Net-économie : le top 10 des fortunes africaines

470 2
Jason Njoku (Nigeria) fondateur de iRokoTV, près de 12 millions de dollars auprès d'investisseurs privés.
Jason Njoku (Nigeria) fondateur de iRokoTV, près de 12 millions de dollars auprès d’investisseurs privés.

L’Afrique, à l’image d’autres continents est en train de connaître le boom des nouvelles technologies qui ont entraîné l’éclosion de nouvelles fortunes issue de la net-économie ; selon le magazine américain Forbes, certains pionniers et entrepreneurs du net africains sont parvenus à y faire fortune.

Ces spécialistes révolutionnent le web africain et attirent  de plus en plus l’attention et les financements  des fonds d’investissement et des géants mondiaux de la technologie, de la vente en ligne, la communication numérique, la fourniture de services Internet.

Cette révolution technologique est essentiellement sensible dans les pays anglophones, et marque le poids économique et l’avance prise par ces pays dans la plupart des domaines. Et comme presque toujours, l’Afrique du Sud et le Nigéria se positionnent en tête des « 10 millionnaires du net africains à surveiller de près ».

Abasiama Idaresit (Nigéria) fondateur et directeur exécutif de Wild Fusion, créé en 2010, présente au Nigéria, au Ghana et au Kenya, chiffre d’affaires de 6 millions de dollars en 2012.

Adii Pienaar (Afrique du Sud) directeur de Woothemes, Woothemes, revenus annuels supérieurs à 3 millions de dollars.

Ayisi Makatiani (Kenya) fondateur d’Africa Online, 1994. Il dirige désormais Fanisi Venture Capital Fund, un fonds d’investissement doté de 50 millions de dollars.

Gary Levitt (Afrique du Sud) fondateur et actionnaire principal de Mad Mimi, créé en 2008, 6 millions de dollars de revenus annuels.

Herman Heunis (Namibie) fondateur de MXit, cédé en 2011 au fonds d’investissement sud-africain World Of Avatar pour plus de 50 millions de dollars.

Jason Njoku (Nigeria) fondateur de iRokoTV, près de 12 millions de dollars auprès d’investisseurs privés.

Justin Clarke (Afrique du Sud) & Carey Eaton (Kenya) cofondateurs et principaux actionnaires de One Africa Media (OAM), évalué à 80 millions de dollars

Njeri Rionge (Kenya) a fait fortune en co-fondant Wananchi Online. En 2011, l’entreprise a cédé 50% de ses parts au groupe américain Emerging Capital Partners (ECP) pour 26 millions de dollars.

Ronnie Apteker (Afrique du Sud) fondateur Internet Solutions, le premier fournisseur de service internet d’Afrique du Sud, en 1993. Quatre ans plus tard, il revendait l’entreprise pour un montant de 65 millions de dollars.

Boureima LANKOANDE pour Burkina 24

Source : jeunafrique.com

 



Article similaire

Il y a 2 commentaires

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *