Mission de maintien de paix : « Bienvenue » au bataillon laafi 4 du Darfour

504 0
«Le bataillon s’est très bien comporté et le Premier ministre  Tiao a été témoin de cela en décembre dernier lorsqu’il s’est rendu en mission sur le théâtre»
«Le bataillon s’est très bien comporté et le Premier ministre Tiao a été témoin de cela en décembre dernier lorsqu’il s’est rendu en mission sur le théâtre»

« Le Darfour, ça ne se raconte pas,  ça se vit ». Ces propos sont du commandant du bataillon laafi 4, Lt/Col Joël Biwanlo, tenus le 12 juin dernier à Ouagadougou au nom de tous les militaires dudit bataillon de retour du Darfour, lors d’un pot de bienvenue organisé à leur intention.

Après 9 mois passés loin des siens, sur le théâtre d’opérations du Darfour, « dans un climat assez aride, où il fait chaud et froid en même temps, une zone sahélienne à l’exemple de Dori, où il pleut beaucoup, il y a la boue, la sécheresse », les voilà de retour au bercail, dans leur « Faso » avec le sentiment de « fierté » et « heureux d’avoir accompli une mission aussi délicate que celle du Darfour ». Tous du quatrième bataillon d’infanterie au Darfour, « bataillon laafi 4 », ces officiers, sous-officiers, militaires du rang et personnels civils ont été accueillis, le 12 juin dernier à Ouagadougou, « à bras ouverts » par le commandement et les frères d’armes des FAN (Forces armées nationales).

Quelques difficultés!

Du fait de « l’environnement aride du Darfour, le séjour des 9 mois de la mission a causé la perte d’un des nôtres, en la personne du soldat Hamed Ouédraogo dont le corps a été rapatrié ; deux militaires aussi ont été rapatriés pour raisons de service », a confié le chef d’Etat-major général adjoint, Col/Major Pingrenoma Zagré. En dehors de cela, poursuit-il, « le bataillon s’est très bien comporté et le Premier ministre  Tiao a été témoin de cela en décembre dernier lorsqu’il s’est rendu en mission sur le théâtre ».

Le moment est donc venu pour les éléments du bataillon laafi 4 de rejoindre leurs garnisons et familles respectives.

Wendyida Germaine KERE

Pour Burkina 24

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *