RTB : Les véhicules à polémique ont été réceptionnés

528 7

Le ministère de la Communication a procédé le vendredi 19 juillet 2013, à une remise de matériels logistiques et roulants  d’une valeur de plus de 13 milliards de FCFA au profit des 13 directeurs régionaux des différentes RTB2 du Burkina.  Parmi ce matériel, les 40 véhicules qui ont nourri la polémique en début d’année.

Les véhicules ont été réceptionnés (Ph: B24)
Les véhicules ont été réceptionnés (Ph: B24)

Les véhicules stationnés depuis longtemps dans la cour de la RTB  et qui ont été au cœur d’une polémique impliquant le ministre de la Communication, Alain Edouard Traoré,  ont finalement été réceptionnés.  En effet, le ministère de  la communication a officiellement  remis aux  13 directeurs régionaux et aux agents des RTB2,  40 véhicules, 58 enregistreurs,  20 mixeurs, 5 tables de montages, 3 caméras et 15 ordinateurs portables, ce vendredi 19 juillet.

Concernant cette polémique, le ministre Edouard Traoré était revenu là-dessus lors d’un point de presse le 15 juillet dernier pour expliquer qu’il n’était pas coupable d’une transaction frauduleuse. « On a dit que j’ai signé un contrat avec des entreprises. Je n’ai jamais eu affaire à une société de voiture », s’était-il  défendu.         

Soutenir les RTB 2

La ministre délégué chargé du budget, Clotilde Ky remettant les clés d'un véhicule à un bénéficiaire, sous le regard du ministre de la Communication (Ph: B24)
La ministre déléguée chargée du budget, Clotilde Ky remettant les clés d’un véhicule à un bénéficiaire, sous le regard du ministre de la Communication (Ph: B24)

Quoi qu’il en soit, lors de la cérémonie à laquelle a assisté la ministre déléguée au budget, Clotilde Ky, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Alain Edouard Traoré, a indiqué que ces importants lots d’équipements techniques et de moyens logistiques (d’une valeur de plus de 13 milliards de F CFA) sont acquis dans le cadre de la Stratégie de croissance accélérée et de développement durable (SCADD). Ils iront, selon lui, soutenir et rendre opérationnels les centres de production radiophoniques et télévisuels.

Ceux-ci traduisent la volonté du gouvernement de mettre à la disposition des populations, des outils d’information et de communication de proximité. « Ces RTB2 sont soit au stade de centres de production et de diffusion, soit de centres de production », a-t-il ajouté.

Quant au parrain de la cérémonie, Toussaint Abel Coulibaly, il a mentionné que la nouvelle vision de l’information est en droite ligne avec la décentralisation. « Nous avons intérêt à accompagner les RTB2, car nous avons besoin d’elles pour nous développer», a-t-il déclaré. Il invite ses filleuls à mettre l’accent sur les langues nationales.

En rappel, la RTB fête cette année ses 50 ans du 10 juillet au 5 août 2013.

Sandrine Ashley GOUBA

Pour Burkina24        

                                 



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Il y a 7 commentaires

  1. Soyons r?alistes.je n ai pas vu du materiel ici qui a ?t? aussi couteux.les vehicules n ont pas exc?d? un milliard cinq.c est de telle facture qui nous met en retard

  2. Les dirigeants ns prend pr des moutons ou kw? Lekel des voitures coute plus de 35000000f. Et plus ils ya des regions ou ns n,avons mem pa la RTB mais plut?t les radio FM, oubien il prenne ouaga et bobo pr le burkina? Foutaise.

  3. J’ai BIEN lu 13 MILLIARDS DE FRANCS CFA. Entre le mat?riel cit?, lequel est le plus cher: Les voitures 4X4, les tables de montages, les Mixeurs, les ordinateurs, les enregistreurs.
    Vivement les TP…R

  4. La plus grande deception est que apret 50 ans le territoire nest pa couvert malgre la creation de RTB2.linvestissement ne c fait pas sentir

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *