L’UNIR/PS appelle ses militants à soutenir la marche contre la vie chère du 20 juillet

712 3

Dans les lignes qui suivent, le président de l’Union pour la renaissance/parti sankariste (UNIR/PS), parti affilié au Chef de file de l’opposition politique burkinabè, remercie ses militants pour leur forte mobilisation à la marche du 29 juin dernier contre le sénat et les appelle à sortir soutenir la marche-meeting organisée par la Coalition contre la vie chère (CCVC) le 20 juillet prochain contre la vie chère. 

"Me Bénéwendé Sankara
Me Bénéwendé Sankara, président de l’UNIR/PS (Ph : B24)

Camarades militantes et militants de l’UNIR/PS,

Peuple du Burkina Faso !

L’Union pour la renaissance/Parti Sankariste vous exprime ses plus vives félicitations pour avoir montré de la façon la plus éclatante votre maturité politique en déjouant toutes les manœuvres d’intimidation et de division du pouvoir pour prendre part massivement à la marche-meeting de l’opposition à Ouagadougou et dans plusieurs villes du Burkina Faso le 29 juin dernier.

Elle salue votre clairvoyance politique et  votre victoire sur la peur comme la preuve indéniable de votre engagement pour dire désormais non à l’iniquité et à l’imposture en prenant en main votre destin.

Félicitations !

En particulier, l’UNIR/PS vous exprime ses plus vives félicitations pour avoir su opposer au pouvoir de Monsieur Blaise COMPAORE et de façon historique votre rejet cinglant de son entêtement à vous imposer des structures aussi dispendieuses qu’inutiles telles que le sénat au mépris de grandes préoccupations nationales que sont, entre autres, sa démission face à la cherté de la vie, au manque d’emplois et à la longue et indicible agonie de notre système éducatif et de santé.

En affluant de toutes parts de la ville de Ouagadougou, souvent avec des moyens de fortune, voire à pieds depuis les quartiers périphériques et en dépassant vos sensibilités politiques, vous avez envoyé ce message fort au régime COMPAORE et qui se résume de la façon suivante : « au lieu d’être un approfondissement de la démocratie, mots devenus spasmodiques dans votre bouche, la mise en place aux forceps d’un sénat à l’étape actuelle de la vie de notre nation n’est que l’approfondissement de la paupérisation et de la fracture sociale. »

“Colère légitime du peuple”

Comment donc ne pas comprendre la colère légitime et la révolte du peuple dont la mobilisation inédite malgré la distribution des billets de banque et les gros renforts de cars de transport traduit la volonté farouche de mettre fin à la mal-gouvernance, à l’impunité et à la vie chère ?

Fort heureusement, vous avez su lui opposer là encore la conscience et l’attitude politiques les plus aiguisées en vous démarquant de cette tentative de marche-meeting organisée toute honte bue par le CDP et ses mouvanciers le 06 juillet passé  et qui, fort heureusement, a été un échec cuisant pour eux ; le nombre de cars et de grosses cylindrées ayant quasiment rivalisé avec le nombre de marcheurs eux-mêmes !

Soutien à la CCVC

L’UNIR/PS, plus que jamais convaincue de la justesse de notre cause commune qui dépasse toute considération partisane, vous lance une fois de plus un vibrant appel à sortir massivement et à vous joindre à la marche de la Coalition Contre la Vie Chère (CCVC) le samedi 20 juillet 2013.

Au pouvoir de Monsieur Blaise COMPAORE et à son gouvernement, l’UNIR/PS rappelle que se raviser et faire machine arrière par respect de la volonté de son peuple n’est pas signe de faiblesse en démocratie, bien au contraire, et la récente grève du SYNTSHA devrait pouvoir vous le rappeler.

Rappel à l’ordre” des membres du gouvernement

C’est pourquoi, tout en exprimant par ailleurs son soutien aux organisations syndicales, en particulier celles de la Justice et de l’information, dans leur combat légitime pour plus de professionnalisme et de respect de la déontologie, exige du gouvernement un rappel à l’ordre de ses membres à s’abstenir des propos injurieux et vulgaires tels que ceux proférés récemment par Monsieur Alain Edouard TRAORE, ministre de la communication, porte-parole du gouvernement et qui, loin de l’honorer, dévoile son manque d’arguments face aux atteintes et manquements graves soulevés par les travailleurs.

L’UNIR/PS, solidaire du peuple en lutte ne peut qu’encourager et soutenir la CCVC dans son juste combat pour le pain et la liberté.

Tous en avant pour la victoire !

Avec le peuple, victoire !

Fait à Ouagadougou, le 17 juillet 2013

Me Bénéwendé Stanislas SANKARA

Président du Parti

Président du Bureau Politique National

  NDLR : Le titre et les intertitres sont de la Rédaction B24



B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Article similaire

Il y a 3 commentaires

  1. L’heure de la victoire est proche.

    Voyant peuple du Burkina, Int?gre depuis la nuit des temps ne laissons pas une minorit? de personne (Ced?pistes) mettre en danger notre avenir et le devenir de enfants.

    Donc en avant pour la chasse au pouvoir de nos gouvernants actuelle qui NE PENSE PAS AUX MAUX QUE SOUFFRE LE PEUPLE.

    TOUS NOUS REPONDRONT PRESENT LES 20 et 28 A L’APPEL DU CCVC ET DE L’OPPOSITION.

    NOTRE LUTTE EST LEGITIME ET IL EN VAUT LA CHANDELLE

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *