Sénat : Remise du rapport du comité de suivi des réformes politiques au président du Faso ce 30 août

Arsène Bongnéssan Yé, le président du Comité chargé d'établir le rapport d'étape sur le sénat (Ph : DR)
Arsène Bongnéssan Yé, le président du Comité chargé d’établir le rapport d’étape sur le sénat (Ph : DR)

Ce vendredi 30 août, le fruit des seize jours de cogitation du comité de suivi des réformes politiques sera connu. En effet, le «rapport d’étape circonstancié sur le processus d’opérationnalisation du Sénat avec des recommandations et propositions appropriées dans un esprit de consolidation des institutions républicaines» demandé par le président du Faso, lui remis à sa résidence à Kossyam à 17h. 



Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Articles similaires

17 commentaires

  1. une chose est de faire des propositions et une autre est de le respecter.

  2. J'ESPER QUE VOUS AVERZ BIEN REFLECHIS ET PRENDRE LA BONNE DECISION

  3. ON ATTEND DE VOIR QUOI? LE RAPPORT NE VOUS EST PAS DESTINE ET VOUS VOULEZ SON CONTENU.LAURENT BADO A MILLE FOIS RAISONS DE TRAITER LE PEUPLE DE « MOUTON ».POUR LE MOMENT EXIGEONS DES MEMBRES DES COMMUNAUTES RELIGIEUSES COUTUMIERES CE QU’ILS ONT RECOMMANDE OU PROPOSE.ILS ONT CETTE OBLIGATION DE RENDRE COMPTE AUX FIDELES.

  4. Tout ceci n’est qu’une formalit?e annule tout simplement.

  5. Tenez vous bien;pas d’illusion je pense qu’il s’agira d’une transformation dans le fond et dans la forme des textes r?gissant la cr?ation du S?nat.le combat continu!!!!!

  6. LE FRUIT REMIS SERA VERT PAS DIGESTE. LE PRESIDENT VA RETRAVAILLER A LA SAUCE OGM AVANT DE LE METTRE A LA CONSOMMATION. CE QUE L’ON DEMANDE AUX PARTICIPANTS C’EST METTRE A NOTRE CONNAISSANCE DES 17H30 LES POINTS QU’ILS ONT SOULEVES ET QUI SONT RE-CONSENSUELS OU NON RE-CONSENSUELS POUR LARGE DIFFUSION. OU ORGFANISER DANS LES 48H, UNE CONFERENCE DE PRESSE PAR STRUCTURE (COMMUNAUTES RELIGIEUSES, COUTUMIERES). PLUS LE TEMPS PASSE, L’IMPATIENCE S’INSTALLE ET LA VIOLENCE REFAIT SURFACE.

  7. pour le senat le jenpense que ce rapport demand? par le president du faso viendra confirmer, le refus de la masse populaire et qu'il acceptera de le supprimer pour le bien de la nation

  8. Vous avez la corde au coup, un proverbe mossi dit ceci;ne rien dire incombe au grand fr?re mais n'avoir pas accept? incombe au petit fr?re'

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page