Guinée: Claude Pivi inculpé dans l’affaire du massacre du stade de Conakry

Claude Pivi dit « Coplan »
Claude Pivi dit « Coplan »

Le capitaine Claude Pivi (dit « Coplan »), l’actuel ministre chargé de la sécurité présidentielle, a été inculpé, jeudi 27 juin, pour son rôle dans les massacres du 28 septembre 2009 au stade de Conakry, a annoncé la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme (FIDH).

La Fédération internationale des ligues des droits de l’homme (FIDH) s’en est réjouit, vendredi, sur RFI. « Les juges d’instructions ont convoqué, entendu Claude Pivi, et l’ont inculpé pour des crimes qu’il aurait lui-même commis le 28 septembre et dans les jours qui ont suivi », a déclaré Florent Gelle, responsable du bureau Afrique de la FIDH.

Originaire le Guinée forestière comme le capitaine Moussa Dadis Camara, Claude Pivi fait partie de ceux qui ont porté au pouvoir le chef de la junte du Conseil national pour la démocratie et le développement (CNDD).

Le 28 septembre 2009, au moins 157 personnes ont été tuées, des dizaines de femmes violées (109 cas enregistrés), plus d’une centaine de personnes ont disparu et 1 253 ont été blessées,  lors de la répression violente d’une manifestation de l’opposition, il y a près de quatre ans.

Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Articles similaires

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page