Journée internationale de l’environnement : Stop au gaspillage des aliments !

215 0

5 juin, date retenue par l’Organisation des Nations unies (ONU) en 1972,

Penser avant de manger et aider à préserver l’environnement (Photo d'illustration)
Penser avant de manger et aider à préserver l’environnement (Photo d’illustration)

à l’occasion de l’ouverture de la conférence de Stockholm sur l’Environnement humain, pour célébrer la Journée mondiale de l’environnement (JME). Cette année, les débats se mèneront autour du thème : « Pensez-Mangez-Préservez », une campagne contre le gaspillage et la perte alimentaire afin d’encourager la réduction de l’empreinte écologique.

Selon les estimations de  la FAO (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture), chaque année, 1,3 milliards de tonnes d’aliments, soit trente pour cent (30%) de toute la nourriture produite dans le monde sont perdues ou gaspillées chaque année tout au long de la filière, de la ferme (ou du champ)  à la table.

1 personne sur 7 a faim dans le monde

Cela représente la même quantité de nourriture produite dans l’ensemble de l’Afrique sub-saharienne. Paradoxalement, au même moment, 1 personne sur 7 dans le monde va au lit en ayant faim et plus de 20 000 enfants de moins de 5 ans meurent chaque jour de faim.

Au regard de cette grande disparité et d’inégalité des styles de vies qui ont pour résultats des effets dévastateurs sur l’environnement,  le thème de la JME 2013, qui est « Pensez- Mangez-Préservez », encourage chacun à devenir plus conscient de l’impact environnemental de ses choix alimentaires et lui dote des moyens lui  permettant de prendre décisions éclairées.

En effet, gaspiller de la nourriture revient à gaspiller des ressources naturelles, et c’est en cela que le gaspillage constitue une menace majeure pour l’environnement.  Ainsi, la réduction de ces pertes permettra de « réduire la pression sur les ressources naturelles vitales pour la production vivrière, comme les sols et l’eau ».

Au Burkina Faso, le rendez-vous est fixé pour fin juin

Au Burkina Faso, ce thème tient lieu de « thème national » selon une source du ministère en charge de l’environnement. A en croire cette même source, aucune activité spécifique n’est prévue pour cette journée au Faso, l’idée étant de tout cumuler lors de la cérémonie de lancement de la campagne de reboisement en fin juin.

En rappel, la JME a un triple objectif. D’abord, donner un visage humain aux problèmes environnementaux; ensuite, amener les peuples à devenir les agents actifs du développement durable et équitable et enfin, promouvoir la compréhension du fait que les communautés sont incontournables dans les changements d’attitudes en ce qui concerne les problèmes environnementaux.

Les déchets alimentaires représentent une perte énorme de ressources naturelles et ont un impact négatif sur l’environnement. A chaque consommateur, il est donc urgent de penser avant de manger et aider à préserver l’environnement.

Wendyida Germaine KERE

Pour Burkina 24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre