Coupe du Faso 2013: l’ASFA Yennenga continue de marcher sur l’Etoile Filante de Ouagadougou

414 5
-

L’ASFA Yennenga a confirmé sa suprématie sur l’Etoile Filante de Ouagadougou (EFO) qu’elle a battu (0-1) ce mercredi 31 juillet 2013 au Stade du 4 août de Ouagadougou en demi-finale de la Coupe du Faso. Bassirou Ouédraogo est le buteur de l’ASFA Yennega.

Comme la saison passée, l’Etoile Filante de Ouagadougou (EFO) ne remportera aucun titre cette année. La Reine des Stades s’est inclinée en demi-finale de la Coupe du Faso (0-1) devant son éternelle rivale l’ASFA Yennenga. Le public est sorti nombreux pour suivre ce derby de la capitale burkinabè, mais aussi celui des deux coachs maliens que sont Cheick Omar Koné de l’ASFA Yennenga et Alou Badra Diallo de l’EFO. Dans ce match, si les « bleu et blanc » ont dominé la rencontre, l’ASFA Yennenga a été très réaliste en plus d’avoir joué à dix après l’expulsion de l’attaquant Daniel Yovo qui a écopé de deux cartons jaunes. Les Stellistes auraient pu prendre l’avance au score si Hugues Magouhi l’attaquant de l’EFO avait placé sa tête sur une action collective de son équipe sur laquelle il était à la conclusion.

Ce ne sont pas les occasions qui ont manqué du côté des stellistes pendant cette rencontre. Ils ont le monopole du ballon et le font mieux circuler.  L’ASFA Yennenga pour sa part, joue beaucoup sur le côté droit avec notamment Alassane Sango qui distille de bonnes passes à l’attaque « asfasienne ». Ces ballons sont soit sortis par les défenseurs de l’EFO soit mal négociés par les attaquants de l’ASFA Yennenga. Si l’EFO domine, elle sera son propre bourreau en offrant le but de l’ouverture du score et qui sera aussi celui de la victoire grâce à Bassirou Ouédraogo, qui trompe le portier de l’EFO, Amadou Séré ,après une mauvaise relance de la défense de l’équipe adverse. Lire la suite sur sports.burkina24.com

Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Il y a 5 commentaires

  1. En tout cas une tr?s belle rencontre. le niveau de la rencontre ?tait digne des vices champions d Afrique. encouragement au public amoureux de la boule ronde d encourager les premiers acteurs de c sport roi. pour moi c est l Burkina qui a gagn? vive le Burkina Faso

  2. Pour Tahirou Traor?, vice-pr?sident de la coalition contre la vie ch?re (CCVC) et Secr?taire g?n?ral du Syndicat national des travailleurs de l’?ducation de base (SYNATEB), participer ? une telle marche, “c’est se tirer une balle dans le pied” et se mettre ? dos les militants qui n’adh?rent pas forc?ment aux id?aux de l’opposition.

  3. Dommage pour l'EFO le club de mon c?ur!
    Le spectacle ?tait au rendez-vous, sans oublier le suspense insoutenable pour les c?urs fragiles. L'ASFA-Y prouve une fois de plus qu'elle nous est sup?rieur ? l'EFO ces 5 derni?res ann?es!
    Prions pour qu'au sein de la famille Bleu et Blanc, la s?r?nit? revienne, et qu'une politique bas?e sur la stabilit? puisse enfin voir le jour…
    Bonne chance aux finalistes et surtout ? mon fr?re Malo de l'As Sonabel!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre