Espagne/Maroc: Quand le chômage chasse les Espagnols vers le royaume chérifien

290 0

C’est l’envers du décor. De nombreux Espagnols, poussés par la crise dans leur pays et notamment le chômage, viennent chercher du travail au Maroc.

Ph. lemonde.fr
Ph. lemonde.fr

Avec un taux de chômage avoisinant les 30%, l’Espagne n’offre plus d’avenir à beaucoup de ses citoyens.  De nombreux Espagnols quittent ainsi le pays pour le Maroc, où ils viennent chercher du travail. Un reportage réalisé par France2 a mis à jour cette réalité que l’on était loin d’imaginer il y a quelques années.

Avant, ce sont les Marocains qui se rendaient en Espagne pour chercher du travail. Mais la crise économique mondiale et la crise de la dette dans la zone euro, avec l’escalade des taux de chômage comme effet, ont inversé la tendance migratoire entre les deux pays.

Ils seraient actuellement environ 10 000 Espagnols dans le royaume chérifien alors qu’il y a quelques années, seuls 3 000 y vivaient, essentiellement enseignants des missions culturelles, diplomates ou hommes et femmes d’affaires.

Un grand nombre y sont entrés clandestinement et le nombre total d’Espagnols venus au Maroc pour travailler, suite à la crise dans leur pays, dépasserait en réalité les 10 000.

Située à 14 Km du Maroc et séparé de ce pays par la mer Méditerranéenne, l’Espagne subit très durement les effets de la crise économique mondiale et de celle liée à la dette dans la zone euro. En fin 2012, le chômage des moins de 25 ans était de 55%, faisant ainsi de l’Espagne le pays qui a le taux de chômage le plus important de l’Union européenne après la Grèce.

Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Il y a 1 commentaire

  1. Ce n’est que le d?but. Ces hommes sans moral viendront m?me chercher du boulot ? Tougan, ? Fada, ? Garango. Eux qui ne nous veulent pas chez eux. Ils sauront que l’humanit? est une.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre