BAC, BEPC, BEP, CAP 2013 : Ils sont 212 556 prétendants au Burkina

476 4

Les candidats au BAC, BEPC, BEP et CAP session 2013 au Burkina sont au nombre de 212 556 selon les derniers chiffres de l’Office central des examens et concours du secondaire (OCECOS) et de l’Office du Bac, livrés lors d’un point de presse ce mardi 4 juin 2013 à Ouagadougou.

Ils sont 54 833 candidats à convoiter le nouveau diplôme du BAC (Ph : B24)
Ils sont 54 833 candidats à convoiter le nouveau diplôme du BAC (Ph : B24)

A l’orée des examens du secondaire de l’année 2013, l’Office du BAC et l’OCECOS ont animé un point de presse ce mardi 4 juin pour expliquer où en sont les préparatifs après le report d’une semaine des dates de ces examens.

Selon le Directeur général de l’OCECOS, Richard Guillaume Toni, les préparatifs se déroulent bien et tout est prêt (les sujets ont déjà rejoint les directions régionales) pour le lancement du BEPC, BEP et CAP le 11 juin prochain à Ouagadougou. Mis à part quelques derniers réglages, le BAC est également bien scellé pour se lancer le 27 juin, a assuré Constant Sawadogo, le Directeur de l’Office du Bac.

Des effectifs en hausse au niveau du BAC

Le Directeur de l'Office du BAC, Constant Sawadogo (g.) et le DG de l'OCECOS, Richard Guillaume Toni (Ph : B24)
Le Directeur de l’Office du BAC, Constant Sawadogo (g.) et le DG de l’OCECOS, Richard Guillaume Toni (Ph : B24)

Mais les effectifs des candidats au premier diplôme universitaire sont en hausse de 10,72%, informe le patron de l’Office du Bac. « Le seuil symbolique de 50 000 candidats a été franchi », a-t-il indiqué. En effet, ce sont 54 833 futurs étudiants qui seront sur la ligne de départ, contre 49 526 en 2012. Les chiffres des infrastructures et du personnel à déployer ont donc augmenté. Ainsi, 237 jurys (soit 17 de plus qu’en 2012) répartis en 109 centres de composition (contre 99 en 2012) mobiliseront 10 218 acteurs pour un budget total de 2 041 369 F CFA (contre 1,8 milliard de F CFA en 2012).

Relative baisse au BEPC

Les effectifs au niveau du BEPC, quant à eux, connaissent une baisse relative. Ils sont en effet 143 431 candidats à prendre part aux épreuves en 2013 contre 143 690 en 2012 (soit une baisse de 0,18%), informe Richard G. Toni.

En ce qui concerne le BEP et le CAP, ils sont 14 292 à les convoiter contre 14 037 en 2012. Le total des trois examens réunit 157 723 candidats (contre 157 727 en 2012) qui composeront dans 847 centres principaux et secondaires (781 en 2012) sous le contrôle de plus 35 000 acteurs pour un coût de 3 276 007 307 F CFA (3,1 milliards de F CFA en 2012).

L’accroissement du nombre de centres de composition, explique le DG de l’OCECOS, est lié à « la volonté de rapprocher les centres d’examen des candidats afin d’éviter  le déplacement de ces derniers pour prendre part aux examens ».

Ce sont dans l’ensemble 212 556 candidats qui prendront part aux examens du secondaire de la session 2013 pour un budget total de plus de 5 milliards de F CFA.

Abdou ZOURE

Pour Burkina 24

Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Il y a 4 commentaires

  1. Bonjour comment faire pour avoir le duplicata de mes relevés de notes au Bac , j’ai besoin de ça urgenment

  2. mais par rapport ? l’ann?e 2012 combien sont ceux qui ont eu en cette ann?e 2013? Entre ces deux ann?e,laquelle a eu plus de succ?s et pourquoi? q0e preconisez-vous pour remedier aux deficites des examens et des echecs. pourquoi est ce que on a tendance ? croire que si les examen sont difficiles cette ann?e, c’est le contraire pour l’ann?e suivante? si et seulement si les examens pouvaient etre revus et rendus moyens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre