Côte d’Ivoire: un éventuel procès contre Laurent Gbagbo ajourné par la CPI

179 10

Ce  lundi 3 juin, Les juges de la Cour  pénale internationale ont demandé au procureur d’apporter des éléments de preuves additionnels avant de décider de mener un éventuel procès contre l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo.

laurent-gbagbo2L’ancien chef d’Etat ivoirien Laurent Gbagbo devra encore patienter pour savoir s’il sera jugé, à La Haye, pour crimes contre l’humanité. Car après l’audience de confirmation des charges qui s’est tenue il y a trois mois, les trois juges de la chambre préliminaire sont divisés, par le simple fait que deux  d’entre eux n’ont manifestement pas été convaincus par l’enquête, et les démonstrations du bureau du procureur.

Néanmoins, le troisième juge s’est rangé du côté de ses anciens collègues de l’accusation, considérant que les quatre chefs d’inculpation qui pèsent sur l’ex-président ivoirien devaient être confirmés.

Melho Armelle (stagiaire)

Pour Burkina 24

Il y a 10 commentaires

  1. Pr??sident Des Sous Fmi |

    tot ou tard, le monde saura qui est sanguinaire et qui est d?mocrate. allez pr?si tient bon, il ne trouverons jamais de preuve contre toi et ils seront oblig?s de te relacher

  2. Arouna Ouedraogo je le dis parce que je suis convaincu que Gbagbo est ? la CPI aujourd'hui beaucoup plus pour des raisons politiques qu'autres choses. Il y est tout simplement parce que cette grandes nations l'ont voulu

  3. la v?rit? ?clatera un jour. ce qui est s?r, ce que les gens ont pens? de ce grand monsieur s’aver?rera tr?s faux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre