Journée du tirailleur africain : En souvenir des frères d’armes disparus

202 2

L’Association des anciens combattants, anciens militaires, veuves, orphelins et victimes de guerre a organisé, le vendredi 23 août 2013, à la place de la Nation à Ouagadougou, une cérémonie de dépôt de gerbes. Cette année, il est prévu en souvenir de cette journée, l’inauguration de la Maison du combattant.

Des gerbes en mémoire des anciens combattants (Ph : B24)
Des gerbes en mémoire des anciens combattants (Ph : B24)

La journée du tirailleur africain retrace l’histoire des combattants qui ont pris part aux deux guerres mondiales. Cette année encore, en souvenir de leurs parents, amis, frères et fils qui ont donné leur vie pour libérer la France des griffes hitlériennes, l’Association des anciens combattants a tenu à rendre hommage à ces derniers, en procédant à un dépôt symbolique de gerbes.

La commémoration de cette année a vu la présence effective des grands anciens comme celle du général Bila et de l’ancien président Saye Zerbo. En outre,   l’inauguration de la Maison du combattant et une remise de vivres aux  anciens combattants et anciens militaires sont prévues, selon le colonel major Daprou Kambou.

D'anciens combattants étaient présents à la Place de la Nation (Ph : B24)
D’anciens combattants et anciens militaires étaient présents à la Place de la Nation (Ph : B24)

Pour lui, c’est un acte symbolique, voire un devoir de mémoire pour eux de  le faire, car c’est une journée de souvenir. « C’est une journée qui a été instituée depuis un certain temps pour valoriser la mémoire de nos anciens qui sont allés combattre sous d’autres cieux », a expliqué le colonel major.

Quant au président des anciens combattants, le commandant Paul Tondé, un sentiment de joie l’anime. « Nous voyons que nous ne sommes pas seuls,  toutes les autorités militaires et même les anciennes autorités du pays sont là avec nous et c’est un signe qu’ils n’ont pas oublié et sont de tout cœur avec nous maintenant, hier et pour toujours », a-t-il déclaré.

Sandrine Ashley GOUBA

Pour Burkina24         

sandy

Journaliste chargé des affaires en société et développement

Il y a 2 commentaires

  1. Tr?s belle initiative mais malheureusement aucun repr?sentant fran?ais ou anglais, a croire que nos grand parent ont juste servit de chaire a canon

  2. ttttttttttttttttttttt |

    “Journ?e du tirailleur africain : En souvenir des fr?res d?armes disparus”
    L’ARMEE qui ?tait au service du peuple ?tait celle de 1983 ? 1987 mais h?las

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre