Sénat: Pour El Hadj Souleymane Compaoré, la subvention du Hadj est étrangère à la position de la communauté musulmane

La communauté musulmane a été reçue par le Président du Faso ce samedi soir pour des concertations autour du Sénat et de la situation nationale. S’étant déclarée favorable à la mise en place du Sénat, la communauté musulmane, justifie sa position par le fait que cette institution renforce la stabilité et dément avoir été influencée par autre chose.

La communauté musulmane s’est déclarée en faveur de la mise en place du Sénat, une position qui, a rappelé son porte-parole, est constante depuis 2011, lors du CCRP. Selon El Hadj Souleymane Compaoré, porte-parole de la délégation reçue en audience, « la communauté musulmane trouve son intérêt dans la mise en place du Sénat ». Il s’agit, à l’entendre, la paix sociale et de la stabilité, qui n’ont pas de prix aux yeux de la communauté musulmane, car, dit-il, « Si on met 3 milliards en une année pour que les institutions s’enracinent, pour qu’il y ait plus de participation des coutumiers et des religieux pour qu’il y ait davantage de paix social et d’implication des populations, nous disons que 3 milliards pour cette stabilité, ce n’est pas un prix qui nous fait peur ». 

La subvention du hadj décidée en conseil de ministre le 25 juillet dernier, considérée par certains comme pouvant justifié la position de la communauté musulmane, est donc étrangère à cette position.

El Hadj Souleymane Compaoré, s,exprimant au nom de la FAIB, à la sortie d'audience
El Hadj Souleymane Compaoré, s,exprimant au nom de la FAIB, à la sortie d’audience

Répondant à un journaliste à la sortie de l’audience, El Hadj Souleymane Compaoré, le Secrétaire général de la Fédération des Associations islamiques du Burkina (FAIB) et porte-parole de la délégation musulmane, explique: « Ce n’est pas un secret. C’est une information publique qui est sortie du conseil des ministres pour dire que l’État contribue à stabiliser le prix du Hadj cette année. C’est autour de quatre cents et quelques millions. On avait même une dette de l’ordre de cent millions qu’on a épongé. C’est donc autour de cinq cent millions. Est-ce que vous pensez qu’en juin 2011, quand on partait du CCRP on a reçu 500 millions pour être d’accord avec le CCRP? Depuis 2011 nous sommes d’accord avec le CCRP. Personne ne s’est opposée au Sénat lors du CCRP. Personne. Aucune organisation. »

En rappel, le conseil des ministres du 25 juillet 2013 décidait d’une subvention du hadj: « dans un élan de solidarité, le Conseil a marqué son accord pour que le gouvernement supporte le surcoût, afin de permettre aux fidèles musulmans d’effectuer le Hadj 2013 aux mêmes coûts que l’année 2012 », peut-on y lire. Les musulmans représentent environ 60% de la population burkinabè.

Justin Yarga

pour Burkina 24



Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Articles similaires

15 commentaires

  1. Je crois que les 60% constitue ceux qui portent des NOMS musulman. Nombreux parmi ceux l? ne connaissent pas Dieu mais ce n'est que leur probl?me.

  2. c’est honteux pour un soit disant repr?sentant d’agir de la sorte. car dans un pays la?que les propos d’un tel degr?s peuvent apporter une division religieuse. Soyons just

  3. de gr?ce ayez en t?te que le burkina est un pays la?que. si toutes les ob?dience religieuse coutumi?re doivent ?tre subvention on va pas s’en sortir

  4. en plus,la FAIB n'est pas la communaut? musulmane;ce type l? represente juste une federation d'association;encore fo til meme kil ait l'autorisation de faire c kil a fait;a ma connaissance non;c'est la communaut? musulmane ki constitu la premiere representation ici au burkina;ensuite vienne les associations

  5. Que faut-il comprendre de cet ?cart de langage au sein de la communaut? musulmane ? propos de la mise en place du S?nat au Burkina ?
    Seule la sagesse a manqu? dans les propos des ?missaires de la communaut?. Vous ?tes all?s ?chang?s avec le pr?sident du Faso, le bon sens et la sagesse devraient vous conduire ? vouloir consulter toutes es composantes de la soci?t? musulmane avant de donner une position qui serait ? travers laquelle tous les musulmans se reconna?tront. Pourquoi vouloir aller vite en besoin quand on ma?trise pas le contenu d'une politique ? L'Islam au Burkina serait-il devenu une caisse de r?sonance ? Oui vous les leaders de la communaut?, vous ?tes ? la solde de ces politiciens qui ne savent que vous tenir avec leurs moyens de politique. Mais ? vouloir noyer tous les musulmans et l'avenir de toute une communaut? dans une mer de requins ? On ne cessera de le dire, le S?nat n'est pas la solution aux probl?mes des Burkinab?. Vous les leaders de la communaut?, quelles sont vos suggestions au gouvernement pour r?duire la chert? du co?t de la vie ? Rien ! Eviter des propos aventuristes qui peuvent discr?diter l'image de notre religion d?j? mise ? mal par les comportements des islamistes dans le monde !

  6. comme cela vs avez troqu? le HADJ contre le senat? DITES NOUS L,ADJI compaor?, cela fait combien de fois,pendant combien d,ann?e ?et a combien de francs le president a subventionn? le hadj? DU BLABLABLABLA, YAKOOO!

  7. c’est vraiment dommage que la communaut? musulmane puisse omettre l’ethique du hadji.IL sera preferable qu’elle trouve une autre justification ? sa position.

  8. C’est contraire o droit administratif burkinab?. Ceci est un dangereux pr?cedant.

    L’Eglise est une institution, l’FIAB un groupe. Je pr?f?re plut?t l’AEEMB.

  9. le FAIB est un groupe l'Eglise est une institution.
    ce n'est donc pas sorcier de comprendre les positions.
    Ns avons plust?t confiance ? l'AMEB.

  10. OH. Le pays des hommes int?gres! Si et seulement si on faisait r?f?rence ? ce mot! Depuis longtemps les adeptes du s?nat nous font tourner en rond. A mon humble avis notre int?grit? nous recommande de d?montrer par A+B en quoi aujourd'hui et rien qu'aujourd'hui ce s?nat va renforcer la d?mocratie burkinab?. Si la logique tient , le peuple va adh?rer! Sinon que dal! A aucun moment de histoire une question de reforme politique n'a suscit? autant d'encre et de salive! Les communaut?s morales et religieuses devraient pour leur part afficher plus de r?serve. Ailleurs et autour de nous, l'affiche de ces communaut?s dans les clivages politiques cr?e plus de probl?mes qu'elles n'en r?solvent. Et c'est d'autant plus inqui?tant quand ces derni?res ont une opinion diff?rente de la situation qui pr?vaut. Aucun homme au monde n'est jamais assez p?tri d'exp?rience pour commettre ne serait ce que la moindre erreur qui fasse basculer toute une communaut?, tout un continent, toute une plan?te m?me s'il ?tait anim? par une bonne intention. IL est beaucoup plus souhaitable pour Blaise COMPAORE de changer de strat?gie et discuter avec qui il doit v?ritablement discuter.

  11. mes freres musulmans jouen a un jeu dangereux.soyons calmes et voyons la suite jeunesse musulmane

  12. Vivement que leur senat consacre l’interdiction de la polygamie et legalise l’homosexualit?! On vera le cynisme de nos responsables de la FAIB!

  13. C’est vraiment dommage de la part de cette communaut?. La subvention du Hadj est anti-r?ligieuse et toute personne qui accepterait cette subvention n’aurait pas effectu? un Hadj d’Allah! Pourquoi utiliser les imp?ts des gens pour aller chercher des b?n?dictions personnelles malgr? eux! Vous risquez d’attirer sur vous des mal?dictions!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page