Côte d’Ivoire: liberté provisoire pour quatorze personnalités pro-Gbagbo

Photo Archives. Abidjan.net
Photo Archives. Abidjan.net

Le porte parole du gouvernement ivoirien, Bruno Koné, a annoncé ce lundi 5 août 2013 la liberté provisoire de quatorze détenus proches de Laurent Gbagbo, l’ancien chef de l’État au terme du conseil des ministres.

Au total, 84 personnes proches de Gbagbo avaient été emprisonnées dans le cadre des enquêtes qui ont mené aux violences postélectorales, en 2010-201, en juillet dernier par le tribunal d’Abidjan. Ils sont accusés de crimes de sang, de guerre, atteinte à la sûreté de l’État…La justice ivoirienne vient d’annoncer la remise en liberté provisoire de 14 personnalités. Parmi eux : Pascal Affi N’Guessan, président du Front populaire ivoirien (FPI), incarcéré depuis avril 2011, Michel Gbagbo ou encore Geneviève Bro Gregbe. A la question de savoir pourquoi cette libération provisoire, le pouvoir ivoirien dit souhaiter faire quelques gestes d’apaisement envers l’opposition, et notamment le Front populaire ivoirien (FPI), parti de l’ex-chef de l’État, Laurent Gbagbo, actuellement détenu par la CPI , à La Haye. « Cette décision est la bienvenue pour le gouvernement. C’est une mesure d’apaisement pour faciliter la réconciliation. La Côte d’ivoire doit sortir de l’état de belligérance », affirme Bruno Koné au nom du gouvernement.

Aminata Belemviré (Stagiaire)

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page