Synatic : Bilan et perspectives du sit-in des médias publics

535 5

© Burkina 24
© Burkina 24

A l’issue du sit-in des médias publiques du 16 juillet dernier, une assemblée générale a été conviée hier jeudi dans l’après-midi par le bureau national des syndicats des télévisions, des radios et de la presse écrite public (SYNATIC), afin de faire le point de la marche et envisager des perspectives de luttes au cas où leur plate-forme revendicative n’est pas prise en compte par le gouvernement.

Le secrétaire général adjoint du Synatic, Sidiky Dramé a affirmé que la marche a eu un franc succès après l’action du 16 juillet dernier. A cet effet, ils ont tiré les enseignements et ont programmé des perspectives. « On peut dire que ça été des échanges très fructueux et on s’est dit clairement comment les choses se sont passées ainsi que les failles qu’il y a  a améliorer pour les prochaines luttes », a-t-il confié.  

Sidiky Dramé a laissé entendre qu’une réunion élargie s’est tenue suite au sit-in. Et  il en sort donc que certains points comme la récupération des roches, le rassemblement des coupures de journaux et la tenue des assemblées générales dans les différentes régions comme Bobo, Gaoua, et Fada, ont été à l’ordre des échanges. Il a ajouté que suite à leurs doléances soumises au gouvernement, ce dernier a souhaité qu’on lui accorde un temps de réflexion. Le bureau après concertation a jugé utile de laisser un temps au gouvernement. « Mais cela ne veut pas dire que nous avons baissé les bras. Les travailleurs ont décidé de réagir, si la décision du gouvernement ne leur est pas favorable », a conclu le SG du Synatic.  

Sandrine Ashley GOUBA

Pour Burkina 24    



sandy

Journaliste chargé des affaires en société et développement

Article similaire

Il y a 5 commentaires

  1. l’industie de la terreur est au c?ur des hommes de m?dia ! c’est par eux qu’est distill?e la peur par dose hom?opathique ! et ce mouvement des communicateurs est la preuve que le loup ?tait dans la bergerie ! que Sidiki soit ? la t?te de ce mouvement me consterne , j’avais tant d’estime pour lui , mais il n’est tard qu’il regimbe !!!

  2. je suis d??u de sidiki dram? , celui l? que l’on appelle affectueusement k?ro ! qu’allait-il chercher dans cette gal?re ! non, sidiki, tu n’avais pas c?der ! la suite sera dure pour toi ! je suis d?sol? !

  3. le combat pouer la libert? de la presse est un combat continu. courage! ne baissez pas les bras
    les gens n’imaginent pas ce monde sans journalistes. Ils critiquent les journalistes mais ce sont les premiers ? attendre le JT du 20h. On vous souhaite plus de profesionnalisme.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *