Projet de réforme sur l’immigration aux Etats-Unis: A quand l’ouverture du “sésame” ?

55 0
-

La grande réforme sur l’immigration aux Etats-Unis soutenue par le président Barack Obama  a franchi une étape importante avec l’adoption de la proposition de loi par la commission du Sénat. Cette adoption est une nécessité et répond à une nouvelle réalité démographique.

Les onze millions de clandestins dont sept millions de latinos, pour la plupart des mexicains, vivant aux Etats-Unis ont accueillis la nouvelle comme un ouf de soulagement; mais avant, cette loi devrait passer devant la chambre des représentants quasiment dominé par les Républicains qui sont quelques peu retissant à l’humilité des sans-papiers.

Si pour certains spécialistes la régularisation des immigrés engrangera des revenus pour l’Etat Américain, pour d’autres c’est tout le contraire ; elle coûtera plus de 6,3 milliards de dollars en termes de couverture sociale et d’éducation.

La droite Américaine est divisée sur le sujet mais elle reste convaincue que la résolution de la question des sans papiers reste à l’ordre du jour. Cela fait trois décennies qu’aucune résolution concernant les immigrés n’est passée devant le sénat.

Il faut rappeler que llors de la dernière élection présidentielle, Barak Obama à bénéficier des votes des latinos qui constituent le grand nombre des immigrés aux Etats-Unis et faire passer cette loi pourrait être bénéfique aussi bien pour les démocrates que pour les républicains aux élections prochaines.  En échange, les républicains exigent des conditions de sécurité plus performantes telles que le renforcement du contrôle de la frontière avec le Mexique et un système informatique plus performant permettant d’identifier les personnes qui sont a terme de leur visa.

Si elle est passé devant la chambre des représentants cette nouvelle donne permettra à tout immigré ayant foulé le sol américain avant le 31 décembre 2011 de postuler pour la résidence au bout de 10 ans puis de devenir citoyen à la 13 année. A cela il ne faudrait pas avoir commis un ou des crimes avant ou après le dépôt des dossiers et payer ses taxes durant tout le processus; aussi ils ne bénéficieront d’aucune aide sociale.

immigration-reform-California[1]

D’autres mesures qui avaient été mises en place permettant aux citoyens des pays du Tiers-Monde de bénéficier de la “Green card” par le biais de la loterie pour y vivre aux Etats-Unis pourraient être supprimées.

Pour les milliers d’Africains vivant aux Etats –Unis c’est une lueur d’espoir qui se dessine à l’horizon. Nombreux sont ceux qui y vivent illégalement et c’est tout à fait normal qu’ils attendent avec impatience la mise en application de cette nouvelle mesure qui leur permettrons enfin de pouvoir rejoindre leur différente famille.  Mais avant tout calcul il faudrait que cette loi passe devant la chambre des représentants dans les jours à venirs.

 

Jhon Askia Boukari SIGUE

Correspondant de Burkina24

Il y a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre