Obama à Dakar : Macky Sall s’affirme et donne des leçons à l’Amérique

584 4
Macky Sall et Obama lors de leur conférence de presse conjointe
Macky Sall et Obama lors de leur conférence de presse conjointe

Il aura fait l’objet de toutes les critiques et dénonciations quant à sa gestion des mesures de sécurité imposées par les services secrets américains pour les besoins de la visite d’Obama au Sénégal. Cependant, saisissant l’occasion de cette visite, Macky Sall affiche une stature internationale et une certaine indépendance.

En effet, à l’occasion de leur première conférence de presse conjointe, le président sénégalais répondant à la question d’une journaliste américaine sur la question de l’homosexualité a déclaré que «Le Sénégal n’est pas prêt à légaliser l’homosexualité. C’est l’option du Sénégal, tout en respectant le droit des homosexuels. Mais nous ne sommes pas disposés à lever cette loi. C’est une question qu’il faut laisser à la société qu’elle réglera en fonction de l’évolution des mentalités».

Il est clair que le président Sall a voulu faire taire ici une bonne fois pour toutes un certain nombre de critiques qui lui attribuent souvent une pseudo volonté de faire évoluer les choses sur cette question, mais également les critiques de tous ceux qui ont soutenu qu’il courbe l’échine face à la première puissance mondiale.

Aussi a-t-il laissé transparaître que le Sénégal sous sa présidence ne sera pas influencé sur certaines questions, fut il par Obama himself qui, il faut le rappeler s’est plusieurs fois dit favorable au mariage homosexuel aux USA.

Bien plus que cette position de principe du président Macky Sall, ce dernier pour soutenir son argumentaire a déclaré que cette question est similaire à celle de l’abolition de la peine de mort et que le Sénégal l’a abolie. On voit dès lors qu’il se permet une pique à l’endroit du président Obama dont le pays est un des champions de la peine de mort.

Il faut dès lors reconnaitre au président Sall une certaine logique qu’il imprime depuis son arrivée au pouvoir : un homme de principe qui n’accorde pas trop de temps à ses détracteurs et trace sa route.

Youssouf Bâ

Correspondant de B24 à Dakar



Youssouf Bâ

Juriste, Spécialisé en Droit de l'Intégration. Journaliste, Poète.

Article similaire

Il y a 4 commentaires

  1. Malheureusement, il n?y a que Macky Sall qui puisse s’exprimer de la sorte. En ce qui concerne certains autres pr?sidents africains qui ont mutil?s, assassin?, pill? leur peuple; c’est le mutisme qui aurait ?t? la r?gle dans ces genres de situations.

  2. Toutes mes f?licitations au pr?sident Maky Sall, pour sa clart? de r?ponse par rapport ? la loi de l?galisation de l’homosexualit?. Je pense que les U.S.A devraient d’abord commencer par la suppression de la peine de mort dans leur code p?nale.

  3. lol des que jai vu larticle jai su de qui ca provenait, qui la ecrit. Par ailleur tres belle analyse, Maky est reelement un homme avec bocp de personalit?, keep it up!

  4. L'Afrique reste toujours sur sa position m?me en pr?sence des grandes puissances!! N'oublions pas que l'Afrique r?unit constitue la 2?me puissance ?conomique du monde!!

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *