Burkina : Ces ministres qui auront eu des vacances tumultueuses

734 0

Le gouvernement est officiellement en vacances depuis le début du mois d’août. Elles tirent vers leur fin. Il est vrai que la plupart des ministres n’auront pas de repos véritable, comme ils l’ont eux-mêmes dit. Mais certains ont passé des vacances plus tumultueuses que d’autres !

Le ministre Arsène Bongnéssan Yé
Le ministre Arsène Bongnéssan Yé (Ph : DR)

Le ministre en charge des réformes politiques occupe sans doute la première place. “Au village, c’est sûr, je vais m’y rendre. Si je venais à quitter le pays, ce sera pour un pays voisin, vers le Sud. Je n’ai pas décidé encore. Pour le Sénat, tout se passe bien“, confiait-il à nos confrères de Sidwaya lors du dernier conseil des ministres.

Mais la sortie du 12 août du Président du Faso a dû lui faire réviser ses plans, “tout” ne s’étant apparemment pas si bien passé pour le sénat !

Arsène Yé au front du sénat !

Depuis le 16 août 2013, il préside le comité de suivi qui doit faire le rapport commandé par Blaise Compaoré. Ce n’est donc pas à lui qu’il faudra demander au prochain conseil des ministres comment se sont passées ses vacances !

L’autre membre du gouvernement qui a dû prendre ces vacances pour une plaisanterie doit être Alain Zougba. Le ministre de l’Action sociale a été obligé d’oublier ses congés pour « gober » la patate chaude que lui a lancée André Batiana, DG du CENOU, avec ses étudiants « réfugiés » qu’il fallait héberger.

Alain Zoubga, le Samaritain boudé

Ces derniers ont d’ailleurs boudé la main tendue du ministre Zoubga qui a dû en vouloir à son collègue des Enseignements secondaire et supérieur qu’on n’a pas trop vu tout au long de la tumultueuse et enfumée affaire de la fermeture des cités et restaurants universitaires.

C’est vrai qu’il avait déjà donné son point de vue. “Nous sommes dans un pays où on ne peut imaginer que des soi-disant étudiants s’autorisent à réquisitionner des véhicules des gens qui vont en mission et viennent dire qu’ils veulent discuter. Discuter avec qui ? En tous les cas, pas avec le ministre”, avait-il déclaré, toujours à nos confrères de Sidwaya.

Mais ce n’est pas pour autant que Moussa Ouattara est sorti de l’auberge car la rentrée académique s’annonce pour bientôt.

Alain Zoubga, ministre en charge de l'Action sociale (Ph : RTB)
Alain Zoubga, ministre en charge de l’Action sociale (Ph : RTB)

Qu’il le veuille ou pas, il aura encore affaire à ses “ouailles” avec le dossier pendant devant la justice avec les 50 étudiants embastillés (le ministre de la Justice Dramane Yaméogo doit également se faire du  souci avec son Procureur qui s’emmêle les pinces dans ses procédures !). S’ils ne sont pas libérés avant octobre, il y a de quoi gâcher des vacances !

D’un point de vue général, le gouvernement n’aura pas passé les vacances les plus  paisibles, quoi qu’il faille reconnaître qu’une pause a été observée. Les prochains mois risquent de ne pas être de tout repos. Enfin ! En cas de remaniement ministériel, la question ne se posera pas à tout le monde !

Abdou ZOURE

Pour Burkina 24



Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Il y a 1 commentaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *