Importation et utilisation des armes au Burkina : Il existe une structure qui contrôle

640 0

Le présidium qui a présidé la conférence de presse (Ph:B24)
Le présidium qui a présidé la conférence de presse (Ph:B24)

Le secrétaire permanent de la Haute autorité de contrôle des importations d’armes et de leur utilisation (H.A.C.I.A.U), colonel major Dibana Zerbo, a organisé le vendredi 16 août 2013, à Ouagadougou, une conférence de presse qui vise à faire connaitre la H.A.C.I.A.U et les activités que sa structure prévoit.

Pour afficher la transparence du Burkina sur ses importations d’armes, la Haute Autorité de contrôle des importations d’armes et de leur utilisation (H.A.C.I.A.U) a été créée  le 24 janvier 2001. La conférence de presse qui s’est tenue le vendredi 16 août 2013, s’inscrit dans le cadre du programme d’activités de la Haute Autorité qui ambitionne de travailler au renforcement de sa communication.

Selon son secrétaire permanent, Dibana Zerbo, la Haute Autorité prévoit mener une large information auprès du public et de promouvoir des actions de sensibilisation sur  les problématiques d’armement et de leur utilisation. En outre, il annonce l’organisation prochaine d’un certain nombre d’activités prévues par la H.A.C.I.A.U.

Les journalistes sont invité à relayer l'information auprès du public (ph:B24)
Les journalistes sont invités à relayer l’information auprès du public (ph:B24)

L’un des objectifs de cette conférence est d’abord de faire connaitre la H.A.C.I.A.U à travers sa composition, ses missions et celle confiés à son secrétariat permanent. La Haute Autorité est présidée par le Premier ministre et est composée de 9 membres.

Il est à mentionner que le Burkina vient de signer le traité sur  le commerce des armes, le 3 juin 2013 à New York. La signature de ce nouveau traité, selon Dibana Zerbo, va contribuer à renforcer les actions de la Haute Autorité et une plus grande opérationnalité sur le terrain afin de permettre au Burkina de tenir ses engagements vis-à-vis de la communauté internationale.

Sandrine Ashley GOUBA

Pour Burkina24   



sandy

Journaliste chargé des affaires en société et développement

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *