Retour de Sana Bob de la Belgique: « un monde à part » selon l’artiste

716 4
Sana Bob aux micros des journalistes. ¨h. B24
Sana Bob aux micros des journalistes. Ph. B24

Après une tournée en Belgique et aux Pays-Bas, qui aura duré quarante-cinq (45) jours, Sana Bob et la Beog Yiinga Band sont arrivés ce  mardi 06 août à Ouagadougou. Malgré la fatigue ils ont été ravis de s’adresser à la presse à la sortie de l’aéroport, pour faire le point sur leur voyage et répondre aux questions des journalistes.

C’est le 18 juin dernier que Sana Bob, s’est envolé avec ses musiciens pour l’Europe. En Belgique et aux Pays-Bas, ils ont donné une quinzaine de spectacles. Pour l’artiste c’était un monde à part, différent du Burkina et des Burkinabè. Lui et sa bande retiennent surtout le bon accueil qui leur a été réservé, la chaleur du public qu’ils ont rencontré et les échanges fructueux avec les artistes qu’ils y ont rencontrés. Les Belges connaissent en général le Burkina Faso mais pas sa musique. Ces artistes en ont donc été les ambassadeurs, et y ont été bien appréciés selon eux. Aussi, Sana Bob a accepté d’être le parrain de 11.11.11 Supers Citoyens, une organisation belge qui lutte pour le droit à l’alimentation et qui honore les citoyens modèles.

Aux dates qui étaient prévues au départ, d’autres se sont ajoutées au programme au grès des occasions. Ainsi, ils se sont produits entre autres à la Maison de la Culture de Namur, à l’Aquilone, au Parc de Liège, au Sfinks Mixed, à la Fête autour de l’Eau… Mais la scène la plus mémorable pour eux restera celle du Festival Esperanzah où ils ont pu jouer devant près de 20.000 personnes, en compagnie d’artistes venus des quatre coins du monde.

Regarder l’interview de Sana Bob et la Beog Yiinga Band en cliquant ici.

En plus des concerts, les musiciens ont échangé avec des artistes qui jouent dans des styles différents des leurs. Ils en ont profité pour enregistrer deux chansons dans d’excellentes conditions, que les mélomanes pourront bientôt écouter. Pour les musiciens, on devrait s’attendre à la visite de musiciens Belges à Ouagadougou en novembre prochain.

Questionné sur le Sénat, Sana Bob s’est dit touché par les événements de ces dernières semaines. Il s’est dit être du côté du peuple. Quant à la situation des étudiants expulsés récemment des cités universitaires, l’artiste dit avoir suivi l’affaire de loin, comme tous les Burkinabè vivant en Europe, mais voudrait d’abord « vivre dans la situation » avant de se prononcer…

Stella Nana



Article similaire

There are 4 comments

  1. bonne arriv?e on fr?re ! fais un atalakou pour le s?nat !Dieu te b?nira !!!!!!

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *