Sénat: Le Conseil constitutionnel confirme les résultats

-

Le Conseil constitutionnel du Burkina Faso a validé hier mercredi, les résultats provisoires des résultats des élections sénatoriales du 28 juillet dernier qui reviennent aux collectivités territoriales.

Sur un total de 18.498 inscrits, ces élections ont enregistré 14.149 votants avec 351 bulletins nuls, soit un total de 13.822 suffrages exprimés avec un taux de participation de 76,49%. Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) remporte ainsi 36 des 39 sièges à pourvoir. La convention des forces démocratiques du Burkina (CFD/B) vient en deuxième position avec 2 sièges et le Rassemblement démocratique du Burkina (RDB) obtient 1 siège.



Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

7 commentaires

  1. REPONSE A WEZING,

    OH!
    AH!
    c?est pas un fait ?tonnant.
    OUI POUR LE CAS DU BURKINA CE N’EST PAS UN FAIT ETONNANT PUISQU’ON CONNAIT LE SERIEUX DE NOS INSTITUTIONS.
    On n?a jamais vu ce conseil invalider des r?sultats ici!
    POURQUOI INVALIDER CE QUI EST CLAIR ET LIMPIDE COMME L’EAU DE ROCHE.
    C’EST SELON LA LOI QU’ELLE LEGIFERE ET BNON SELON LES EMOTIONS DE SON PRESIDENT ET DES MEMBRES.
    SOUVENONS NOUS DE LAURENT BAGBO ET SON CONSEIL CONSTITUTIONNEL!
    RIEN A DIRE DE LA COTE D’IVOIRE LAISSONS LES IVOIRIENS DISCUTER DE LEURS PROBLEMES POUR NE PAS ETRE SUBJECTIF.

  2. REPONSE A SUNEM BARACCA,
    CE QU’IL FAUT AJOUTER A VOTRE REFLEXION C’EST QUE :
    1 LES RESPONSABLES DES PARTIS QUI SEMBLENT CLAMER LA RIGUER SONT ILS PRETS A EXCLURE LES CONSEILLERS FAUTIFS DE LEUR PARTI,
    2 LA REUSSITE ECLAIRE ET SURPRISE DE L’UPC A TROMPE UN BON NOMBRE D’ANALYSTES DE LA POLITIQUE DU BURKINA.
    VERITABLE FEU DE PAILLE…
    CE QUE ZEPHIRIN NE SAIT ENCORE ET QU’IL FAUT CERTAINEMENT LUI DIRE, C’EST QUE CE N’EST PAS LE SIGLE UPC ET ENCORE MOINS SA PERSONNE A LUI QUI ONT INFLUENCE L’ELECTION MAIS LES PERSONNES PRESENTEES.GILBERT LUI EN SAIT QUELQUE CHOSE

  3. REPONSE A NARELBA,
    VOUS ETES UNE FEMME FORMIDABLE DANS VOS ANALYSES.
    IL N’Y A VERITABLEMENT RIEN A DIRE.

  4. OH!c’est pas un fait ?tonnant.
    On n’a jamais vu ce conseil invalider des r?sultats ici!
    SOUVENONS NOUS DE LAURENT BAGBO ET SON CONSEIL CONSTITUTIONNEL!

  5. OH!la validation de ces r?sultats n’est pas un fait ?tonnant.
    On n’a jamais vu ce conseil invalider des r?sultats ici!
    SOUVENONS NOUS DE LAURENT BAGBO ET SON CONSEIL CONSTITUTIONNEL!

  6. des conseillers municipaux de certains parti ont vot? leur proche ! ce qui est int?ressant dans notre d?mocratie , c'est le fait que le burkinab? est fondamentalement humain ! il s'en fout des textes quand ces derniers ne cadrent pas avec sa vision humaine ! alors ils n'ont que faire des mots d'ordre des partis d'opposition !

  7. avec le s?nat , nous passons du conjoncturel au structurel ! de l’informel au formel ! le coll?ge des sages, le CCRP , et toutes ces commissions ad hoc verront leur mission reprise et assum?e par le s?nat de mani?re p?renne !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page