Meeting de la CCVC : Pourquoi les propos de Tolé Sagnon ont-ils soulevé des tollés ?

895 45

Tolé Sagnon, président de la CCVC (Cliquez sur l'image pour lire la vidéo)
Tolé Sagnon, président de la CCVC © Burkina 24

Samedi matin, la Place de la Nation était noire de monde, à l’appel de la Coalition Contre la Vie Chère(CCVC). Un monde hétérogène, aux aspirations parfois perpendiculaires. Une partie de l’intervention de Tolé Sagnon, président de la CCVC, aura contribué à diverger les vues. Et pour cause ?

Sur la place de la Nation, des voix réclamaient une marche, tandis que d’autres s’accordaient pour le meeting. La CCVC réunit plusieurs composantes qui, même si elles ont les mêmes objectifs, n’ont pas les mêmes moyens d’y parvenir. Tolé Sagnon, s’adressant à la foule excitée par endroits, a dit ceci : « Restez vigilants ! Il ne faut pas changer pour changer. Nous ne voulons pas que Blaise Compaoré se pérennise au pouvoir, mais nous ne devons pas avoir peur de nous poser cette question : par qui allons-nous le remplacer ? »

Ces propos ont irrité nombre de gens, qui les confondaient à ces déclarations déjà entendues : « Si ce n’est Blaise, qui peut gérer ce pays ? » Mais la déclaration de M. Tolé revêtait-elle réellement ce sens ?

Tolé a raison, dans un contexte de vide juridique

Il faut souligner que cette parole est équivoque, et se prête par conséquent à des boulevards d’interprétations.  De prime abord, l’on peut comprendre que Tolé Sagnon, étant syndicaliste, se méfie naturellement du libéralisme. En plus, il a voulu tirer de notre histoire, des leçons pour l’avenir. Il a évoqué, à titre illustratif, le soulèvement populaire du 3 janvier 1966 et la série de coups d’État qui en ont suivi. Ceci, pour dire qu’il faut éviter que le remède soit plus destructif que le mal lui-même. Aussi, dans un  contexte de vide juridique sur le dauphin constitutionnel du Président du Faso(en l’occurrence, le Président du futur sénat), la prudence de Tolé Sagnon renfermerait de la sagesse.  Le cas du Mali, où la chute du président Touré a frayé le chemin des djihadistes, apporte de l’eau au moulin de M. Tolé : L’alternance par les urnes est préférable à toute autre procédure.

Ce qui explique la déception des manifestants  

En revanche, assimilés à la phrase d’un ancien évêque qui voyait en Blaise Compaoré l’indispensable, les propos de Tolé Sagnon s’orientent autrement. Ainsi, se poser la question « Par qui allons-nous le remplacer ?», traduit également le « trop de confiance » au président actuel et, du coup, le doute sur le reste des prétendants. Pour mémoire, ce même doute avait contribué  au fléchissement de la position du Collectif, en 1998. Depuis lors, l’essentiel des engagements pris par le pouvoir ont-ils été respectés ?

En mettant en garde les manifestants contre les « néocolonialistes », Tolé Sagnon faisait déjà le procès de ceux qui viendraient à remplacer Blaise Compaoré, particulièrement certains anciens défenseurs du PAS (Programme d’Ajustement Structurel)). Mais, si c’est l’opposition qui est indexée, il faudra souligner un aspect : Son chef de file, ouvert aux différentes propositions des partis de diverses tendances (sankaristes, socialistes, libéraux…), dit ne pas s’appesantir sur des idéologies, mais plutôt sur des solutions concrètes aux problèmes que vivent les burkinabè.

Nombreux sont les citoyens qui désirent le changement, parce qu’ils savent que d’une manière ou d’une autre, les choses changeraient d’elles-mêmes, mais pas comme ils l’auraient voulu.  Ces personnes, qui saluent l’unité de l’opposition (jamais égalée), ou croient en une action citoyenne efficace, sont déçues par les déclarations de Tolé Sagnon.Certains vont jusqu’à douter de son indépendance vis-à-vis du pouvoir.

Ne pas aborder le sujet, ou l’aborder avec clarté

Pour l’essentiel, les syndicats (dont M. Sagnon est issu) ne visent pas la conquête du pouvoir d’État. Cette intervention, même si le contexte et la configuration hétéroclite de la CCVC l’expliquent, était inopportune. Que Tolé Sagnon ait commis une erreur par attention ou par intention, il devrait soit, se garder d’évoquer la succession de Blaise Compaoré précisément lors de ce meeting contre la vie chère, soit l’évoquer mais de façon claire et explicite, de sorte à ne point créer cette polémique.

Michel KONKOBO

Pour Burkina 24



Article similaire

Il y a 45 commentaires

  1. Salut ? tous!
    Depuis le 20 juillet 2013 un certains nombre de commentaires malveillants circulent sur la personne du Camarade Tol? SAGNON Secr?taire G?n?ral du Bureau National conf?d?ral de la CGT-B. Son propos, du reste, syndicalement pertinent a ?t? tr?s mal interpr?t? par des individus aux desseins sombres. Ces ?nergum?nes essayent de le discr?diter comme ils avaient voulu le faire avec le SG de la F-SYNTER. certains burkinab? se sont faits avoir par ses idiots d'un autre ?ge. Le Camarade Tol? SAGNON a voulu faire comprendre aux uns et aux autres qu'il faut savoir choisir le futur dirigeant du Burkina Faso pour ne pas le regretter juste apr?s. Il appelle ? la vigilance car tous les politiciens qui s'excitent pr?sentement ne sont pas forc?ment des hommes qui feront l'affaire du peuple.Tous ceux qui critiquent de fa?on irr?fl?chie le Camarade Tol? SAGNON font preuve d'une immaturit? politique, syndicale et intellectuelle. SAGNON a plus de quarante (40) ann?es de syndicalisme pour que des individus n'ayant jamais milit? dans aucun syndicat ou m?me particip? ? une gr?ve interpr?tent b?tement ses propos. Les v?ritables syndicalistes le savent. Pour vaincre le pouvoir de la 4e R?publique, le syndicat a opt? pour l'organisation et la sensibilisation pour parvenir ? ses fins.Quand tous les Burkinab? seront au m?me niveau d'information, le r?gime ne pourra que chuter. Donc le syndicat rejette toute r?action pu?rile et ?pidermique des individus qui au premier gaz lacrymog?ne d?talent comme des li?vres. tout ceux qui ne veulent pas s'allier au syndicat qu'ils aillent eux-m?mes d?loger Blaise Compaor? ? Kosiyam s'ils le peuvent. Pain et libert? pour le peuple.

  2. Les gens sont trop vite sortis du bois d?h ! D?abord le CDP lors de sa marche qui contrairement ? ce qu?il voulait laisser croire a clairement affirm? et confirm? la man?uvre en cours pour utiliser le s?nat afin de sauter le verrou de l?article 37.
    Et bizarrement les alli?es objectifs de Blaise (leur point commun c?est l?anti-sankara) se m?lent en disant que le plus important ce n?est pas que Blaise parte si on n?est pas sur de son rempla?ant. Franchement c?est quel raisonnement ?a ? La constitution pr?voit deux mandats au maxi pour blaise, il a d?abord modifi? une premi?re fois, ensuite on a verrouill? suite au sacrifice de Norbert Zongo et maintenant il va encore finir ces deux mandats et des gens qui se disent d?mocrates et soucieux du peuple burkinab? trouve encore ? pol?miquer sur sa succession pour dire que ce n?est pas le plus important ! Franchement on ne peut soit disant lutter pendant plus de 30 pour son peuple et ne pas avoir cette lucidit? de dire que c?est un principe d?mocratique et que Blaise doit finir son mandat et partir. En quoi la qualit? de son successeur doit nous pr?occuper ? Que ceux qui se sentent valable pour sauver le pays se pr?sentent aux ?lections et travaille ? ce que le peuple puisse r?ellement s?exprimer. Sagnon lui-m?me au lieu de prendre un titre bidon de chef coutumier, pourquoi ne vise-t-il pas le pouvoir supr?me ? Lula au Br?sil, grand syndicaliste comme lui n?a pas attendu 30 ans de lutte pour briguer la magistrature supr?me.
    Mais il faut que nos leaders int?grent maintenant le fait que nous ne sommes plus dupes, nous sommes matures et on n?a pas besoin de faire math-Sup pour comprendre depuis longtemps que les Sagnon, Halidou, Zougmor? et autres sont des alli?s objectifs du pouvoir de la 4?me r?publique.
    Et ils se trompent en croyant qu?ils peuvent nous vendre l??pouvante d?une opposition pourrie ou lib?rale pour nous endormir. Ce qui va arriver au Faso est un peu la situation qui a permis ? Wade de venir au pouvoir c?est ? dire m?me si tu pr?sente un chat, les gens vont le voter non pas parce qu?il est comp?tent mais par sanction. Et apr?s le peuple va continuer ? mettre la pression comme au S?n?gal pour emp?cher Wade de faire n?importe. Donc quelque soit la personne qui va ?tre ?lu, il ne pourra pas faire pire que Blaise car il aura une pression que Blaise n?a pas eu puisque ce n?est pas le peuple qui lui donn? son pouvoir. Il a tu? son propre fr?re et mentor pour prendre le pouvoir donc tout le monde avait peur d?un gars comme ?a et pendant pr?s de 30, par peur, par calcul,, par l?chet? etc. le peuple a laiss? faire mais maintenant j?ai l?impression que le peuple en a marre et veut absolument un changement. Ne pas voir cela rel?ve d?un aveuglement suicidaire.
    Vraiment on es fatigu? de ce d?bat que la CGTB, UGEB, ODJ, ANEB et MBDHP tiennent depuis longtemps. ?a ne prend pas ! Prenez vos responsabilit?s et organisez vous pour prendre le pouvoir si vous estimez ?tre les avant-gardistes et les plus soucieux du bien ?tre du pays. Ce clandinisme et ce grand soir que vous attendez sont trop longs pour le peuple, un grand soir qui est devenu un long soir et qui tarde comme la venue de J?sus ! Pardon un peu de lucidit? et arr?tez de nous prendre pour moutons ! On n?es pas b?te m?me si on ne dit rien !

  3. je crois que le moment nest pas de discuter sur des ideologies ou systemes de gouvernance politiques mais de se mettre ensemble pour barrer la route a ceux qui pensent quils ont herit? le pouvoir de leurs familles. Actuellement nous navons rien contre la personne de Blaise meme si beaucoup de dossiers internationaux et nationaux a audeur nauseabondes lattendent au tournant, mais tout simplement contre laccaparament de toutes les spheres economiques,politiques et sociales de notre pays par tous ceux qui sont acquis a sa cause. Le probleme est que politiquement Blaise menaupos? et quil na plus rien a apporter a notre pays en termes de developpement. Ce quil na pas pu faire en 28 ans de regne, ce nest pas en un mandant supplementaire quil poura le faire. Nous voulons juste de nouvelles personnes a la tete de notre pays, des gens qui savent que linteret individuel nest qune ile dans un ocean dinteret collectif et qui agissent dans ce sens. Regardez bien autour de vous et vous verreztout de suite que les hommes de compaor? se livrent actuellement a une course denrichissement illicites parcequils se disent que de toute les facon le pouvoir de blaise est au bord dune fin douloureuse et quil est preferable de preparer ses arri?res. Dans ces conditions qui paie les pots cass?s? Cest nous le peuple. Je me moque de ce que Toll? a dit mais je dis tout simplement que Blaise doit partir et que peu importe le prix a payer.

  4. vous n’avez rien compris!…et le journaliste non plus!… C’EST JUSTE LE PCRV SUI PARLAIT DE LA BOUCHE DE TOLL? sagnon!….Comme quoi l’oeuvre de collaboration souterrainne qui a vu sacrifier tant de convictions et de militantisme perdure!!!!

  5. Je crois que Tole est loin d’?tre un bon militant et aussi de d?fendre la cause de la population qui souffre de la chert? de la vie,pour moi il ne m?ritait m?me pas de se tenir l? o? il ?tait, si lui avec son exp?rience de militant il ne qui pourrait remplac? ce pr?sident…De?u!!! il emm?ne qui ? r?fl?chir? Nous on l’a d?j? fait…si lui est encore ? ce stade…

  6. Comme Tol? est maintenant chef de son village et il est devenu immortel et depuis qu’il est ? t?te de la SOGTB avec tous les avantages possibles ;il a m?me de peur de l’alternance. Mais si le president venait ? nourir naturellement son cadavre pourra t-il encore diriger notre Faso aussi cher ? nous tous?-Je ne pense pas.Faisons attation pour avenir qui est incertain….

  7. Prudence chers compatriotes chaque chose a son temps. Un jours viendra ou tout va alle sans…………..et ses acolites. VIVE LE BURKINA FASO!
    VIVE LES BURKINABES!!!!!!!!!!!!!!!!!

  8. Prudence chers compatriotes chaque chose a son temps. Un jours viendra ou tout va alle sans…………..et ses acolites. VIVE LE BURKINA FASO!
    VIVE LES BURKINABE!!!!!!!!!!!!!!!!!

  9. Camarades, arretez de juger Tol? Sagnon ? partir des commentaires de certains internautes. V?ritablement, il faut faire preuve d’une hauteur d’esprit. Les probl?mes se r?solvent avec lucidit

  10. Il faut le Sieur Nathana?l sache qu’il se m?prend ?norm?m?nt. Vous
    vous tromp? d’ennemi. Tol? SAGNON n’est pas ce que vous pensez. Prenez souvent la peine d’approcher les gens avant de les critiquer inutilement. Si vous ?tiez un habitu? des milieux syndicaux vous aurez facilement compris. il faut vous syndiquer et participer aux diff?rentes rencontres. C’est intellectuellement formateur.

  11. La question du camarade Tol? SAGNON est syndicalement pertinente. il ne ni point l’existence d’hommes comp?tents, honn?tes t capables de diriger le pays loin de l?. il voulait tout simplement attirer l’attention des uns et des autres sur les opportunistes rapaces qui attendent leur heure pour se hisser au pouvoir non pour r?soudre les probl?mes du peuple mais pour profiter “aussi” du g?teau pr?sidentiel n attendant d’?tre ?ject?s ? leur tour. Etant que syndicaliste r?volutionnaire de lutte des classe il se pr?occupe ?norm?ment du bien-?tre du peuple. Donc ?vitez de lui faire un faux proc?s. Selon lui le peuple doit choisir avec clairvoyance et vigilance son nouveau dirigeant pour ne pas le regretter apr?s. j’esp?re m’?tre fait compris. Pain et libert? pour le peuple!

  12. LES AGITATIONS DE TARIM OU?DRAOGO MONTRENT QUE LE TOL? SAYON est un probable colaborateur.
    Tol? sayon pense pouvoir nous tromper avec ses discours com en 2011.
    JE REGRETE D’AVOIR R?PONDU A L’APPEL DE CES Syndicats qui se servent int?lligemment de la mis?re et du d?sespoir des jeunes du burkina.
    M.KARIM OU?DRAOGO ET M.TOL? SAYON,BONNE COLABORATION SI VOUS VOULEZ

  13. LES AGITATIONS DE TARIM OU?DRAOGO MONTRENT QUE LE TOL? SAYON est un probable colaborateur.
    Tol? sayon pense pouvoir nous tromper avec ses discours com en 2011.
    JE REGRETE D’AVOIR R?PONDU A L’APPEL DE CES Syndicats qui se servent int?lligemment de la mis?re et du d?sespoir des jeunes du burkina.

  14. son discours est syndicalement correcte mais politiquement, intellectuellement et socialement inappropri?s au regard de la situation nationale actuel.Le burkina regorge de tant d’hommes et de femmes capables de g?rer ? commencer par moi.Que celui qui est incapable se taise.

  15. KARIM OUEDRAOGO, on a castr? tes id?es ou koi? Tu d?fends l’ind?fendable. C’est pour la protection de ton minable poste de charg? de com que tu t’agite tant? Un petit conseil: Si ?a chauffe, ton blaiso sera en s?curit? mais toi tu es ? la merci de la vindicte.

  16. le dommage est ? toi mon fr?re ! Tol? , lui est conscient que l'anarchisme a gagn? le coeur de certains jeunes ! il faut les en gu?rir !

  17. oui, selon sa pr?science, le Blaiso a ?t? pr?par? pour assurer les affaires au plus haut sommet de l'Etat !! le Blaiso !!!! il est vainqueur et gagneur !!!

  18. Tol? a ?t? intronis? chef coutumier ! il est digne de son nouveau titre ! que Dieu b?nisse son r?gne ! un r?gne qui sera fait de paix, de sagesse et de prop?rit? !!! amen ! amen ! amen !

  19. je salue la lucidit? , le discernement et le sens ?lev? de responsabilit? de Tol? ! bravo a lui pour sa trempe et sa temp?rance ! on ne veut pas de changistes au Faso ! on ne veut d'un faso autrement non plus ! shalom

  20. Pourkoi,toll? sagnon dp8 kon n’est petit juskela est tjr a c poste?Il cr1 oci st 100gema alor?M1 kil sach q nul n nait deja grd,dc on nen trouvera,plu dign,plu credibl q l8 et c tassass1 dit irremplacabl,piti?!!!

  21. M.sagnon,ne vous inqui?tez pas d?j? de lapr?s-blaise .son successeur ne divisera pas les salaires des travailleurs par deux.au contraire il fera mieux avec son” balai”.nous traversons presentement une p?riode o? tout langage doit ?tr mesur? pour ne pas faire rompre les rangs, g?n?ral sagnon.

  22. TOLE a raison,
    pour avancer sereinement, il faut savoir d’o? l’on vient. Par qui on va remplacer Balise COMPAORE? c’est une invite ? r?flexion. Il ne faut pas verser dans une opposition aveugle et barbare.

  23. Je salue le courage et la clairvoyance de Mr Tol?. Militant averti des structures syndicales Tol? a souvenir que certains chefs de file de l'opposition se sont servis des syndicats pour se hiser ou pour ?tre dans des gouvernements.Tout de m?me reconnaissons que les manifestations sydicales de grandes envergures ouvrent la porte aux coups d'?tats. Des exemples amers ont ?t? v??u depuis 3 janvier1966 au 17 octobre 1987.

  24. Nous remarquons que nos syndicats se meurent.Ils ne sont pas eux-m?me.Ils st nombreux et le toilettage les concerne aussi.

  25. Le soldat Sagnon est purement et simplement en d?sh?rence. C’est tout simplement inopportun de commencer ? critiquer les potentiels successeurs de Blaise. Il ne faut ni confondre les combats, ni confondre les moments. Toute personne qui fera comme ou pire que Blaise nous trouvera sur sa route. Mais poser la question de par qui remplacer Blaise, c’est tout simplement l?gitimer la patrimonialisation du pouvoir. On comprend peut-?tre sa crainte vis-?-vis de Zeph, mais il n’y a pas pire que les pr?jug?s. On a vu cela en CI. On a dit que ADO est du FMI, un lib?ral pure jus et patati et patata, et on sait o? est-ce qu’on a men? la CI en voulant l’emp?cher de candidater. Le peuple veut du pain et s’en moque si c’est le lib?ralisme ou le communisme qui lui permettra de manger ? sa faim. On ne mange pas de l’id?ologie. On a besoin de juger les gens sur pi?ce et suivant leurs politiques. Ses propos trahissent tr?s mal son attitude vis-?-vis du pouvoir!

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *