Cascades : Le gouvernement demande aux chefs coutumiers d’appeler à un Burkina “stable”

259 6

Présente à Banfora dans le cadre des concertations gouvernementales avec les forces vives de la région des Cascades, la délégation gouvernementale de la région des Cascades, composée du Ministre de la Communication Porte parole du Gouvernement, Alain Edouard Traoré et du Ministre des Sports et des Loisirs, Yacouba Ouédraogo, a rendu, le vendredi 21 juin 2013, des visites de courtoisie aux responsables coutumiers et religieux de la ville de Banfora. 

Les membres du gouvernement à la rencontre avec les autorités coutumières (Ph : SIG)
Les membres du gouvernement à la rencontre avec les autorités coutumières (Ph : SIG)

Les deux ministres sont allés expliquer à ces différentes autorités coutumières et religieuses, les actions de développement entreprises par le gouvernement de notre paysLa délégation ministérielle a rendu successivement visite aux imans Alimami Sacko et Ba Ouattara, au chef de canton de Banfora, Yoyé Hema,  au pasteur Dao, et à l’évêque de Banfora, Monseigneur Luca Kalfa Sanou.

Œuvrer aux côtés du gouvernement

A tous ces chefs coutumiers et religieux,  ils leur ont adressé  la même sollicitude, celle d’œuvrer aux côtés du gouvernement pour un Burkina paisible et stable. La rencontre a servi  également de cadre  pour expliquer les grandes décisions du gouvernement  et discuter des préoccupations des populations.

Le sénat, une tribune

La délégation a saisi l’occasion pour expliquer les tenants et les aboutissants  de la création d’un sénat au Burkina Faso.  Le sénat, ont-ils soutenu, est une tribune qui permet de prendre en compte les avis de tous ceux qui participent à la vie active mais qui ne sont pas forcement impliqués dans la politique, tribune dans laquelle figurent d’ailleurs les autorités religieuses et coutumières.

Les coutumiers s’engagent

Les différents chefs, qui ont loué les mérites d’une telle démarche, ont réitéré leur engagement auprès du gouvernement pour toujours appeler à un Burkina  fort et stable.

Après cette rencontre, la délégation a visité le chantier de construction du stade de Banfora. Là, les membres du gouvernement ont pu s’enquérir de l’état d’avancement des travaux. Compte tenu du retard accusé par l’entreprise dans l’achèvement des travaux, le ministre en charge des Sports  Yacouba Ouédraogo l’a exhortée à ne ménager aucun effort pour livrer l’infrastructure dans les plus brefs délais.

Service d’information du Gouvernement (SIG)

NDLR : Les titres et les intertitres sont de la Rédaction B24

Il y a 6 commentaires

  1. je demande a tout le burkinabe cher tout la presse que le burkina faso n’a pa besoins de guerre, nous dovon lutte pour avoare d?mocratie de notre Bo peye

  2. hum les chefs coutumiers veulent sacrifier la vie de leur concitoyens contre esp?ces sonnantes et tr?buchantes je me demande si les anc?tres sont toujours avec eux.Sinon des gens qui veulent que vous ?uvrer pour la paix et qui ne font rien pour cultiver la paix.c’est tr?s simple ils veulent ces bonnets rouges soient des somnif?res pour le peuple et eux ils vont continuer a piller nos ressources

  3. Les chefs coutumiers et religieux de ce pays depuis 23 ans soutiennent nos autorit?s dans leur demarche assassinecontre le peuple. Je les exhorte de continuer a soutenir ce gouvernement dans ce processus d’alienation et de confiscation de notre pays et je suis sur et certain qu’un de ces jours l’histoire va les rattraper. Le reveil du peuple burkinab? est proche. On les tiendrai pour responsables.

  4. Vous tent? de corrompre les chefs coutumiers dans votre collimator.
    Ces chefs doinvent savoir maintnant ? quel sein se vouer vu la situation ? laquelle le pays traversera au cas….
    A BON ATTENDEUR SALUT!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre