New Deal, le SPONG lance le débat avec la société civile burkinabé

512 0
Les participants à l'atelier © Burkina 24
Les participants à l’atelier © Burkina 24

Le Secrétariat Permanent des organisations non gouvernementales (SPONG) a organisé à l’intention des organisations de la société civile, un atelier d’information sur le processus de consolidation de la paix et le renforcement de l’Etat autour du New Deal, ce vendredi 31 mai.

Cette rencontre, animée par M. Yongo Nignan, Président du Conseil d’administration du SPONG, a réunie des délégués d’une dizaine d’organisations.

L’atelier a retenu que les principes véhiculés par le New Deal sont nobles, même si le concept d’ «Etats fragiles» reste polémique.

Le PCA (au micro) & le Coordonnateur du SPONG © Burkina 24
Le PCA (au micro) & le Coordonnateur du SPONG © Burkina 24

Pour les participants, sans être un pays signataire du NEW Deal, le Burkina Faso reste un pays où il importe d’œuvrer à la consolidation de la paix, la promotion de la justice et de politiques légitimes, si nous  ne voulons pas emboîter le pas des pays dont nous assurons la médiation pour la paix.

En effet, le New Deal est un nouvel engagement pris par 44 Etats au Quatrième forum de Haut niveau sur l’efficacité de l’aide au développement, tenu en 2011 à Busan en Corée du Sud. Basé sur les leçons apprises de la mise en œuvre de la Déclaration de Paris, le New Deal est une approche nouvelle qui définit cinq objectifs de la consolidation de la paix et du renforcement de l’Etat comme fondement pour l’atteinte des objectifs du millénaire pour le développement (OMD) dans les pays fragiles.

Cette nouvelle donne engage les acteurs nationaux et internationaux sur une nouvelle façon de travailler pour soutenir la construction des Etats Pacifiés. Le développement n’étant possible que si la paix est acquise. Les fonds reçus par les pays signataires, prennent en compte leurs priorités clés de consolidation de la paix et de renforcement de l’Etat afin de les aider à passer de la phase de fragilité à celui de développement.

A ce jour, en Afrique, les pays signataires sont : Burundi, République centrafricaine, Tchad  Côte d’Ivoire, République démocratique du Congo, Guinée-Bissau, Liberia, Sierra Leone, Somalie, Soudan du Sud, Togo, Union des Comores.

Pour plus d’informations sur le New Deal visitez les liens suivants

Fini le conflit, place le développement 

Guide pratique pour la mise en oeuvre du New Deal



Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *