RDV des Stars : Stelbee, une étoile consciente

172 0
Stelbee au micro de Stella Nana
Stelbee au micro de Stella Nana

Le Rendez-vous des Stars sur Burkina 24 est une émission bimensuelle qui permet aux internautes d’échanger avec les artistes burkinabè, les découvrir ou apprendre d’avantage sur eux. Pour le numéro du 8 juin, Stella Aïchai Sagnon dite Stelbee s’est prêtée aux questions et critiques des internautes sur la page live du média.

Les internautes ont essentiellement été frappés par le talent de Stelbee, qu’ils ont pu juger à travers le clip vidéo de sa chanson “Femme consciente”. L’artiste dit tirer son talent de toute l’Afrique, et se considère de nationalité africaine.

Stelbee est née au Burkina mais est allée au Sénégal à 16 ans pour ses études, où elle a passé dix années aux côtés d’amis et d’artistes de toute l’Afrique avant d’aller finir ses études en France. Elle a eu l’occasion de faire du gospel dans des chorales, et surtout de monter sur scène avec des artistes comme la Daara’J Family. Les sujets qu’elle aborde dans son premier single, prévu pour octobre 2013, sont inspirés de sa propre vie et de celle de son entourage.

A la question de savoir ce que signifie le pseudonyme Stelbee, elle répondra : « Stel vient de Stella (mon prénom qui signifie étoile en latin); ce qui veut dire que je suis née pour briller. Bee signifie abeille. Tout comme le miel a des vertus thérapeutiques, je pique comme l’abeille pour transmettre le virus de la musique et je soigne par ma voix… ». Elle se définit aussi comme une « femme consciente, pleine de vie, prête à relever le défi », souhaitant créer une fondation pour les femmes et les enfants vulnérables.

Dans la vidéo du RDV, Stelbee raconte plus amplement sa vie et son parcours de chanteuse. Elle y parle aussi de sa vie quotidienne, privée, et y raconte l’histoire de sa coiffure typique. A 27 ans, elle est directrice du festival ‘’Lucky’s never die’’ qu’elle a créé pour rendre hommage au Sud-Africain Lucky Dube assassiné il y a quelques années.

Stella NANA

Pour Burkina 24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre