Vindicte populaire à Ouaga : Un véhicule accidenté a été incendié par les riverains à Ouagarinter

815 8
Photo du véhicule incendié (Ph. L'Obs.)
Photo du véhicule incendié (Ph. L’Obs.)

Quelque une semaine après la fin du forum national sur le civisme au Burkina, une vindicte populaire vient encore de se produire. Le drame s’est passé hier dimanche 9 juin 2013 dans la soirée, à hauteur de l’entrée principale de Ouagarinter dans le quartier Patte d’Oie à Ouagadougou.

Une Nissan, selon des témoins, une Toyota, selon d’autres, entièrement calcinée, à moitié engloutie dans le caniveau. Voilà le spectacle qu’a donné à voir les riverains de cette zone, qui ont pris à partie le conducteur et son véhicule.”

Une victime perd la vie

Cette information a été donnée par le quotidien burkinabè L’Observateur Paalga. La raison annoncée : « l’incriminé venait de percuter une femme, qui transportait à vélo deux enfants. Très touché, un des enfants y a immédiatement perdu la vie », écrit notre confrère.

Quant aux deux autres victimes grièvement blessées, elles ont été transportées vers l’hôpital par les sapeurs-pompiers au moment, où nos confrères arrivaient sur les lieux.

Ivrogne au volant ?

Toujours selon des témoins, rencontrés par L’Obs, « le conducteur,  vraisemblablement jeune, tentait de fuir après son forfait. Il a donc été contraint à immobiliser sa monture sous la pression des riverains qui ont découvert que l’intéressé puait l’alcool et possédait, dans le véhicule, une bouteille de liqueur. Pris en tenaille par des gens courroucés, il eut la vie sauve grâce à un passant, qui a filé avec lui sur son engin à deux roues. »

Cela fera la deuxième fois, en l’espace d’à peine deux mois, qu’un véhicule accidenté fait l’objet du courroux des Ouagalais. Cet incident rappelle en effet cette voiture incendiée le 5 mai dernier sur le boulevard France Afrique pour avoir fauché mortellement une femme et son enfant. Le moins qu’on puisse dire, c’est que l’incivisme est en train d’appeler l’incivisme au Faso et il semble qu’il faudrait plus que  des foras pour en venir à bout.

Wendyida Germaine KERE

Pour Burkina 24



Article similaire

Il y a 8 commentaires

  1. Triste cette situation. Un d?c?s li? ? l’alcool. Je suis partisant de l’augemntation au plus fort du prix des boissons alcoolis?es au BF. Mais comme ?a permet d’endormier le peuple, c’est s?r que l’autorit? n’entendra pas de cette oreille. par ailleurs, si apr?s chaque accodent il faut bruler les v?hicule, entendons nous ? ce qu’apr?s un accident le chauffeur ne s’arrpete plus.

  2. c’est vraiment triste qu?un innocent perd la vie,pour lutter contre l’incivisme, il faut agir sur le terrain au lieu d’organiser des foras

  3. la vitesse en ville est limit?e ? 50km/h si cela ?tait respect?e on pouvait ?viter ces genres d’accidents! En plus ces chauffards inconscients m?ritent une grande punition

  4. Il faut que les polices municipales luttent contre les exc?s de vitesse et les permis trafiqu?s. Les dirigeants font des discours contre “l’incivicsme”. mais si on voit bien, il s’agirait plut?t d’un ras-l-bol contre les nouveaux riches et leur arrogance.

  5. FERNAND Ekouli odoua |

    Il faut intensifier les controls sur les routes pourr ne plus avoir ? d?plorer ces victimes innocentes de la route !

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *