Championnat d’Afrique de boxe ABU : Alexis Kaboré dit Yoyo conserve sa ceinture Patrice Sou Toké perd le sien

427 0
Alexis Kaboré dit Yoyo a conservé son titre de champion d'Afrique version UBA
Alexis Kaboré dit Yoyo a conservé son titre de champion d’Afrique version UBA

Le boxeur burkinabè Alexis Kaboré dit Yoyo  a conservé sa ceinture de champion d’Afrique version de l’African Boxing Union (ABU) le vendredi 28 juin 2013 au palais des sport de Ouagadougou devant le Ghanéen Prosper Ankhra. Son compatriote Patrice Sou Toké a perdu son titre contre le Zimbabwéen Charles Manyuchi dans la catégorie des poids welters.

Le Burkinabè Alexis Kaboré dit Yoyo est sur les traces de Nabaloum Dramane dit Boum Boum. Le jeune boxeur  a remporté son troisième titre de champion d’Afrique de boxe d’affilé devant le ghanéen Prosper Ankrah  dans la catégorie des supers coqs. Comme d’habitude, Alexis Kaboré, soutenu par le public a fait parlé sa patience, son calme, sa technique et sa bonne garde pour venir à bout de son adversaire. La sixième reprise aura été la plus intéressante pour Alexis Kaboré qui envoie son adversaire au tapis. Ce dernier est compté mais revient néanmoins dans la bataille. Yoyo de son côté a créer quelques frayeurs avec de nombreuses glissades dû apparemment à un équipement non adapté. A partir de la 8ème reprise, tandis que Yoyo tente de conserver son avance, le Ghanéen essaie de réduire l’écart mais sa boxe est désordonnée. C’est finalement aux points que le boxeur burkinabè s’impose et conserve sa ceinture pour la troisième fois. Cependant, le public qui attendait un K.O de la part de sa star est sorti déçu.

Pour Sou Toké, c’est le jour de la défaite

La déception du public n’est pas dû à la prestation du champion d’Afrique mais par le fait que bien avant, Patrice Sou Toké a perdu son titre face au Zimbabwéen Charles Manyuchi qui a mis seulement trois reprises pour maîtriser son adversaire. La boxe désordonnée, la mauvaise technique du Burkinabè ont été la raison de sa défaite. C’est dans un tel contexte que Alexis Kaboré n’a pas savouré son succès comme il l’aurait voulu. « J’étais tellement déçu de la défaite de mon ami. J’ai dû me remonter le moral pour pouvoir gagner. Vous avez vu, mon adversaire était de taille » a confié Alexis Kaboré. Sou Toké n’est pas déçu de sa prestation : « Je me suis bien préparé, c’est que c’est mon jour de défaite… Depuis des mois, je m’entraîne, je n’ai jamais cessé les entraîneurs. Personne ne peut combattre sans défaite… Je demande pardon à mes fans. Qu’il ne se décourage pas. C’est ma troisième ceinture, je la perds, c’est le jour de la défaite ». Il a promis de reconquérir son titre et selon ses dires, il pourrait aller conquérir une autre ceinture continentale à Accra au Ghana. Lire la suite sur sports.burkina24.com

Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Il y a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre