Eliminatoires Mondial 2014 : Après le Burkina, le Togo, l’Ethiopie et la Guinée Equatoriale risquent de perdre sur tapis vert

406 0
-

Certaines équipes qui pensent avoir obtenu leur ticket pour le dernier tour des éliminatoires du mondial 2014 doivent encore patienter. L’Ethiopie et la Tunisie, qui sont qualifiés en principe après la 5ème journée doivent attendre une enquête de la Fédération Internationale de Football et Associations (FIFA) sur des cas d’éligibilité de certains de leurs joueurs pendant ces éliminatoires.

La Tunisie pensait s’être qualifiée pour le dernier tour qualificatif du mondial 2014. Elle espérait donc aborder la 6ème journée des éliminatoires sans véritable pression. Ce ne sera pas le cas. Les Aigles de Carthage doivent encore attendre. La Fédération Internationale de Football et Associations (FIFA) a décidé d’ouvrir une enquête sur l’éligibilité d’un joueur de la Guinée Equatoriale qui n’aurait pas respecté la procédure dans la naturalisation d’un de ses joueurs. La sanction dans ces genres de situations est la perte du match sur tapis vert et par un score de 3 à 0. Dans ce groupe B, le Cap Vert qui était éliminé pourrait remporter son match perdu (4-3) le 23 mars 2013 face à la Guinée Equatoriale et engranger trois points. Ce qui lui permettra d’être toujours aux trousses de la Tunisie.

La GuinéeEquatoriale n’est pas la seule concernée dans cette situation. L’Ethiopie, à la surprise générale, qualifiée pour le dernier tour après sa victoire 2 à  1 contre l’Afrique du Sud, devrait encore attendre la décision de la FIFA. L’Ethiopie pourrait être sanctionnée pour son match remporté contre le Botswana sur la marque de 2 à 1 le 8 juin 2013. Elle aurait aligné un joueur normalement suspendu pour cumul de cartons jaunes. Malgré tout, cette équipe gardera la première place du classement mais avec désormais deux points devant l’Afrique du Sud. Ainsi, la dernière journée restera ouverte et pour se qualifier, les Walyas devraient gagner leur dernière rencontre de ce groupe A, face à la Centrafrique.

Le dernier cas concernant ces enquêtes de l’instance internationale dirigeante du football, est celui du Togo et concerne notamment Alaixis Romao. Ce dernier a participé à la victoire du Togo sur le Cameroun (2-0) lors de la 4ème journée des éliminatoires dans ce groupe I, alors qu’il a écopé de deux cartons jaunes dans deux matches successifs. En cas de sanction, les Lions Indomptables du Cameroun profiteront de cette négligence de l’équipe togolaise. Ils passeront en tête du groupe avec 10 points devant la Libye qui en compte 9 en ce moment. Dans ce cas, la dernière journée sera a l’avantage des coéquipiers de Samuel Eto’o qui n’auront besoin que d’un nul pour se qualifier contre la Libye, en septembre prochain.

Ce n’est pas la première fois que ces sanctions sont prises à l’encontre de sélections africaines. Le Burkina Faso, le Gabon, logés dans le même groupe ont été sanctionnés pour avoir aligné des joueurs inéligibles. Le cas du Burkina Faso concerne notamment Hervé Zingue, joueur burkinabè d’origine camerounaise. Le Soudan a aussi été sanctionné pour la même cause. Lire la suite sur sports.burkina24.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre