Marche de l’opposition : De plus en plus amère, cette pilule du Sénat !

445 10

C’est fait. L’opposition burkinabè a réussi sa marche contre le sénat et la politique du Gouvernement, dans la capitale et dans certaines grandes villes du pays. Même si quelques fausses notes sont à souligner, ce coup de pied à la fourmilière devrait inquiéter les inconditionnels et les « séduits » du sénat. Car, la pilule semble de plus en plus difficile à avaler, pour les  populations. 

La Place de la Nation était pleine de monde (Ph : B24)
La Place de la Nation était pleine de monde (Ph : B24)

Ils étaient des milliers à battre le pavé ce 29 juin 2013 à Ouaga et à Bobo. A Koudougou et à Ouahigouya, la mobilisation était également  significative. L’opposition a donc pu relever ce défi. Parmi les manifestants, des élèves et étudiants, des acteurs de la société civile,  des leaders d’opinion (dont Sam’s K Le Jah et Smockey), des figures de partis d’opposition.

 Après la manifestation qui n’a enregistré aucun incident majeur (à part que les manifestants ont été  dispersés à coups de gaz lacrymogène), les tendances se font sentir sur les réseaux sociaux et les sites d’informations : Regain de courage chez les anti-sénat qui se disent prêts à répondre à un nouveau mot d’ordre, silence quasi-total des  pro-sénat, un regard tourné vers le tout nouveau mouvement, le Balai Citoyen.

Des détails importants

Nombreux sont ceux qui estiment que la manifestation connaîtrait davantage de succès si elle se tenait en milieu d’année. En plus, dans ses consignes, le Chef de file de l’Opposition devrait demander que les logos de partis politiques ne soient pas brandis.

 Car, s’il est vrai que l’appel vient de l’opposition, les réserves sont à réserver sur l’engagement politique des marcheurs. Encore que le souvenir d’une opposition morcelée est toujours dans les mémoires.  Mais, tout compte fait, les défenseurs de la seconde chambre ont dû mesurer le poids actuel de l’opposition.

Cette dernière, sans le concours des syndicats, a pu mobiliser, en canalisant en elle toutes les frustrations. Les syndicats, qui lancent un mot d’ordre similaire pour le 20 juillet, pourraient ôter le sénat de son restant de légitimité.

De l’eau dans le vin gouvernemental

L’idéal, pour la paix sociale, serait l’abrogation pure et simple de cette loi sur le sénat. A défaut, il est important que l’on suspende le processus de sa mise en place.

Car, plus les tenants du sénat s’entêteront, plus le peuple les soupçonnera de tout, et plus l’opinion se retirera davantage  de leurs rangs. L’arrivée sur scène de Sam’s K Le Jah et Smockey ne fera que drainer un autre monde, celui-là qui se désintéressait jusqu’à présent de  la politique, ces jeunes qui n’y croyaient plus.

Il est maintenant évident : L’opposition prend des ailes, et la pilule du sénat a un goût très amer sur la langue des populations. Et s’il est vrai que le pouvoir et les défenseurs du sénat n’ont pour souci que le renforcement de la démocratie, qu’ils mettent de l’eau dans leur vin, et revoient leur position, dans un dialogue franc avec les protestataires.

Burkina 24 



Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Il y a 10 commentaires

  1. Nous sortons marcher par conviction personnel, la lutte est noble. Un jour chacun analysera sa contribution dans la construction de notre pays. Si le Burkina fait partis des pays les plus pauvre au monde y’a quelque chose qui l’explique !!! Soyer r?aliste, le gouvernement actuel est tr?s incomp?tent et tr?s corrompu

  2. Nous sortons marcher par conviction personnel, la lutte est noble. Un jour chacun analysera sa contribution dans la construction de notre pays. Si le Burkina fait partis des pays les plus pauvre au monde y'a quelque chose qui l'explique !!! Soyer r?aliste, le gouvernement actuel est tr?s incomp?tent et tr?s corrompu

  3. je crois que Mr Sawadogo a un probl?me,si lui il n’est pas serieux qu’il ne generalise cette faiblesse, et qu’il change sinon…sinon…

  4. Un peuple est toujours un t?moin cl? et cette marche est plus qu?en avertissement pour notre pr?sident et son ?quipe. Monsieur le pr?sident, le Burkina est un village compos? d?une seule famille, et il est temps que vous ?coutiez votre peuple a l?agoni.
    Oui je sais, vous voulez rentrer dans l?histoire, mais on ne rentre pas dans l?histoire a notre ?poque avec le sang dans les mains : souvenez-vous de vos compagnons sans oubli? l?ami trahi ( Yacinte kafando, Arzouma Ou?draogo, Henri Zongo, Jeanbaptiste Lingani, Norbert Zongo exct.) Votre duret? de ruses a fait des d?g?ts et se terminera en trag?die. Actuellement vous forcez le destin pour ?tre un h?ros, mais ?a se m?rite comme Marthin L. king, Mandela, Lumumba, et votre ami. C?est beau les m?diations, et si vous voulez un quart du m?rite de ces h?ros, ?coutez votre peuple, oubliez les Y?, les Yoda, ce sont des mauvais conseillers qui vous envoient directement en enfer, vous ne rentrerez pas dans l?histoire de la Haute-Volta et du Burkina avec les conseils de ses derniers. M?me les futurs s?nateurs que vous comptez acheter ne vous sauveront pas du CPI, si Miriam et ses enfants d?cidaient de vous envoyer au moment de votre paisible retraite : ces m?mes s?nateurs seront les premiers ? vous l?cher, sauf votre peuple pourra vous sauver, votre peuple est votre juge et votre avocat, il est temps de l??couter. Tout ce que votre peuple vous demande c?est de limit? vos d?penses et am?liorer leur condition de vie. Le s?nat est tr?s co?teux pour un pays comme le n?tre. Mr. Le pr?sident nous ne sommes plus en 1983 ou les ruses marchaient avec les principes id?ologiques des actions de la r?volution. Le monde a chang? y compris votre peuple. Evitons de revenir ???La patrie ou la mort nous vaincrons !??? L?appel de p? qui ?tait la d?fense de la patrie (notre territoire) La d?fense des int?r?ts de toutes les classes.??? Mais rappelez-vous Mr. le pr?sidente que selon vos enseignements d?officier militaire, ???la patrie ou la mort nous vaincrons !??? C?est aussi la d?fense du pouvoir populaire, si la patrie c?est le peuple, ce peuple ne doit pas risquer sa vie pour quelqu?un d?autre : il doit ?tre pr?t ? mourir pour lui-m?me??? aujourd?hui votre peuple est pr?t a mourir pour ce qui lui appartienne le denier public. Vous trahissez votre peuple avec la corruption tr?s visible, le gaspillage de l?argent public qui est ce couteux s?nat. N?oubliez pas ce jour de 1987, vous n?avez pas pu ?liminer tous les t?moins, la preuve est que les nazis sont toujours traquer aujourd?hui avec des t?moins cl?s, de Gen?ve ? Rome, de Monrovia a Ontario, ils sont l?. Alors ayez de la tol?rance pour votre peuple acceptez leur dol?ance qui est l?abandon du s?nat et voir les conditions de vie des Universit?s et H?pitaux . Au font le peuple vous aime.

  5. rien n'est s?rieux? si je comprend bien toi aussi tu n'es pas s?rieux quand tu parles?
    les enfants des pauvres se plaignent parce qu'ils en ont assez. ils n'en peuvent plus de souffrir de voir leurs parents souffrir pour nourrir les fantasmes des autres. et si vous n'y croyez pas c'est peut-?tre parce que vous arrivez ? supporter ce qui se passe. ces gens qui manifestent ne le font pas syst?matiquement pour l'opposition. ils se battent pour leur avenir

  6. Adama Sawadogo, je ne sais pas si tu y ?tais, mais personnellement, j’ai vu la fille de Arba Diallo et d’autres enfants de cadres de partis et m?me des gens venus de l’ext?rieur tout au long du parcours. J’y ai vu des professeurs d’universit?, des cadres du priv? comme du public, j’y ai vu m?me des inconditionnels du CDP. Aucun parti politique n’a jamais pu mobiliser autant de monde. Le peuple n’est pas sorti pour un parti. Quand le peuple se mobilise ainsi, c’est quand il est choqu?, indign? profond?ment, comme pour le 3 janvier 1966, comme pour l’assassinat de Norbert Zongo. D’ailleurs, pour l’adoption de ce SENAT, le pouvoir a d? imposer le vote ? d?couvert et non ? bulletin secret parce qu’il est conscient de ne pas l’emporter, m?me au sein des d?put?s CDP. Mr SAWADOGO, ne faites pas dire aux gens que vous avez une r?flexion trop superficielle si vous n’?tes de mauvaise foi. 36 milliards ? la poubelle au d?but et 6 milliards chaque ann?e aux ordures, c’est le comble pour l’un des quatre pays les plus pauvres au monde, vivant de l’assistance des occidentaux, des chinois, des ONG et peinant ? suivre la marche du monde. Faut pas faire le malin, tu vas cotiser aussi pour ce SENAT s’il a lieu; d’une mani?re ou d’une autre.

  7. Personnellement comme pour la plupart des r?volt?s contre cette structure, nous sommes d’accord pour le SENAT ? condition que ce soit du b?n?volat et que ce soit par vote et non par nomination.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *