Modèles économiques : le Burkina Faso jugé ‘’plutôt peu libre’’ mais dans le top 10 africain

709 0

-

L’Index of Economic Freedom a procédé au classement des pays africains selon le modèle d’économie libérale. Les données publiées cette année 2013 par le “Wall Street Journal” et The Heritage Foundation fond état d’une stagnation de la liberté économique au sud du Sahara.

Lancé en 1995, cet indice évalue les Etats dans quatre domaines qui sont l’État de droit, l’efficacité de la régulation, le poids du gouvernement et l’ouverture des marchés. Selon ces critères de notation, les 177 pays notés en 2013 ont reçu chacun qualificatif correspondant à son niveau de liberté économique.

Avec un score de 59,9, le Burkina Faso est jugé ‘’plus peu libre’’ mais figure dans le top 10 des africains, et constitue le deuxième pays francophone dans ce top. Le premier du groupe est l’Ile Maurice avec 76,9 et qui figure également dans le top 10 mondial.

Sont considérés comme «libre» les pays ayant un score de 80 ou plus, «plutôt libre» un score entre 70 et 79,9, «moyennement libre» 60-69,9, «plutôt peu libre» 50-59,9 ou «répressif» moins de 50 selon la notation.

Suivant ce classement, la plupart des pays de la région Afrique se placent dans les catégories «très peu libre» ou «répressif», avec le Zimbabwe qui tient la queue, précédé de l’Erythrée et de la RDC.

Le top 10 africain se constitue comme suit : 1er-Ile Maurice, 2e-Botswana, 3e- Rwanda, 4e- Cap Vert, 5e- Madagascar, 6e- Afrique du Sud, 7e- Ghana, 8e- Ouganda, 9e- Namibie, 10e- Burkina Faso.

Boureima LANKOANDE pour Burkina24

Source : jeunafrique.com



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *