Vu sur Facebook : 119 internautes disent non au Sénat sur la page du Président Compaoré

Nous parlons il y a de cela une semaine du politique qui s’est emparé de la toile. Ce mardi 18 juin 2013, le Président du Faso, Blaise Compaoré, sur sa page Facebook, du moins qui est supposée être la sienne, est intervenu sur la question du sénat, indiquant que la deuxième chambre du Parlement ne visait pas de calculs politiciens. Les internautes n’ont pas été de son avis et le lui ont signifié. 

L'avis de Blaise Compaoré sur Facebook
L’avis de Blaise Compaoré sur Facebook

Le Président du Faso, Blaise Compaoré (si c’est vraiment lui), a donné sur sa Page Facebook le 18 juin 2013 à 14h30 (au moment où les Maliens s’apprêtaient à signer leur accord), son avis sur la création du Sénat que l’opposition compte contester lors d’une marche nationale le 29 juin prochain.

« La création d’une deuxième Chambre au Parlement, n’est nullement le fait de calculs politiciens comme le soutient une certaine opinion, mais vise avec perspicacité un meilleur reflet de la société burkinabè dans les débats sur l’avenir de la nation », a écrit le Président du Faso.

7 commentaires favorables

Mais les commentaires qui ont suivi n’ont pas été de son avis. Seulement 7 commentaires sur un total de 126 (au moment où cet article était écrit) ont émis un avis de soutien au Président du Faso. Les 119 restants ont fusé pour indiquer au Président, avec tout le respect qui se doit, « on ne veut pas, voilà ! », comme l’a écrit cet internaute. En général, les internautes ont fait comprendre à Blaise Compaoré que c’est le caractère budgétivore de cette deuxième chambre du Parlement burkinabè qui leur pose problème.

Le budget du sénat « fait mal aux pauvres »

Quelques commentaires sur la page Facebook
Quelques commentaires sur la page Facebook

« Je trouve que le moment est mal choisi pour créer un sénat mon Prési ! », s’exclame en effet un fan de la page du locataire du Palais de Kosyam. « Son budget fait mal aux pauvres et son efficacité reste à prouver », continue-t-il.  « Le Burkina Faso que vous voulez émergent a d’autres priorités !  Nos enfants sont sous paillote comme classes ! Les centres de santé sont pas ou mal équipés !  Beaucoup de maux ! Pitié pour nous… », a-t-il conclu. D’autres ont souhaité que le budget du sénat soit investi ailleurs, notamment dans l’emploi des jeunes.

« J’espère qu’il lit nos commentaires au moins »

Il y a également des commentaires, sans foncièrement être contre l’idée du sénat, suggèrent simplement à Blaise Compaoré de « laisser tomber »  parce que le peuple ou l’opinion n’y est pas favorable.

Un fait qui vient démontrer que le débat  démocratique se mène aussi sur la toile, quand bien même il faut souligner que le Président du Faso (si c’est  vraiment lui) n’est pas intervenu une  seule fois dans le fil de commentaires, refilant cette inquiétude à cet internaute :  « J’espère qu’il lit nos commentaires au moins ».

Abdou ZOURE

Pour Burkina 24 



Abdou ZOURE

Abdou Zouré, journaliste à Burkina24 de 2011 à 2021. Rédacteur en chef de Burkina24 de 2014 à 2021.

9 commentaires

  1. 119 internautes sur combien d’internautes?
    Arr?tez de nous rabacher les oreilles avec la question du S?nat.
    Passons ? autre chose.
    La republique ne s’arr?tera pas ? cause du s?nat

  2. la veille de la sorti des etudian javaidi a allo Alex sur horizon fm que la prochaine sortie nallai pa .
    etre pacifique.je ne sui pa charlatan.3 phrase suffi a blaise pour calmer le burkina sil a la volontee.autremen on nira de castastroph en catastrophe.

  3. Nul n’echappe ? la verit? de l’histoire. S?nat ou pas s?nat tout a une fin.

  4. RESPECT PRESI CAR ON VOUS RESPECT .LE PEUPLE VOUS AIME DONC AIMER LE.VOTRE ENTOURAGE NE FAIS QUE REMPLIR LEURS POCHES . AYEZ PITI? DE LA POPULATION ….. ON V DES ROUTES AM?NAG?ES , DES SOINS ,?DUCATIONS GRATUITS

  5. Dieu le voit. Le plus fort n’est jamais assez le plus fort. Non et non pour le senat

  6. Salut Monsieur le Pr?sident, si vraiment vous lisez les r?actions des internautes et ?coutez autour de vous, la sagesse vous recommande de retirer cette loi sur le senat. Vous savez, c’est ainsi que naissent les rebellions. Les uns mangent et les autres regardent. Vraiment, Monsieur le Pr?sident, le BF a d’autres urgences ? satisfaire. Ce s?nat budg?tivore pour gratifier les frustr?s de votre CDP, nous n’en voulons pas. Alors refl?chissez ? la paix sociale et r?agissez. Sans rancune.

  7. Blaise s’amuse avec nous quoi ! 6 milliards cadeaux est des gens qui sont deja riches alors que nous on meurt de fin ici ? Gaoua ? Hummm … Je n’en reviens pas ! Lui l? il n’a pas de bons conseils quoi !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page