Fin de session parlementaire pour les élus de la Ve législature. Que retenir?

637 0

Les députés à l'hémicycle. ©Burkina24Le parlement a clos sa première session ordinaire ce lundi 03 juin. Trois mois d’activités parlementaires pour les 127 élus dont on peu retenir  quelques chiffres et faits marquants.

Ouverte le mercredi 06 mars, la première session parlementaire ordinaire de la Ve législature s’est refermée ce jeudi par une séance solennelle. A l’heure où les élus abandonnent l’hémicycle pour la période de l’intercession, que peut-on retenir de cette première session ordinaire?

Une production législative marquée par des lois de réformes politiques et institutionnelles. Au bilan de cette première session, c’est d’abord la production législative qui retient l’attention, tant par la quantité des lois votées que par leur qualité. Au cours de la session, 24 lois ont été votées et 13 résolutions adoptées. Sur les 24 lois, quatre portent sur les réformes politiques et consensuelles issues du CCRP. On se souvient notamment du récent vote, le 21 mai dernier, de la loi de mise en œuvre du sénat qui n’a pas été sans bruits.

Le contrôle de l’action gouvernementale. En plus du discours sur la situation de la nation du premier ministre qui a donné lieu à des débats, les élus ont exercé leur pouvoir de contrôle de l’action gouvernementale à travers 3 questions d’actualités, 38 questions orales et 33 questions écrites.

Des élus assidus et ponctuels. Pour le président de l’Assemblée, seul locuteur du jour, cette fin de session était belle pour saluer la ponctualité et l’assiduité de ses collègues. A en croire le président de l’Assemblée, Soungalo Apollinaire Ouattara, cette première session a révélé la vitalité de la Ve législature.  Mais on peut néanmoins regretté que la session n’ait enregistré aucune proposition de loi, toutes les lois adoptées étant d’initiative gouvernementale.

Les nouvelles technologies ont fait leur entré au Parlement. Les députés de la Ve législature ne sont pas en marge de l’évolution technologique. Ils sont nombreux à avoir rangé les bloc-notes pour les tablettes. Toute chose qui va dans la droite ligne des vœux du Président de cette institution qui a multiplié les initiatives pour placer la 5e législature au cœur de la communication et des technologies de l’information.

Ce sont là quelques faits marquants d’une session, la première d’une législature dont Soungalo Apollinaire Ouattara a rappelé qu’elle n’a pas encore parachevé son organisation interne.



Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *