Bilan des manifestations des étudiants: 16 véhicules incendiés, 40 interpellations

290 34
Un véhicule en feu sur l'avenue de l'entente. Ph.B24
Un véhicule en feu sur l’avenue de l’entente. Ph.B24

16 véhicules incendiés, 16 autres endommagés, deux blessés dans les rangs de la police et 40 personnes interpellées. C’est le bilan des deux jours d’affrontements entre étudiants et forces de l’ordre dressé par ces derniers, ce vendredi.

Selon le bilan dressé à la télévision nationale et en conférence de presse ce vendredi, par les premiers responsables de la police, une quarantaine de personnes ont été interpellées suite aux violences du jeudi 1er août. Elles ont été entendues et seront présentées au procureur pour participation à une manifestation non autorisée. Parmi elles, 06 ne sont pas étudiants.

Les heurts du mercredi et du jeudi ont causé des dégâts matériels considérables selon le commandant Hubert Yaméogo, du Groupement mobile de gendarmerie de Ouagadougou, et le commissaire Patrice Yéyé. Au total, 16 véhicules sont partis en fumée et 16 autres endommagés, a indiqué le commandant Yaméogo. Du côté des forces de l’ordre, deux blessés graves ont été enregistrés, selon le Commissaire Patrice Yéyé, qui a également démenti l’information qui a circulé à propos de la mort d’un manifestant.

Comment on en est arrivé à cette violence

La décision de fermeture des cités et restaurants par les responsables du Centre national des œuvres universitaire (CENOU), pour la période des vacances, soit du 1er août au 30 septembre prochain, n’aurait été portée à la connaissance des étudiants que dans la soirée du 29 juillet. Les étudiants qui ne disposaient donc que moins de 48 heures pour faire leurs bagages et trouver désormais où manger, ont manifesté leur désapprobation face à la mesure, en opérant notamment la saisie de véhicules de l’État.

Le clou de la manifestation a eu lieu le jeudi, lorsque la police est venue pour déloger les étudiants. Selon le commandant de gendarmerie Hubert Yaméogo et le commissaire de police Patrice Yéyé, les forces de l’ordre ont tenté de dialoguer avec les étudiants avant de passer à l’action. “Nous avons tenté de dialoguer avec eux, les inviter à quitter pacifiquement les lieux, chose qu’ils ont refusée”. A la cité de Kossodo où logeaient environ mille étudiants, on évoque une action surprise alors que leurs délégués étaient en pourparlers avec les autorités universitaires.

Chassés de forces à coup de gaz lacrymogène, la situation s’est embrasée avec des casses et l’incendie de véhicules. “Nous nous sommes vus obligés d’intervenir pour faire cesser ces casses, ce qui a d’ailleurs limité les dégâts. Avec le concours des sapeurs pompiers, l’incendie a été circonscrit sur les véhicules où le feu a été mis”, a expliqué le commissaire Yéyé.

Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Il y a 34 commentaires

  1. on dirait que le seeting de la presse n’a servi a rien. sinon comment expliquer que pour le d?brayage des ?tudiants, la RTB nous donne la version du CENOU, et ignorer royalement celle des ?tudiants; ou bien elle a encore ?t? censur?e?

  2. A comportement d’?ne r?action de charretier ? t on coutume de dire.
    Les ?tudiants sont entrain de recotlter ce qu’ils ont sem?.
    Et c’est normal .
    Comment peut t on comprendre que des d?linquants s’adonnent ? des pratiques peu recommandables et qu’il se trouve des gens sens?s qui cautionnent cela.C’est vraiment le monde ? l’envers.

  3. Vraiment c’est la d?solation.
    32 v?hicules d?truits par qui ?
    par nos enfants.
    Et c’est cette jeunesse qui esr appel?e ? prendre les rennes de ce pays dans le futur.
    Il n y a pas de mots qpour qualifier ces comportements.
    Revendiquer c’est droit inali?nable mais rien ne peut justifier les actes de vandalisme.

  4. Les egoistes qui parlent de paix sociale et la protection des biens publics savent que si la crise eclate au Faso, il n’auront plus les bottes de Blaise pour lecher.des salopards qui mangent et veulent empecher les autres de manger et veulent davantage nous pourir la vie.felicitaion aux etudients.ce n’est que le debut.vs avez brul? des gens ici (David Ou?draogo, Norbert Zongo et autres) sans remord. mais quand il s’agit des objets vous cri? ? l’incivisme.je crois que si cela l’incivisme pr?parez vous car nous allons brul? et bien et les laches qui defendent le diable jusau’? leur domicile.on se vera au tournant bande de pilleurs et de salopards!

  5. A ceux qui disent qu’il faut utiliser les voies legales ou voies pacifiques pour revendiquer, est ce qu’ils ont entendu ce que Blaise a dit la dernier fois a yamoussokro? Ni les marches, ni les courses n’ont jamais change une loi. Blaise nous montre lui meme les voies a suivre si on veut obtenir gain de cause: la violence. Il ne recule seulement que sous l’effet de la violence. l’opposition a marche la derniere fois pour lui transmetter un message, est ce qu’il a repondu? Fouaise, on ne peut pas en tant que premiere responsable, ignorer un message aussi important que celui du peuple et vouloir qu’on soit pacifique. Il faut la viollence dans ce pays, et je vous assure que tout en entrain d’etre organise (dans la disretion bien sure). Il y aura beaucoup de surprises dans ce pays. Attendez de voir quand tout sera fin pret, vous le saurez. Nous n’avons plus rien a espere de ce president, alors nous allons lui rendre la vie dure pour les quelques 16 mois qui lui reste au pouvoir. Qu’il s’estime heureux s’il arrive a bon port. A bon entendeur, salut.

  6. Il ya a peine une semaine semaine, Blaise Compaore disait que dans auncun pays au monde une marche n’a change une loi. Et bien il vient d’etre allegrement contredit, en effet sous la pression de la rue, le Roi du Maroc a du faire une reculade sans precedent en annulant une decision de gracier un pedophile espagnole. Ou est Blaise Compaore pour commenter cet evenement? Les exemple ne font que s’empiler, il faut vraiment etre un inculture comme lui pour ne soritir des inepties de ce genre de surcroit dans un pays etranger.

  7. Ils st m1tenan conten,ns l? etudiant ns some parti,BLAISE reti1 bi1 ceci ?l recul du b?li? n anonce pa la f1 du comba?,tu ns revera sur tn chem1.Dg batar,menteur,l?ch?r d anus d blaise,tu na pa honte d dir q l an? ? normal or t? l s?l a n pa fini en socio1

  8. kan on ?duque la population qu’il n’y a que la force qui raisonne on doit assumer.quand des ?tudiants sont trait?s comme des animaux on ne peux que s?attendre a de telles r?actions

  9. La violence est un moyen archaique de revendication . Et dans un pays o? on ne peut m?me pas fabriquer une aiguille, ce moyen n’est pas la bien venu.
    Arretons de detruire.

  10. Au burkina c’est la voie de la force qui est a la mode moindre truc les CRS ou la mobile avec des lacris… Pas de dialogue au burkina et on se fait passer a L’etranger comme le meilleur negociateur le pacificateur.Et chez toi c’est tout le contraire. Comment accorder moins de 4jr a des gens de quitter sans un preavis d’un mois je dirais le minimum. Vous les forces de l’ordre connaissiez vous le droit de d?sobeissance? Oui mais vous avez peur. Peur de qui? ou bien de quoi? Jusqu’a ce que vous aggressez vous propre frere pour de l’argent ou pour le maintient de vos postes. Honte a vous!!

  11. ces vehicul ces pr l’eta et l’eta ces ki? ces dabor nou citoyen alor choisisson autr form d grev k de brul? ces vehicul pay? par les impo de nos paren.ya pa 1f de blaise dan ces vehicul alor ne detruison pa ce kon na pay

  12. cher fr?res ?tudiants, g sui d?sol? de voir k la press d ntr pauvr pays, ? incapabl d fair correctema leur job. il faudra pass? l’info r?el a la population auli? d l? voil?. a par waga, l? autr vill ne peuve pa avoir l? immag sur l? chaine priv?. aidons ns

  13. les criminels en puissace n’ont jamais dialogue.il ne son pas les responsable de cenou.le dg ou presi est mort ou quoi?pourquoi le blaiso pour negocier.tout s’agrave au faso de jour en jour.il son a l’apoger bientot le declin.

  14. Mr Etat.
    Pourquoi ? chaque fois qu’y a marche ou manifestations on s’en prend ? tes biens?.
    Qui es tu meme? Puisse-quelqu’un me dire qui est Mr Etat? Es-t-il un ennemi du puplic?
    Je ne pense pas.
    Nous avons beaucoup a apprendre ? nos enfant; sinon il nous n’irons nul part.
    We need to change.

  15. J’ai du mal ? comprendre les jeunes d’aujourd’hui.
    Nous ne sommes pas sans savoir que:
    ni la force ni les marches ni les seat’ing ni les manifestations ni les reseaux sociaux ni les insultes ni les injures ni les protestations ni la haine ni les casses ni la violence et que sais-je …..ne peuvent nous garantir un avenir radieu. Jettons un coup d’oeil sur ce qui s’est pass? ailleur et nous nous rendrons compte qu’un choix inappropri? de moyen de lutte peut ?tre un attout ? l’echec . Nul ne souhaite cela.
    Nous pouvons toujours exprimer notre desaccord et ou revendiquer quoi que ce soi , mais la mani?re de le faire compte pour beaucoup.
    Quelque’un n’a-t-il pas dit la politique, ce sont les idees? Donc , utilisons les voies legales pour nous exprimer ; pour qu’ils ne nous traitent pas d’irresponsables et continuer ? nous ignorer.
    Tous ensemble, main dans la main, assayons-nous et discutons pour un Faso meilleur.

  16. je jure que un jour tous sera propre dans mon pays;car je jure aussi que le pouvoir et son armer sera mater;oh!les gas un Etas sans force de l'ordre;les amis soyons pr?t a nous batre pour un Burkina prop?re.(la patrie ou la mort nous vaincrons).touss pour un un pour tousse

  17. on chasse nos freres et soeurs des cites tandis qu’ici a houston on voit comment vos enfants vivent chaque annee ils changent des voitures derniere serie et leur habillement est tres chers n’en parlons pas de l’ecole de leur appartement de luxe. c’est deplorable. meme les blancs ici se demandent d’ou leurs parents sont issue! ya en marre. BATTONS NOUS MES FRERES!

  18. L DG du CENOU na mem pa u HONTE d mentir dvan l mnd entier,ildi k l? restoran el? cit? doiv etr ferm? car l’an? ? en cour normal or l8 mem napa fini la mati?r kil ens?y.Pour c? forc d dsordr jl? en ve pa car bon nombr dentr eux n con?ss ck c? k l’UVRSITE..

  19. peuple burkinab? , levons comme un seul homme pour dire non ? la barbarie de l’opposition ! non, ? la d?ferlante machine de terreur qui se d?ploie chaque jour dans nos villes ! nous n’avons pas ? c?der, mais nous avons ? leur faire avec toute la fermet? ! alquaeda est dans notre opposition ! non et non ? l’industrie de la terreur !

  20. les CRS sont arriv?s sur les lieux trouver les v?hicules intactes, Qu’est ce qui a pouss? les ?tudiants ? les incendi?s? D?ailleurs est-ce que c’est au CRS de dialoguer avec les ?tudiants? Si c??tait vraiment pour n?gocier le gouvernement aurait pu envoyer des personnes qui sont directement vis?e par la riposte des ?tudiants… Arr?tez de nous berner.

  21. Na.. Quand meme avant d’appliquer une decision de cette ampleur il faut donner le temps aux etudiants de se preparer! Et de surcroit les oblig?s a quitter les lieux ainsi, Rien a dire il ont meriter cette reaction des etudiants; Ils ne sont pas a blamer. On ne s’impose jamais efficacement par la force..

  22. assimi kouandi huer a la grande mosquee hier! gendarme et crs on se vera dans nos ktiers bande de voyoux suiveur ou leche cut de blaise et francois!!!!

  23. bande de salopard on va attaquer vos familles dans les ktiers aussi! a cause de 2000f de perdiem vous batter des pauvres etudiants parceque francois vous dit de faire reflechisser avant d’agir. bande mouton

  24. Chers ?tudiants, chers ?l?ves chers ?coliers ;
    Tant qu?ils ne vont pas lib?rer vos coll?gues, pendant la rentr?e exigez leur lib?ration sanset sans condition. S?ils refusent, multiplier les r?venications meme jusqu?au dernier village du Burkina.

    Sachez que les vrais vandals sont ceux qui jettent leurs enfants, fr?res et soeurs dans la rue ;
    merci et courage aux ?tudiants.

    Je suis contre les d?gats mais ? l?heure il n? ya plus de solution.

    Je demande aux d?put?s de l?oposition et de l?ADF/RDA de demissionner de l?assembl?e nationale et se joindre aux ?l?ves et ?tudiants et ?coliers ? la rentr?e.

    c?est la seule solution qui nous reste avant que le pire n?arrive

    Le pr?voyant

  25. Oui ils ont brul? et c?est dommage, mais que peuvent-ils faire face ? des autorit?s irresponsables.
    Je pense que la presse (TNB en particulier) dans un souci d??quit? devrait aussi inviter les ?tudiants ? se prononcer car apr?s le mensonge du DG du CENOU en direct ? la t?l? je ne crois pas non plus aux hommes de tenus. En rappel (Le DG du CENOU, ? d?clarer que les ?tudiants n?ont jamais entrepris des d?marches pour ?changer avec les responsables des universit?s, pendant que toutes les presses du Burkina on fait ?tat d?un ?change entre les deux pr?sidents d?universit?.
    J’ai ?t? ?tudiant au Burkina et je sais pour avoir participer ? des manifestations ce veut dire dialoguer pour les hommes de tenus. Le dialogue pour eux consiste en deux choses ?couter et vous demander de d?guerpir. Le verdict est d?j? connu l??coute est juste un moyen pour eux de faire croire qu?ils tiennent compte du point de vu des ?tudiants. Mais en r?alit? ils n?en ont rien ? foutre. Du reste comment attendre plus d?eux quand leur premier responsable (Pr?sident du Faso et ministre de la d?fense) avait dit en son temps pour le proc?s de Lingani et Henri : Allez-y jugez les et tuez-les.
    Ils oublient que les ?tudiants ne sont pas des militaires et qu?ils ne sont pas tenus d?ex?cuter ordres sans r?fl?chir. Ce qui semble ?tre au-dessus de leur compr?hension vu qu?eux sont oblig?s d?ex?cuter les ordres (Oui-chef, Ok chef, au garde vous chef, ? vos ordre chef, merci chef etc.). Cette situation ajout? au bas niveau de la plus part d?entre eux les rendent violent et pr?s ? en d?coudre avec les ?tudiants. Comme Sankara le disait un militaire sans formation est un criminel en puissance.

  26. Messieurs les forumistes, s’il vous plait si vous avez des images, mettez les sur les reseaux sociaux afin que le monde entier soit t?moin de la barbarerie de nos forces de l’ord….du d?sordre

  27. …un front ouvert parce que l un de vos agent sous vos ordre a tire a bout portant sur ce dernier par ailleur les dizaine de blesse admis au urgence et au CSPS ne font ils pas parti des trouble.Alors MESSIEUR ne soyez pas laches jusqu a ce point et assume

  28. Pour commencer,on deplore certains agissant de nos frere etudiant mais Messieur les force de l ordre j ai pa vu le nombre des etudiant que vous avez sauvagemen battu,d autre qui ont recu des bombe lacry sur le visag.J ai mem vu de mes yeux un etudiant avec

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre