Festival Voix de Mômes : Les enfants de Somgandé en fête

614 0
Restitution de l'atelier de danse au Festival Voix de Mômes. Ph.B24
Restitution de l’atelier de danse au Festival Voix de Mômes. Ph.B24

C’est parti pour la deuxième édition du Festival Voix de Mômes de Somgandé, dont la cérémonie de lancement officielle a eu lieu ce jeudi 29 août à 16h. Chorégraphie, conte, théâtre et numéros de cirque ont émerveillé les habitants de Toukin et de Somgandé sortis nombreux pour voir les œuvres de leurs enfants.

Du 29 août au 1er septembre le Festival Voix de Mômes animera la jeunesse et surtout les enfants des quartiers Toukin et Somgandé de Ouagadougou. Les habitants et les festivaliers pourront, durant ces jours, voir les restitutions des différents ateliers qui se sont déroulés entre le 5 et le 20 août derniers.

Des ateliers de théâtre, de danse, de marionnettes, de conte, de musique et de cirque, qui se sont adressés aux enfants desdits quartiers, dirigés par, entre autres, le conteur Opamé et le marionnettiste Gérard.

Cela a été possible grâce à la détermination du jeune directeur du Festival, Boureima Nikièma, qui a dit braver les difficultés surtout financières pour pérenniser « Voix de Mômes ». Pour lui, la grande difficulté de cette édition est le manque de place et de moyen face au nombre plus important que prévu des enfants qui ont voulu prendre part aux ateliers.

Le Centre Wékré Théâtre, qui abrite le festival, a formé et nourrit le maximum de jeunes participants durant les ateliers. Et à voir l’enthousiasme des enfants, les efforts ont semble-t-il  payé.

Les habitants de Toukin et Somgandé venus assister au spectacle. Ph.B24
Les habitants de Toukin et Somgandé venus assister au spectacle. Ph.B24

La cérémonie de lancement a été colorée par une série de contes, pièces théâtrales, chorégraphies, de numéros de marionnettistes et de jongleurs, entièrement joués par des enfants. Le public a aussi eu droit à de la danse dodo assurée par la Troupe Dodo de Larlé.

Cette édition a le soutien de la Compagnie Kaléidoscope, de volontaires français et de la Troupe Théâtrale de Grenoble. Les enfants se disent ravis d’avoir été formés et invitent leurs camarades à ne pas rater les prochaines éditions. Pour eux, c’est une excellente occupation pour les vacances et l’occasion de se découvrir des talents.

Quelques points négatifs

Les points négatifs ont été les petits désordres dans l’organisation et les maladresses et fautes de l’animateur de la cérémonie. Mais cela n’a pas empêché les spectateurs d’être émerveillés par le talent des enfants, qu’ils ont beaucoup applaudis.

A noter, la présence de chefs coutumiers dont le Somgaand Naaba et le Baloum Naaba qui a ouvert le festival au nom du Larlé Naaba Tigré. Jusqu’au 1er septembre, les festivaliers pourront profiter de ces spectacles tous les soirs, et aussi d’une rue marchande assez animée.

Stella NANA

Pour Burkina 24



Article similaire

Il y a 1 commentaire

  1. Vraiment, je suis tr?s heureuse de ce que vous faites les gars. F?licitation, c'est vraiment le top. Bon courage, et, profitez de chacun de moment. BRAVO, bravo, BRAVO…….A tr?s bient?t. Bisous

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *