Le Faso autrement se penche sur son projet de société

365 9
Ablassé Ouédraogo (milieu) le président du parti Le Faso autrement. Ph.B24
Ablassé Ouédraogo (milieu) le président du parti Le Faso autrement. Ph.B24

Les prochaines échéances électorales, l’occurrence la présidentielle de 2015, mobilisent déjà les partis politiques. Le Faso autrement d’Ablassé Ouédraogo a entamé la réflexion autour de son projet de société qui pourrait s’intituler « Ensemble, construire autrement le Burkina Faso ». Un atelier de travail s’est ouvert ce lundi pour se pencher sur l’architecture de ce projet de société, élaborée par un groupe d’experts.

Que sera le Burkina Faso dans les cinquante prochaines années? C’est, en résumé, l’interrogation au cœur du projet de société du parti Le Faso autrement, un projet de société dont l’élaboration a été entamée ce lundi 05 août, date anniversaire de l’indépendance du Burkina Faso. Le choix de la date du 05 août a tout son sens selon le président du parti, car il s’agit pour le parti d’interpeller la génération actuelle à prendre le relais dans la construction du pays, à la suite de ce que les aînés ont fait en cinquante ans.

Pour Ablassé Ouédraogo, certes, le Burkina Faso a évolué durant les 53 années d’indépendance. Mais à comparer l’évolution de la démographie à celle des ressources, il y a un gros handicap. « Au rythme de l’évolution actuelle, affirme-t-il, si rien n’est fait, le Burkina Faso aura du mal à survivre ». Le document de projet de société en élaboration apporte des pistes de solution dans le sens du « faire autrement ».

Aristide Ouédraogo, doctorant et membre de l'équipe d'experts ayant travaillé sur le projet de société du parti. Ph.B24
Aristide Ouédraogo, doctorant et membre de l’équipe d’experts ayant travaillé sur le projet de société du parti. Ph.B24

« Nous avons défini des axes majeures dans ce document, et les plus important à nos yeux restent la gouvernance politique, c’est la capacité de l’économie à s’autofinancer à partir des politiques de soutien à soutien de la production et à créer des richesses en développant des secteurs telles que l’agriculture » a indiqué Ouédraogo Aristide, un des experts ayant travaillé sur la charnière du projet de société du parti.

Des experts, banquiers, économistes et experts en agriculture, ont été invités à l’atelier pour éclairer les participants par des exposés afin de leur permettre d’apporter des contributions pertinentes au projet en élaboration.

La finalisation de ce projet de société qui occupera le parti durant les 12 prochains mois, s’inscrit dans une démarche participative. Pour Ablassé Ouédraogo, le parti a choisi de faire autrement en partant de la base: « Nous allons interroger ceux qui sont concernés par le développement, ceux qui ont besoin du développement, ceux qui vivent dans les campagnes et qui, jusque-là n’ont pas encore senti le développement, pour incorporer leurs préoccupations dans la charnière du projet de société, de façon à ce que la politique de développement qui sera issue de ces réflexions réponde réellement aux aspirations des populations, celles qui ont besoin du développement » a-t-il indiqué.

Justin Yarga

Burkina 24

Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Related Post

There are 9 comments

  1. Ablass? on ne peut pas r?inventer la roue, s?il te plait reviens ? la maison.
    pourquoi aller reprendre ? z?ero.reviens ? la maison comme l’enfant prodigue.
    Blaiso te comprendra.

  2. le fan de Assimi Koanda |

    je comprends Ablass? ? pr?sent ! c’est s?r que s’il est ?lu, il limitera les naissances !! c’est ?a son faso autrement !!!

  3. Petit anonyme arr?te d’?taler des imb?cilit?s sur le net.
    sache que nul n’a le monopole de l’impolitesse ou de la courtoisie; tout d?pend de celui qu’on a en face.
    Moi je m’adapte ? toutes les situation:A CARACTERE D’?NE JE REAGIS EN CHARRETTIER MAIS QUAND ON N’EST DOUX AVEC MOI JE LE SUIS AUSSI.
    BIZU

  4. Oui je suis malhonn?te, mais honn?tement regardez la voisine et le voisin de l’orateur du jour, Ablass?, pensez vous qu’ils ont les attitudes de personnes qui se sentent concern?es par les inepties et les platitudes ?tal?es par Ablass??
    NON, NON et NON.ce n’est pas moi qui le dit c’est la photo.
    Eh piti? tout cela pour le gombo.

  5. En voila qui attendent d’?tre ?lus avant de chercher ? r?diger un Pojet de Soci?t?.
    Sur Quelle base avez vous ?t? ?luexcellence Ablass??
    Ah! c’est vrai, j’oubliais,le mode de calcul permet d’?lire au plus fort reste des d?put?s mais comme il n y a pas de d?mi d?put? ou tiers de d?put

  6. Kersal, petit malhonn?te! Evite la diffamation car c’est l’arme des faibles. Ablasse a bien g?r? le Minist?re des Affaires Etrang?res. Il est d’ailleurs craint ? cause de son important carnet d’adresses.

  7. Pardon,
    Dites ? ABLASSE que LE FASO NE SERA JAMAIS AUTREMENT.
    On a vu la pagaille qu’il a sem? aux Minist?re des affaires ?trang?res.
    Qu’il fasse balle ? terre sinon on va sortir les vrais docs sur sa mauvaise gestion.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *