«I have a dream» de Martin Luther King: c’était le 28 août 1963

819 7
-

Cette célèbre phrase du discours que l’activiste et révérend Martin Luther King (MLK), noir américain de l’époque a prononcée à Washington devant le Lincoln Memorial en s’adressant à la foule pour la défense des droits du peuple noir et de l’égalité des droits, est longtemps restée gravée dans les esprits de gens à travers toute l’humanité.

Cinquante ans après, jour pour jour, les Américains s’apprêtent à célébrer ce ‘’rêve’’ le mercredi 28 août 2013, une étape très importante du Mouvement des droits civiques dont MLK a beaucoup contribué à la lutte pour l’affirmation des Noirs au USA.

Même si le rêve du pasteur noir, King, a beaucoup évolué, il reste qu’en matière d’égalité, des efforts doivent être encore accomplis. En dépit de l’élection et la réélection de Barack Obama comme, premier président issu de la communauté noire des Etats-Unis, le complexe est toujours perceptible au sein l’opinion.

Entre autres, la récente décision de la Cour suprême américaine d’invalider une partie du Voting Rights Act, une loi de 1965 (qui vise à empêcher les pratiques électorales discriminatoires) et l’acquittement de George Zimmerman, l’homme qui a tué l’adolescent noir Trayvon Martin en Floride.

Cela témoigne encore et toujours de l’importance de la commémoration de cet évènement (discours de MLK sur la marche du Lincoln Memorial à Wasinghton) dans l’optique de perpétuer la lutte et la perspective de toujours tenir l’opinion internationale à témoin.

La plus grande démocratie du monde a énormément prouvé sa vitalité en matière d’alternance, de respect des normes de la gouvernance démocratique, et a transporté sa vision de la gouvernance politique dans bien de pays, inspiré certains, contraint d’autres à l’adopter.

Cependant, au plan national et interne, l’Oncle Sam peine encore à asseoir une égalité légendaire entre peuples de différentes couleurs ; l’héritage demeure encore aussi solide à disloquer qu’une volonté politique non entièrement avouée.

La célébration de ce discours de King consacrera la réalisation de plusieurs activités selon le Washington Post. «Une marche est organisée qui retracera la route historique de 1963. 150 000 personnes sont autorisées à investir le fameux National Mall. Une deuxième marche, plus petite, sera organisée le jour de l’anniversaire, mercredi prochain».

A travers tout le pays, les cloches des églises sonneront le 28 août, à 15 heures, l’heure à laquelle le révérend King avait commencé à s’adresser à la foule en 1963. Le président Obama va également tenir un discours, devant le Lincoln Memorial, en présence des anciens présidents Jimmy Carter et Bill Clinton.

Martin Luther King, défenseur non violent des droits des Noirs a été assassiné pour son idéologie tout comme Malcolm X qui, lui, votait pour la loi du talion à l’égard des exactions des Blancs à travers des groupes de pression sur les Noirs en Amérique.

Boureima LANKOANDE pour Burkina 24



Article similaire

Il y a 7 commentaires

  1. c est domage pour un tel pays de depenser autant de milliard pour une loie sachant que ses habitants souffres dans la misere c est ca.rappellez vous un peu de l histoire du senegal.peut on compar? aujoud huit le senegal au burkina?

  2. We need someone like M.L.King in Burkina Faso in order to increase hope of better being against the actual rabits in power.

  3. Pour revenir ? la c?l?bre phrase de MLK, I HAVE A A DREAM THAT ONE DAY…
    je crois cet anniversaire se f?tera avec beaucoup d’acquis pour les minorit?s raciales en g?n?ral et pour les noirs en particulier.
    depuis l’?poque du boycott des autobus ? aujourd’hui ou un Pr?sident ? la peau noire est aux commandes du plus puissant pays du mondeil faut dire que cela a ?t? la croix et la bani?re.
    Nous avons une mentalit? tr?s ?gocentrique ou on veut tout maintenant et tout de suite.
    MLK aurait voulu vivre les jours que les noirs am?ricains vivent aujourd’hui et qu’il appelait de toutes ses pri?res,voir l’am?rique par un noir am?ricain.
    Nous nous n’avons une culture de lutte dans la dur?e,oui on veut tout maintenant et tout de suite.les projets ? long terme n’int?ressent pas les gens.

  4. Cher anonyme,
    je crois que la question du s?nat vous hante tellement que tous les sujets qui n’ont rien ? voir avec le s?nat.
    cela devient une psychose maladive.
    cela veut dire que si le s?nat est mis en place vous vous devene quoi?

  5. LE sena n’est pas la solution. LE gouvernement(blaise compaore) doit plus tot chercher a eradiquer la miseur et la pauvret? de son peuple.Soit un president democrate. Alord a nous 2015

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *