Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Il y a 3 commentaires

  1. Salut chers freres et soeurs burkinab?, je m’appelle Abdraman et je suis tchadien excus? moi de me m?ler dans des situations qui ne sont pas les miennes. Mais je soutien les propos du Pr SOMA qui est mondialement connu, etant aussi mon professeur du Droit Constitutionnel a l’ISIG. Donc concernant le S?nat il est claire que le Pr?sident Blaise voulait tout simplement la modification de l’article 37 et il y rien a contester. La BURKINA FASO est aujourd’hui un pays pauvre, donc au lieu de mettre en place en un senat et plong? le pays dans des circonstances plus atroces que le ce pays vit actuellement, ce serait plus difficile a ses citoyens. Levons les mains ensemble pour dire NON au s?nat.

  2. Message adress? ? tous les citoyens et citoyennes dignes du Burkina Faso suite ? l’expression du Professeur Soma sur la cr?ation du s?nat comme une deuxi?me chambre parlementaire. Message pour encourager les anti-s?nat.

    Ch?res soeurs et chers fr?res, que l’intervention du Prof Soma ne nous confuse pas. Selon son intervention, beaucoup d’entre nous ont compris que la suppression du s?nat implique automatiquement la r?vision de la constitution voire la modification de l’article 37. Alors ces derniers sont tent?s de dire qu’il faut permettre le s?nat afin d’?viter la modification de l’article 37. Mais je vous dis en r?alit? qu’il n’y a pas de diff?rence entre le s?nat et la modification de l’article 37. Souvenons-nous que lors des soi-disant assises nationales, la r?vision de l’article 37 a ?t? refus?e. Mais qu’est-ce que Rock a dit? A vous de r?pondre,

    Le but du s?nat c’est revenir sur l’article 37 et le modifier, d’une mani?re l?gale?: Voici ce qui va arriver si le s?nat se met en place.

    Le s?nat est invent? pour pouvoir revenir sur l’article 37: c’est le seul but du s?nat. En effet Blaise est intelligent. C’est parce qu’il sait qu’il ne peut pas forcer physiquement, qu’il veut forcer l?galement, c’est-?-dire faire le jeu des lois, et comme les marches, selon lui, ne peuvent pas changer une loi, il modifiera l’article 37 sans probl?me. Voyons la composition des s?nateurs. La plupart lui appartient et une minorit? vient de la soci?t? civile, surtout ceux des confessions religieuses, les chefs coutumiers et quelques personnes qu’il va nommer. Vu cette composition on peut dire que tous les burkinab? y sont repr?sent?s. Mais quelle est la mission du s?nat? Sa mission est de prendre une d?cision finale pour l’application ou non des lois cr??es et vot?es par la premi?re chambre qui est l’Assembl?e Nationale. Alors qu’on sait bien que l’Assembl?e Nationale est ?gale ? Blaise et au CDP, ce qui veut dire qu’elle va cr?er et/ou voter des lois favorables ? l’?ternit? de Blaise au pouvoir, voire la modification de l’article 37, voire m?me la suppression de la limitation des mandats pr?sidentiels et, peut-?tre m?me la suppression des partis politiques pour avoir un parti unique. Mais ce sera au s?nat de d?cider en dernier lieu par vote d?lib?ratif, de l’application de cette loi ou non. Et comme la plupart des s?nateurs appartient ? Blaise, que pensez-vous?? S?rement les votes lui seront favorables puis la modification de l’article 37 sera approuv?e par le s?nat. Et l’approbation du s?nat sera l?gale et m?me l?gitime, puisque le peuple a accept? et reconnu ce s?nat comme l?gitime, donc lui a conf?rer ce pouvoir de d?cision finale. Mais le pi?ge est que la population ne pourra rien dire puisque visiblement le s?nat est et/ou sera compos? des repr?sentants de tout le peuple et ce peuple l’a accept? comme l?gitime en lui conf?rant ce pouvoir. Alors cher peuple burkinab?, le s?nat est un pi?ge qui va tuer. Blaise va bient?t proposer un remaniement des s?nateurs, mais quelque soit le remaniement ce sont ses gens qui feront la majorit? des s?nateurs. Et comme notre d?mocratie est bas?e uniquement sur la majorit?, les lois qui seront autoris?es seront favorables au m?me Blaise; et m?me la minorit? contre lui au d?but sera par la suite corrompue. Ne disons pas que nous allons accepter le s?nat pour sauver l’article 37: c’est une erreur tr?s grave car cela r?pond aux souhaits de Blaise. Blaise va tout faire pour tenter de vous faire accepter le s?nat. Si vous l’accepter, il devient l?gitime, et s’il est l?gitime, sa d?cision sera logiquement l?gitime et valide, sur le plan national ainsi que international. C’est en ce moment l? que le s?nat va supprimer la limitation des mandats et Blaise sera pr?sident ? vie?: tenez-vous bien car s?nat = Blaise pr?sident du Faso ? vie, ? moins qu’il ne va pas le vouloir lui-m?me. Si vous permettez le S?nat, comptez sur moi, vous serez surpris d’?tre ?tonn?s. Et enfin le grand malheur sera l’av?nement du g?nocide politique comme ce qui s’est pass? ici entre les Hutu(le bas peuple)et les Tutsi(les chefs): au Faso ce serait le peuple contre les CDPistes et tous ceux qui seront dans le cercle-ferm? des grands, un cercle qui est d?j? construit et sera l?galis? et consolid? par le s?nat en occurrence. Mieux vaut refuser d?s ? pr?sent au lieu de se laisser conduire ? l’abattoir pour ?tre ?gorger.
    Il faut simplement dire non au s?nat, non ? un r?f?rendum et non ? la r?vision de l’article 37. Prof Soma a dit que la suppression du s?nat fait appel ? la r?vision de la constitution?. Il a raison de dire cela, car pour supprimer le s?nat il faut r?viser la loi qui l’a institutionnalis??: la loi du 11 juin 2012. Et comme le s?nat a fait partie de la constitution d?s le 11 juin 2012, la r?vision de cette loi est la r?vision de la constitution. Mais cela ne doit pas nous faire peur pour qu’on laisse le s?nat, le pire des maux?, voir le jour. Mais que faire??

    Accepter la loi du 11 juin 2012 c’est tout permettre, et refuser et supprimer cette loi c’est supprimer le s?nat sans toucher ? ce qui est reconnu comme Constitution, l’article 37 y compris.

    Il ne faut pas du tout discuter avec Blaise parce que pour lui, le dialogue a pour but de convaincre et il est tr?s fort pour vous convaincre. Tout simplement il faut d?noncer et refuser cette loi du 11 juin 2012?: elle est injuste et ill?gitime et par cons?quent le peuple burkinab? ne doit pas la reconna?tre ni l’accepter. C’est une loi injuste tr?s ill?gitime et il faut ?tre tr?s dur avec ce Blaise. Comment s’est-elle institutionnalis?e?? Qui l’a mis dans la Constitution du peuple sans concerter ce peuple?? La Constitution est diff?rente d’un march? public. Comprenons quand m?me que l’institutionnalisation de cette loi du 11 juin est elle m?me une modification de notre constitution sans qu’on sache. Et tout le probl?me vient de l?, car les cons?quences de cet acte ont les m?mes effets que si l’article 37 avait ?t? modifi?. Qui peut se permettre de modifier notre Constitution ? notre insu?? Accepter l’institutionnalisation de cette loi du 11 est comme si le peuple accepte la modification de l’article 37 ainsi la modification de toute la constitution. Si on accepte l’institutionnalisation de la loi du 11 juin, alors Prof Soma a raison car, on ne pourra accepter cette loi et supprimer en m?me temps le s?nat sans r?viser la constitution, car on ne peut pas suivre ? la fois deux li?vres ayant chacun une direction oppos?e.
    Alors il faut s’attaquer ? l’institutionnalisation de la loi du 11 juin. Il faut exiger sa suppression imm?diate car elle est ill?gitime trop subjectif. Si on supprime l’institutionnalisation de la loi du 11, on supprime facilement le s?nat sans toucher ? la Constitution reconnue et accept?e par le peuple.

    Par Abdkarim Honest, a burkinab?,
    Living in Dar-es-Salaam, Arusha(United Republic of Tanzania) and in Gitega (Republic of Burundi).

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *