Burkinabè de New York : Plus de quatre heures d’horloge pour dire non au Sénat

147 19

Une manifestation contre la mise en place du sénat au Burkina Faso, s’est tenue hier jeudi 11  juillet 2013 à New York devant le siège des Nations-Unies. Elle a regroupé des jeunes  étudiants et travailleurs venus des différents Etats pour soutenir la cause.

Les manifestants étaient munis de haut parleur et de balais (Ph : B24)
Les manifestants étaient munis de haut parleur et de balais (Ph : B24)

Munis de balais, de banderoles et de pancartes, durant de longues heures les manifestants scandaient des slogans hostiles au régime de Blaise Compaoré. On pouvait lire «  Non à la mise en place du Sénat », “non à la modification de l’article 37″ , « Non à la vie chère », « non à l’impunité », « non à la corruption », « BF c’est ne pas Blaise et François ».

Ils ont fait le pied de grue devant le siège. Peu nombreux mais très actifs, pour ces jeunes ils ont atteint leur objectif en se faisant remarquer par les passants et les travailleurs des Nations-Unies à travers leurs différents chants et slogans.

De Isonore Dianda en passant par Simon Kaboré, Boubacar Bah puis Yves Bambara, ils ont dénoncé tour à tour avec témoignages à l’appui  les différents maux qui minent notre société et entravent le développement de notre pays.

Des “Cibals” à New York !

« Nous ne sommes pas un parti politique et ne bénéficions d’aucun soutien extérieur. Nous sommes un mouvement de patriotes assoiffés de la justice et cette manifestation a pour but de nous faire entendre auprès de nos autorités présentes à New York et celles des Nations-Unies du bien fondé de notre lutte » a laissé entendre le porte-parole Boubacar Ba avant d’ajouter que le sénat aussi budgétivore  qu’il soit ne cadrait pas avec les réalités de notre pays.

Ils étaient nombreux à manifester devant l'ambassade du Burkina aux Etats-Unis (Ph : B24)
Les manifestants étaient peu nombreux mais très actifs devant l’ambassade du Burkina aux Etats-Unis (Ph : B24)

Pour Isonore Dianda, le balai symbolise la propreté et à  travers ce mouvement ils montrent leur détermination à nettoyer le Burkina Faso de son système vampirique qui suce le pays économiquement et empêche tout espoir de développement. C’est aussi toujours selon lui, d’empêcher le CDP  d’étendre ses tentacules à travers le pays mais aussi à l’extérieur du pays.

Avant de se séparer, les manifestants ont remis leur doléance à la représentation du Burkina auprès des Nations-Unies et ont promis de manifester les mois à venir si des mesures ne sont pas prises pour respecter le choix du peuple burkinabè.

Jhon Askia Boukari SIGUE

Correspondant de Burkina 24 aux Etats-Unis

A  Monsieur l’Ambassadeur du BURKINA FASO à WASHINGTON aux ETATS UNIS,

A Monsieur  le représentant du BURKINA FASO auprès de l’Organisation des Nations Unies.

Excellences,

La situation que traverse notre pays le Burkina Faso depuis un certain temps interpelle tout Burkinabé à agir pour l’intérêt supérieur de la nation.

S’il est vrai que tout Etat démocratique se doit d’adapter sa loi fondamentale à ses réalités sociopolitiques et économiques, il est aussi impératif que ces reformes entrent en ligne de compte avec le principe fondamental de l’alternance au pouvoir.

Excellence,

Convenez avec nous que les reformes institutionnelles  en cours au Burkina Faso  portent en eux-mêmes les germes d’une crise profonde qui se dessine à l’horizon.

Le porte-parole des manifestants (Ph : B24)
Le porte-parole des manifestants  (Ph : B24)

L’adoption du Sénat à l’entendement public est un mépris à l’endroit de la population que vient d’afficher le régime en place au Burkina Faso.

Pour un pays dont les ressources sont très limitées et dont les populations font face de manière récurrente à la cherté de la vie, au chômage des jeunes, au manque crucial des centres de santé, à l’analphabétisme (85%) et où l’avenir des futurs décideurs est hypothéqué, les préoccupations devraient se focaliser sur la résolution des maux précités.

Excellence,

Ce futur Sénat ne sera point un moyen de rééquilibrage du pouvoir politique mais plutôt un moyen de renforcer l’emprise  déjà assourdissante du parti majoritaire sur les institutions du Burkina Faso.

Pour comprendre un régime politique dans un Etat, il faut s’en extraire. Cependant, bon nombre d’autorités politiques crochues au régime au pouvoir semble avoir été clonées par vingt six (26 ans) de démagogie, de corruption, et de crimes sanglants.

Le discours de ce régime de vingt six ans est seulement destiné à donner aux mensonges l’accent de vérité, à rendre le meurtre respectable et à donner de la solidité à ce qui n’est que vent.

Excellence,

Nous ne sommes sûrs de rien. Toutefois, cette incertitude du résultat ne nous empêchera pas de travailler très fort pour parvenir à une alternance gage d’un nouveau départ pour une démocratie véritable à l’image de la situation de certains pays de la sous-région Ouest africaine.

Au vu de tous ces aspects, Excellence, le patriotisme nous oblige à dire:

-Non au Sénat,

-Non à la modification de l’article 37 de la Constitution burkinabé,

-Non à la cherté de la vie au Burkina Faso.

Sachant compter sur votre pleine collaboration en transmettant notre lettre de protestation à qui de droit, veuillez accepter recevoir nos salutations patriotiques.

  Ont signé:

  LES MEMBRES ORGANISATEURS:  

AROUNA SANIWIDI,

YANN ARNAUD M. SEGHDA 

 GISELLE YAMEOGO     

SIMON PIERRE KABORE        

 BOUBACAR BAH                    

 

 

 

Il y a 19 commentaires

  1. bravo les new-yorkais ils sont des bels exemples du patriotisme. Si cet esprit patriotique r?gnait aussi sein du pays ce r?gime pourri n s?ent?tera pas ? mettre en place une structure inutile et budg?tivore sans le consentement du peuple. je pense que le peuple burkinab? m?rite qu’on le traite ainsi car nous sommes des b?tails qu’on am?ne ? l’abatoire. restez assis, r?signez vous ? votre sort, continuez ? commentez au lieu de passer ? l’acte en multiplians des manifestations.Blaise et ses acolytes nous consid?re comme des moutons, des imb?ciles mais ils n’ont pas tort.

  2. Vive le patriotisme burkinab? au USA et partout dans le Monde!Au pays nous sommes mobilis?s contre ce SENAT.Nous repartons manifester le 20 juillet contre la chert? de la vie avec les syndicats et le 28 juillet contre la chert? de la vie et la cr?ation de ce SENAT.On poura penser ? un mouvement ? l'?chelle mondiale synchronis? contre ce SENAT!

  3. Chers valeureux compatriotes int?gres de la diaspora,au nom de tous les burkinab? du pays r?el,on vous dit merci pr le soutien ? combien important et significatif.M?me ?tant laba vous avez donn? un signal fort au regime corompu,vampire.Merci et que dieu vous assiste…

  4. Je suis tr?s fi?r de vous les fr?res de New-york.on sent que m?me a distance vous vous souciez de nous.quand a blaise,il veut mourir par les m?me armes qu’il a fait usage pour s’installer.lui et sa suite vont tous pay? pour le mal qu’ils ont caus? dans ce pays.

  5. En voici un bel exemple. Eux au moins malgre la distance ont le Coeur lie a leur patrie. Qu’attendons nous donc burkinabes de tous Horizon pour lancer un mot d’ordre general un week end a toutes les communautes burkinabes du monde entier a manifester un jour bien pr?cis. Reflechissez a l’idee. Le regime au pouvoir est devenu une institution, nous aussi en face si nous voulons constituer la tendance, nous devons devenir une institution.

  6. Toutes les contributions sont attendues. Le pays appelle a l’aide. Nous burkinabes sommes les premiers concernes. Aucun autre pays ni aucune Organisation ne viendra lutter a notre place. C’est a nous d’abord que revient d’executer la premiere pioche. Aussi est-il important que tous les mouvement crees dans le but de recherch? de l’alternance au pouvoir dans notre pays le BF se reunissent autour d’une journee de protestation. Acculons les!! Et laissons Le Bon Dieu faire le reste!!!

  7. Vous Neew yorkais vous etes les vrais ptriotes . Merci pour cette vision pour ?clairer ceux qui ont toujours les yeux band?s par ce qu'ils courrent derri?re leurs int?rets ?goistes . Affam?es de s'accaparer toutes les maigres ressources du pays, ils sont sans aucune piti? pour ce peuple en agonie

  8. courage les gars et merci pour votre engagement ns attendons que tous les espace pubic soient transformes en place tahir dans les jr et mois a venir s`il le faut non pas pour creer la zizanie mais pour dire non non et non au senat .a nos forces de securite de se demarquer de ce regime assassin car vs securisez blaise francois et leurs chiens de garde et suivant leur ordre vs blesser vos frere et soeur par des jets de gaz.ensemble sauvons notre patrie.

  9. VOUS ETEZ RESTE INTEGRES NEW YORKAI BURKINABE.
    MERCI POUR CETTE MARCHE.
    NOUS AUSSI AU PAYS ON LUTTERA POUR QU’ON NE MET EN PLACE LE SENAT

  10. J’ai vraiment chaud au coeur de voir cette mobilisation de New York.Nous allons demontrer les 20 et 28 juillet combien nous sommes decid?s a faire barrage a ce SENAT.La famille de Blaise veut provoquer un choas,mais tout leur calculs seront fauss?s.Dieu aime le Burkina et il n y aura pas de catastrophe.Installez le SENAT et vous aller precipiter votre chute

  11. Les burkinab? d’Ottawa au Canada vous soutiennent. Nous trouverons une date aussi pour nous faire entendre. Merci, ?a fait chaud au coeur!

  12. La fibre patriotique d?passe les limites du pays. c’est un fait palpable que le r?gime actuel est aux abois non seulement ? l’int?rieur du pays mais aussi par la diasporat & c’est un signal fort. si pendant 26 ans de pouvoir & 22 ans d’existence de la constitution vous n’avez pas pu mettre en place un s?nat, ce n’est pas ? 2 ans des ?lections que vous allez y pensez. qu’ils nous prennent au s?rieux

  13. une chose est sure,c’est que le Senat ne fait pas l’unanimite’ et s’enteter a son maintien conduirait inexorablement le pays a une crise sans precedent.la succession des evenements dans notre pays n’augurent que des lendemains sombres pour la nation.l’histoire un jour retiendra que face aux machinations et aux arbitrages partiales et partisanes des elites actuelles,une generation consciente et visionnaire s’est dressee.de quel camp seras tu?

  14. tout simplema epatant,en voici des gens responsables,patriotes.C n est pa la priorit? d? priorit?s,il n suffit pa d coller une ?tiqu?te d dmocrate a un r?gime ki n a n est rien du tout.Abat ts les sangsus d c peuple,ki nou suce jusk a la moelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre