Marche du 29 juin : Des manifestants ont tenté de s’en prendre aux forces de l’ordre, selon le gouvernement

129 14

Ceci est un communiqué du Service d’information du gouvernement (SIG) faisant le bilan de la journée nationale de protestation organisée le 29 juin 2013 contre le sénat sur l’ensemble du territoire. Le gouvernement dénombre 8 blessés légers et donne les raisons du débordement de la marche et de la répression à Ouagadougou.

La barrière établie pas les forces de sécurité a été rompue par les manifestants (Ph : B24)
La barrière établie pas les forces de sécurité a été rompue par les manifestants (Ph : B24)

Le samedi 29 juin 2013, à l’appel du Chef de File de l’Opposition politique (CFOP) des manifestants dont le nombre variait de quelques dizaines (Dédougou, Kongoussi, Kaya, Banfora, Fada, Kombissiri, Pô, Boussé, Titao, Koupéla, Yako, Gaoua) à quelques centaines (Koudougou, Ouahigouya, Dori, Bobo, Ouagadougou) ont mené différentes actions allant des sit-in (Titao) aux marches en passant par des parades à motos (Koupéla) pour exiger du gouvernement le retrait de la loi portant mise en place de la deuxième chambre du parlement (Senat) ainsi que de meilleures conditions de vie, de travail et d’études pour les salariés, étudiants et populations.

Quelques manifestants ont tenté de s’en prendre aux forces de l’ordre

 Encadrés par les forces de l’ordre et les services d’ordre du CFOP, ces manifestants se sont exprimés dans le calme et dans le respect de l’ordre dans les différentes villes qui ont connu des manifestations sauf à Ouagadougou où quelques manifestants qui ont réussi à déjouer la vigilance des services d’ordres du CFOP ont tenté de s’en prendre aux forces de l’ordre stationnées au Rond point des Nation Unies.

Après avoir terrassé les barrières, ces manifestants visiblement surexcités voulaient en découdre avec les forces de l’ordre en violation des consignes données et constamment répétées par les services d’ordre du CFOP avant et pendant la marche. Pour ne pas se laisser déborder, les forces de l’ordre ont fait usage de gaz lacrymogènes pour les repousser.

8 blessés légers

Ces lacrymogènes ont eu pour effet de les faire replier précipitamment, provoquant  quelques blessés légers dans leurs rangs. Des blessés qui ont vite été pris en charge par les équipes des sapeurs pompiers.

Constatant que les forces de l’ordre n’exerçaient pas de poursuite, ces manifestants agressifs se sont mis à se réorganiser avec des projectiles pour revenir à l’assaut des positions des forces de l’ordre.

Aucun blessé par balles

 Informé, le service d’ordre de la marche s’est rapidement déployé pour les contenir et les ramener à la marche qui s’est poursuivie sans d’autres incidents pour s’achever comme prévu par un meeting à la Place de la Nation. Selon les constatations faites par les forces de l’ordre et les cas enregistrés dans les formations sanitaires habilités à gérer ces genres d’urgences, le bilan est le suivant :

 – Au CMA du secteur 30 : deux (02) femmes et un (01) jeune homme admis pour des maux de hanche et des blessures légères aux pieds soignés et libérés ;

– Au niveau du CHUN Yalgado Ouédraogo : quatre (04) blessés légers soignés et libérés dont un cameraman de la RTB qui a fait sa crise d’asthme suite à l’inhalation des gaz lacrymogènes.

Un (01) étudiant ayant reçu des éclats au ventre probablement liés à l’usage de grenades lacrymogènes sans gravité était toujours en soin dans la soirée de samedi.

 On n’a enregistré aucun blessé par balles et aucune perte en vie humaine ; les forces de l’ordre ayant fait preuve de professionnalisme et n’utilisant que des armes conventionnelles de maintien de l’ordre.

Le Service d’information du gouvernement (SIG)

 NDLR  : Le titre et les intertitres sont de la rédaction B24

Il y a 14 commentaires

  1. pour moi c’est parce qu’on a fois a l’opposition mais par ce que le peuple est d?sempare perdu cherchant un rep?re

  2. Dites monsieur c’est pour cela que la RTB a truqu? les images; d’ailleurs suivez votre RTB vous m?me en ?coutant vos mensonges. la RTB est pour le peuple et non pas pour vous. D’autres citoyens ?taient assis chez eux pour de vraies informations vous mentez; heureusement que les autres cha?nes sont l?. on ne va plus suivre votre RTB. EN BON ENTENDEUR SALUT!!!!

  3. Quel bidon de plaidoirie nous fait ce fameux sig? c'est maintenant que blaise doit partir qu'il cherche des meilleures conditions de vie pour le peuple? vous n'avez pas honte bande de vendus. chacun r?coltera ce qu'il a sem? le temps arrive ne vous cherchez ?a va vous surprendre

  4. Vous pensez que c'est parce qu'ils ne savent pas compter? c'est juste qu'ils peuvent pas admettre qu'on ?tait des milliers. Ils sont l?ches et jusqu?au-boutiste. Et c'est comme ?a que des dirigeants ont pr?cipit? les pays dans l'abime. Il est temps pour de se r?veiller m?me s douloureux et admettre qu'en face il y a du r?pondant. Ce n'est que le d?but, la prochaine fois, on sera deux fois plus que la derni?re fois.

  5. “Quand la verit? appara?t au grand jour,tous les menteurs se cache leur visage”.
    T?t ou tard l’histoire vous jugera d’avoir menti sans vergogne au peuple.

  6. Popopopo, vous n’avez pas honte de mentir ainsi comme des arracheurs de dents? Vous avez raison, il n’y avait que deux personnes ? Ouagadougou, une personne et demi ? bobo et autres localit?s.

  7. Il faudra ramener les membres du SIG sur le bancs de la ministre de l'enseignement de base afin qu'ils apprennent ? faire les comptes, car l?, ils confondent " milliers" , " centaines" et " dizaines" , ou ? l'?cole du civisme de la ministre des droits humains afin qu'ils sachent preuve de bonne foi en pr?sentant les statistiques de manifestation.

  8. si vous n'avez pas observ? la marche, au moins vous auriez du la regarder ? la t?l? ou lire dans la presse ecrite ou alors cessez de mentir. Arr?tez de donner des fausses info sur le nombre des maniffestants.c'est pas par cela que vous pouriez demotiver les gens!

  9. Vraiment quelques dizaines! Pourquoi vous mentez comme si les gens n’ont pas vu la forte mobilisation d’hier a Ouaga?Ce n’est qu’un debut il y aura plus 50.000 manifestants dans les prochains jours.On ira jusqu’au bout!
    La patrie ou la mort nous vaincrons!

  10. Vraiment, vous n’avez pas honte! Donnez les chiffres exacts sur la mobilisation, puisqu’il s’agit de quelques dizaines et de quelques centaines de personnes. Vous n’?tes pas sinc?res, dites la v?rit? simplement au Pr?sident.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre