SIG: Victorien Aymar Sawadogo, officiellement installé

-

Nommé en Conseil des ministres le mardi 28 mai dernier, Victorien Aymar Sawadogo a été officiellement installé dans ses fonctions de coordonnateur du Service d’information du gouvernement  (SIG), ce jeudi 6 juin 2013. Il remplace à ce poste Mariam Kaboré qui a passé un peu plus d’un an à la tête de cette structure.

C’est le Secrétaire Général du ministère de la Communication Adama Barro qui a présidé la cérémonie de passation de service entre les coordonnateurs entrant et sortant. Il a, au nom du ministre, remercié  la coordonnatrice sortante, Mariam Kaboré, pour ses efforts et son ardeur au travail. Selon M. Barro, en 15 mois de fonction,  elle a contribué à rehausser l’image du SIG.

Madame Kaboré a saisi l’occasion pour exprimer toute sa reconnaissance à ses anciens collaborateurs pour leur engagement. « C’est grâce à votre professionnalisme que nous avons engrangé des résultats », a-t-elle ajouté. Elle dit partir le cœur tranquille car ceux-ci donneront toujours le meilleur d’eux-mêmes auprès du coordonnateur entrant.

Le nouveau coordonnateur Victorien Sawadogo a, quant à lui remercié le ministre de la Communication pour l’honneur fait en l’appelant à ses côtés. S’il  prend fonction avec beaucoup  d’émotions, Monsieur Sawadogo pense que c’est aussi un défi qui lui est lancé. Il dit mesurer la portée de son engagement et compte sur le soutien et la disponibilité de tous et surtout de ses collaborateurs pour gérer l’information du gouvernement au regard des attentes des Burkinabè.

Les collaborateurs, par la voix de leur représentant, Monsieur Barnabé Kiemtaremboum ont exprimé toute leur reconnaissance à la coordonnatrice sortante et réaffirmé leur disponibilité à accompagner le nouveau coordonnateur, Victorien Sawadogo

Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page