Affaire 200 millions de l’arrondissement 4 : Les révélations d’un ancien conseiller municipal

661 22

Le maire de l’arrondissement 4 de Ouagadougou, Anatole Bonkoungou, a révélé à l’opinion un contrat portant sur un marché de bornage de près de 200 millions, passé par son prédécesseur Zakaria Sawadogo, dont il  dit ne pas retrouver les justificatifs. Il a également évoqué le cas de factures impayées. Un ancien conseiller municipal, membre de l’équipe sortante de l’arrondissement 4 (mandat 2006-2012), alors Arrondissement de Nongr-maasom, a voulu donner des éclaircissements sur cette affaire. Il s’agit de Hamadé Maïga. Il dit avoir été chef d’équipe n°4 dans l’équipe ayant conduit les recensements dudit lotissement. Pour lui, le maire Bonkoungou n’a pas été « sincère » avec l’opinion publique. La mairie n’avait pas l’argent (les 200 millions de F CFA) à l’époque pour payer l’entreprise qui a fait le bornage, et, de son avis, Anatole Bonkoungou était « bel et bien informé ».

Hamadé Maïga, ancien conseiller municipal de l'ex-arrondissement de Nongr-massom (Ph : B24)
Hamadé Maïga, ancien conseiller municipal de l’ex-arrondissement de Nongr-massom (Ph : B24)

Burkina 24 (B24) : Vous dites que la mairie de Nongr-massom n’avait pas d’argent à l’époque pour payer l’entreprise qui devrait faire le bornage ?

Hamadé Maïga (H.M): Les clauses du contrat étaient très claires. C’est à la fin des attributions, quand on aura collecté l’argent, qu’on règlera l’entreprise, L’œil du Géomètre. Ils (l’entreprise, NDLR) ont commencé le travail. Ils ont fait le bornage de la zone marteau. Après, ils sont venus nous faire le point en conseil. Ils nous avaient alors demandé de l’argent pour continuer. Nous leur avons rappelé les clauses du contrat.

Ils ont alors dit qu’ils vont confectionner les bornes et continuer le bornage. Avant de partir, ils ont tenu à dire lors d’une session du conseil d’arrondissement qu’ils ont pu dégager 15 000 parcelles. C’était en fin 2012, tout juste avant les élections. Ils ont fait la facture à hauteur de 195 millions de F CFA et ils l’ont déposée à la mairie.

L’équipe qui devrait nous remplacer devrait donc, non seulement s’occuper des attributions, mais aussi  du règlement de la facture. Ce n’est pas un acte du maire (sortant, Zakaria Sawadogo, NDLR), mais celui du conseil municipal. Nous sommes tous responsables, Anatole Bonkoungou (l’actuel maire, NDLR), moi-même et le maire sortant, parce que nous étions tous conseillers municipaux à l’époque. C’est ensemble que nous avons décidé.

B24 : Vous voulez dire que le maire  Anatole Bonkoungou était au courant de la facture ?

A.H : Oui. Le maire Anatole Bonkoungou était bel et bien au courant de cette facture. C’est une décision qu’on a prise en conseil d’arrondissement. Il était là. Il est informé. Il connaît les tenants et les aboutissants. Aux recensements, il était chef d’équipe n°3 et moi j’étais chef d’équipe n°4. On a tous fait le recensement ensemble. On n’a pas pris un rond. On  a décidé que c’est quand l’intéressé va connaître sa parcelle qu’il va payer sa parcelle et c’est avec cet argent qu’on allait payer l’entreprise.

Mais pourquoi le maire Anatole Bonkoungou a indiqué qu’il n’était pas au courant ?

C’est un manque de sincérité. Le mandat passé, il était déjà à son deuxième mandat. Le premier mandat, il était premier adjoint au maire. Le second passé, il était membre du conseil municipal et participait à toutes les sessions.

Aujourd’hui, il n’y a pas de dossier à la mairie qu’il peut dire qu’il ne connaît pas. Mais il doit être sincère et reconnaître que l’acte que nous avions posé en son temps était réfléchi et que nous l’avions tous salué à sa juste valeur.

 Aujourd’hui, nous devons être responsables des actes que nous avons posés pendant notre mandat. Ce n’est pas parce qu’il y a une nouvelle équipe qu’on doit incriminer ceux qui ne sont plus là. Aucun rond d’un contribuable n’a été pris. Quand tu hérites du patrimoine de quelqu’un, il faut aussi hériter de son passif et de son actif.

C’était la seule facture impayée ?

Il y a encore une deuxième facture. Elle est relative à la construction de l’école de Nioko II. Notre arrondissement avait un partenariat avec une  ville. Et nous leur avons demandé de nous aider à construire une école à Nioko II. Ils ont accepté.

Hamadé Maïga : "
Hamadé Maïga : “Le maire Anatole Bonkoungou manque de sincérité” (Ph : B24)

 Le montant de la construction devait s’élever à 45 millions de F CFA. La commune de Ouagadougou devrait verser 17 millions de F CFA. En son temps, le maire Simon Compaoré était souffrant. Le maire (sortant, NDLR) est allé le voir pour lui expliquer le problème. Le maire (Simon Compaoré, NDLR) a donné son quitus et a instruit son premier adjoint, Jean Christophe Ilboudo, d’inclure cela dans le budget supplémentaire pour qu’on puise construire l’école.

C’est ainsi qu’une entreprise a été attributaire du marché. Ils sont venus déposer la facture. Naturellement, l’argent est là. C’est disponible. Si toutefois, les travaux étaient finis, ils pourront payer l’entreprise. Ce n’est pas une somme en divagation.

En plus de ça, la même école dont nous parlons relève maintenant de l’arrondissement 10. En temps normal, le maire de l’arrondissement 10 doit rentrer en contact avec la commune pour qu’on puisse régler l’entreprise. Ça, ce n’est pas un problème.

La facture ne relève donc plus de l’arrondissement 4 ?

Non.  Ce n’est plus une facture qui relève de l’arrondissement 4.

Un dernier commentaire ?

Je pense sincèrement qu’on a passé un mandat en de bons termes. On a fait de notre mieux. Aujourd’hui, la meilleure façon de nous remercier, c’est de dire réellement à la population ce que nous avons pu réaliser (…). C’est une manière de salir le nom des gens, mais ce n’est pas bien.

Même s’il (le maire Anatole Bonkoungou, NDLR) a un problème politique, il doit gérer son problème politique avec son parti. Ce n’est pas un problème avec les autres. Il ne dit pas à l’opinion publique qu’il a 15 000 parcelles disponibles, mais il reconnaît que le maire Zakaria Sawadogo a une facture qu’il devrait payer. Mais si tu as 15 000 parcelles de disponible, tu dois être prêt à accepter aussi sa facture. Il doit assumer ses responsabilités.

Propos recueillis par Abdou ZOURE

Pour Burkina 24

 Lire aussi :

Arrondissement 4 de Ouaga : Ces 200 millions qui fâchent



Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Il y a 22 commentaires

  1. Mr Maiga, votre recit nous decourage tout simplement!!
    On organise pas un bornage avant de rechercher les fonds pour regler la societe charg?e du travail. vous nous prenez pour qui? La maire a des partenaires financiers non? Ne venez pas raconter du n'importe quoi car desormais tout vos gestes et comportements sont ?tudi?s et analys?s.

  2. Trop de justifications dans ce pays mais cependant les faits sont pendants et on recule!bref comment peut on prendre de telles d?cisions sans proc?s verbal ? la veille d’?lections. Pourquoi ce dossier ne figure t’il pas sur la passation de service? Ce dommage

  3. Mr citoyen mais avoir 200 millions de CA ne veut pas dire pouvoir executer un marche de la mem som. Il faudrait peut etre parler de pouvoir lever des fonds (je veux parler d’emprunt) a hauteur de centaines de millions. Sans rancune

  4. c’est vraiment ignorer le processus d’ex?cution des march?, que de croire qu’un entrepreneur est pay? avant l’ex?cution de son march?! monsieur Kah renseignez vous bien quand postule ? un march? c’est qu’on la capacit? de l’ex?cuter ? terme avant d’?tre payer! pour votre information il plus 1000 entreprise qui ont plus 200 millions de chiffre d’affaire au burkina!!!

  5. C’est kel entreprise qui est si riche et fait des travaux de 200millions sans toucher un franc? Ns sommes vraimt riche au BF. Tt ?a la va finir. C’t ns ki sommes press?s slmt.

  6. c’est un pure mensonge, Monsieur Maiga, arreter de polluer l’espace mediatique par de tels propos, je sais que vous avez egalement manger mais vous n’en faites pas mention

  7. Zaida,ces deux l? savent pas ce qu'ils veulent.A cause du conflit qui les oppose,ils empoisonnent la vie ? tout un arrondissement.Ils pensent que la population est l? pour vivre au gr? de leurs humeurs?

  8. A lire les deux versions( Anatole et maiga) je pense qu'il serait imperieux de travailler a stabiliser larrondissement, reconciliation des deux camps.Au burlina faso, chacun de nous tous(burkinab?) est responsable de quelque chose.Unitile de trop trop tirer pour fragiliser le tissus social.

  9. A vrai dire le Maire Bounkuongou ne sait pas ce quil veut.Il gagnerai mieux a travailler pour la reconcialiation que de chercher des poux sur des cranes rag?s.

  10. MERCI au conseiller Maiga de nous donner des ?claircissement si enrichissant! il faut que l?honn?tet? prime d’avantage dans la vie de tout un chacun, c’est pas en salissant le nom de quelqu’un qu’on peut avancer dans la politique;? en croire et ? en voire la r?action de certains il y’a peu de gens qui connaissent la man?uvre dilatoire dont fait montre l??quipe municipale actuelle! le probl?me est politique et non de gestion car on se connait tr?s bien dans cet arrondissement! ?vitez surtout les injures et les accusations gratuites, dans les discussions car c’est l’arme de l’?me faible! c’est l’argumentaire et l’analyse qui prime! je que crois les conseillers ne viennent c’est parce qu’ils n’ont pas r?c?u un mot d’ordre de leur parti, ils ne sont pas ici d’une liste ind?pendantes!!!

  11. Un autre mangeur dans la soupe de Zakaria. Lui-m?me n’a pas de bouche pour se d?fendre? M. Ma?ga, participez au conseil municipal et vous d?fendrez votre dossier en b?ton… Mon oeil!!!

  12. Mais pourquoi Zakaria fuit le dossier foncier comme la peste. nom d’un chien t?t ou tard tu rendra compte ? la population de ta gestion

  13. apparemment il y a trop de factures impay?es au pays.un comit? d'enqu?te ne serait pas de trop.200.000.000 fcfa ce n'est pas petit au vu du niveau g?n?ral du revenu des pauvres contribuables.

  14. Zakaria et toi vous ?tes des potes. Toi tu as combien de parcelles la bas. Ouaga est trop petit. Ne nous prenez pas comme des enfants. Anatole faut pas les laisser tu as le soutien de la population consciente. Merci

  15. Merci Hamad? Ma?ga pour l’?claircirent, mais ce que l’opinion publique n’arrive pas ? comprendre pourquoi certains conseillers refusent de participer au conseil municipal. Sans d?bat comment l’arrondissement pourra fonctionner. Nous voulons plus d’?claircissement sur le refus de participer aux travaux du conseil.

  16. Le m?me Zakaria Sawadogo qui au soir des ?lections r?centes avait des sacs de bulletins de depouillement dans le coffre de son v?hicule?

  17. Si tout est aussi claire pourquoi boycotter la session? Dans tous les cas un audit sera fait au tour de cette affaire. vivement 2015

  18. romuald est un h?ros |

    ah!je comprend maintena l’ent?temen de zakaria et du cdp a plac? leur proche a la t?t de la mairie.il fo que l’alternance s’op?r au BF.notre pays sera rich en histoir/revelation.rira bien qui rira le dernier.Dieu sil te plai donne nou l’alternance politique.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *