1000 plants par ministère : Le Premier ministre Beyon Luc Adolphe Tiao donne le top départ

596 0

 

Le Premier ministre Beyon Luc Adolphe Tiao a donné le départ de la campagne en plantant un acacia (Ph: Sidwaya)
Le Premier ministre Beyon Luc Adolphe Tiao a donné le départ de la campagne en plantant un acacia (Ph: Sidwaya)

Le Premier ministre Beyon Luc Adolphe Tiao a procédé le samedi 9 août, à Bagré, au lancement de la campagne de reboisement 2013 de Bagrépôle couplée cette année avec l’opération spéciale «  1000 plants par ministère et par institution », édition 2013 du Premier ministère. C’était en compagnie du ministre en charge de l’Environnement, Salif Ouédraogo.

« L’eau c’est la vie, l’arbre également ». C’est sur ce concept que le directeur général de Bagrépôle, Issaka Kargougou, a marqué la journée.  Au total 29 000 plants ont été mis en terre sur une superficie de 26 hectare de berges, selon le Premier ministre Beyon Luc Adolphe Tiao, afin de protéger et fixer ces parties critiques de tout ouvrage hydraulique. « Ce même dispositif de protection réalisé autour du périmètre des 20 hectares de reboisement de la précédente campagne 2012 de Bagrépôle, a permis d’atteindre un taux de survie des plants d’environ 80% », a-t-il justifié.

Deux raisons ont motivé son choix par rapport à Bagré. La première a s’agit de la mise en terre des 1000 plants de l’institution de gouvernance dont il a la charge. La seconde quant à elle, témoigne de l’engagement du Président du Faso, Blaise Compaoré, d’accompagner Bagrépôle dans la mise en œuvre de son plan cadre de gestion environnementale et sociale, prévoyant un reboisement d’au moins 400 hectares des berges.

Une démonstration de plantation d'arbre a été effectué par le directeur régional en charge de l'Environnement, Tigassé Anakouba Bassorobou (Ph:Sidwaya)
Une démonstration de plantation d’arbre a été effectuée par le directeur régional en charge de l’Environnement, Tigassé Anakouba Bassorobou (Ph:Sidwaya)

Les difficultés  auxquelles sont confrontées Bagrépoole  

Cependant, l’arbre ne doit pas cacher la forêt. Le pôle  de Bagré est confronté à certaines difficultés comme l’ensablement, la coupe abusive du bois, la divagation des animaux et les feux de brousses. Issaka Kargougou a assuré que toutes les dispositions sont prises pour faire face aux menaces. Il a invité les populations de Bagré à veiller à l’entretien des plantes tout en les arrosant au moment des périodes critiques et à procéder au regarnisage des plantes. 

Sandrine Ashley GOUBA                         

Pour Burkina24



sandy

Journaliste chargé des affaires en société et développement

Article similaire

Il y a 1 commentaire

  1. tr?s belle action de la part du premier ministre dans sa r?gion natal qui est la province du boulgou donc le chef lieu est tenkodogo ou est n'est le 1er ministre chapeau au ministre , au gouvernement et ? sa t?te le pr?sident du Faso . je suis MOULANE BILA PR?SIDENT DE L'UNION SPORTIVE DE LA DIASPORA BURKINAB? BAS?E EN COTE D'IVOIRE

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *