Sénat : « L’entente avec tous les partis d’opposition », un préalable pour les coutumiers

978 62

La chefferie coutumière a donné son avis sur la mise en place du sénat au Président du Faso, ce 16 septembre 2013. Même s’ils estiment que le sénat doit être maintenu et qu’ils y siègeront le moment venu, les chefs coutumiers préconisent cependant qu’il « y ait l’entente avec tous les partis d’opposition » afin de préserver la paix sociale.

Le Mogho Naba (à g.) et le Koupendieli. Ils préconisent l'entente avec tous les partis d'opposition (Ph : B24)
Le Mogho Naba (à g.) et le Koupiendieli. Ils préconisent l’entente avec tous les partis d’opposition (Ph : B24)

Dans le cadre des concertations qu’il a entamées avec les communautés religieuses et coutumières sur le sénat, le Président du Faso Blaise Compaoré a reçu les chefs coutumiers (le Mogho Naba, le Dima de Boussouma, le Koupiendieli du Gulmu,  Naaba Kiiba de Ouahigouya et Naba Saga de Tenkodogo) en audience le 16 septembre 2013 au palais présidentiel de Kossyam.

« Il faut qu’il y ait la paix »

Les chefs coutumiers sont partants pour la mise en place du sénat, à condition qu'il y ait la paix sociale (Ph : B24)
Les chefs coutumiers sont partants pour la mise en place du sénat, à condition qu’il y ait la paix sociale (Ph : B24)

Comme les Catholiques, les Chefs coutumiers n’ont pas fait de mystère sur  leur position vis-à-vis du sénat, à leur sortie d’audience. Ils sont d’accord pour sa mise en place. « Nous avons souhaité que le sénat étant créé par une loi, il y ait toutes les dispositions nécessaires pour que ce sénat soit préservé et qu’il soit institutionnalisé, fonctionnel », a indiqué le Koupiendieli.

Les chefs coutumiers sont prêts également  à siéger dans la future deuxième chambre du Parlement. « Si elle (l’institution, NDLR) doit être mise en place, la chefferie sera représentée au sénat », a soutenu le roi du Gulmu.

« Même si j’étais catholique… »

Mais ils ont assorti cette participation à la condition qu’il y ait la paix sociale et que l’opposition approuve le principe. « Il faut qu’il y ait la paix, il faut qu’il y ait l’entente avec tous les partis d’opposition afin qu’on puisse prendre le chemin ensemble », a ajouté le porte-parole des chefs coutumiers.  Pour les autorités coutumières, il faut tenir compte des propositions de tous les acteurs.

Les responsables coutumiers reviendront en octobre à Kossyam pour discuter des problèmes de la chefferie coutumière (Ph : B24)
Les responsables coutumiers reviendront en octobre à Kossyam pour discuter des problèmes de la chefferie coutumière (Ph : B24)

Interrogé sur la position prise par l’Eglise catholique, le roi Koupiendieli a laissé entendre que cette position n’engageait que les évêques. « Ça regarde l’église catholique. Je ne suis ni catholique ni protestant ni musulman. Je suis coutumier. Et  même si j’étais catholique, leur réponse ne m’engagerait pas en tant que tel », a commenté le chef coutumier.

Les responsables coutumiers ont ajouté par ailleurs qu’ils reviendront en octobre rencontrer le Président du Faso pour discuter de questions qui n’auront pas trait au sénat, ni à la situation nationale, mais de « problèmes liés à la chefferie coutumière », entre autres.

Abdou ZOURE

Pour Burkina 24



Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Il y a 62 commentaires

  1. Cela va de soit cher coutumiers. Une demande que je vous adresse c’est de rentrer en contact avec l’opposition et leur demander de discuter

  2. les animistes ont le droit de se faire repr?senter,si on convoquait les r?ligions et certain de ces animistes ne veulent pas se pr?senter qu’ils laisse d’autres le faire.ces chefs coutumiers savent ce qu’ils font.attention aux piroman.MERCI CAMARADES

  3. La question du s?nat est ?voqu?e pour masquer nos probl?mes actuelles. Ce n’est pas apr?s 28 ans au pouvoir que ce gouvernement trouve qu’un s?nat est utile au pays!
    ca cache ce qu’ils ne veulent pas dire!
    Depuis le d?but de la pronciation de la mise en place de ce s?nat, ya m?me pas une seule personne du CDP qui a pu expliquer son bien-fond?. Je suis s?re que les enfants e ces m?mes dirigeants ne les soutiennent pas tellement c’est un grande b?tise ce s?nat

  4. les Chefs cutumiers sont avant tout des r?ligieux.Des chefs BOBO et gouins ont par momment repr?sent?s leur Communaut?s.je parle tout en connaissant bien le sud ouest.

  5. sacez que toutes les communaut?s burkinab? n'ont pas de chefs coutmiers, en l'occurence celles de l'ouest LOBI -BWABA- GOUIN -BOBO- SENOUFO etc. donc parler de chefs coutmiers et les resumer en mossi et gourmanch? n'est pas representatifs et par cons?quent antid?mocratique.Leur constitutionnalisation n'est ni plus ni moins que de l'etnocentrisme .

  6. internaute, le moro naaba doit ou ne doit pas ?tre pour le s?nat n’est pas le probl?me, QU’EST-CE QUE LE MORO NAABA apporte OU n’apporte pas au S?nat est le FONDAMENTAL. Potentiellement, de par son poids soci?tal, le moro naaba PESE lourd, REELLEMENT, la soci?t? burkinab? N’A PAS BESOIN DE SENAT. Ainsi SON POIDS est EGAL ? sa CAPACITE de r?ussir o? le Pr?sident du faso a tr?buch?. OR pour atteindre cet IDEAL, la NEUTRALITE S’IMPOSE et le JUSTE appara?t.

  7. Chefs coutumiers. disons plutot les boufons du roi Blaise
    D’abord ils ne sont pas representatifs de tous les coutumiers au BF. Ce n’est que quelques soit disant chefs d’un certain nombre de region bien connu ignorant et meprisant d’autres chefs d’autres regionsplus importante pour le BF.
    Que c’est desolant!

  8. pour toute personne etant pour le s?nat est forcement un vendu ou une personne immorale? vous criez haut et fort qu’il n’ya pas de d?mocratie et vous n’etes pas capable de respecter l’opinion des autres? pourquoi le mooro naaba ne devrait il etre pas etre pour l s?nat?

  9. l'homme a inventer la montre mais Dieu a cr?er le temps. Ce r?gime tombera Bient?t. Blaise ne pourra pas diviser le Burkina quoi qu'il fasse car nous somme souder.
    le pr?somptueux devient raisin sec avant d'avoir raisin mur.

  10. LE BURKINA FASO SOUFRE DE LA SENARIOSE ?UNE MALADIE QUI DIVISE LES COMMUNAUT?S RELIGIEUSES ,D?VALORISE LES CHEFS TRADITIONNELLES ….;BREF CES LE CANCER DU TISSU SOCIAL.
    L'AGENT CAUSAL DE CE FL?AU EST LE PR?SIDENT FONDATEUR(B C).POUR LUTTER CONTRE CET MOUSTIQUE PAS BESOIN DE MOUSTIQUAIRE IMPR?GN?;NI DE D?SINFECTANT;
    LA SOLUTION EST LA CONSCIENTISATION DE NOS PARENTS,FR?RE ET S?URS SUR LA SENARIOSE;LA MOBILISATION G?N?RALE DE TOUS LES BURKINAB?S POUR LES PROCHAINES MARCHES.
    CAR L'AGENT CAUSAL A ATTEINT D?J? SON OBJECTIF QUI ?TAIT DE DIVISER LES GENS POUR POUVOIR S'INSTALLER DE FORCE PAR R?F?RENDUM.
    CAMARADE QUE CEUX QUI ONT LES OREILLES COMPRENNENT,QUE L'HEURE EST CRITIQUE.
    L'enfant du pays

  11. Tout ? fait d'accord avec vous. Le pr?sident de tout un peuple oubli une partie importante de ce m?me peuple. Le BF n'est ni un royaume mossi, ni un royaume gourma encore moins la somme de ces deux royaume. C'est vraiment dommage et je ne crois pas que cela participe ? la recherche d'une coh?sion nationale.

  12. POLITIQUES BURKINAB? : QUAND LE SYNDROME IVOIRIEN DE LA HAINE ET DE LA DIVISION GUETTE TR?S DANGEREUSEMENT LE BURKINA FASO !!!!

    Je vous le dis que LES POLITICIENS BURKINAB? ont un sacr? probl?me avec eux-m?mes toujours prompts qu?ils sont ? critiquer tr?s s?v?rement ce qui se passe de mauvais dans les autres pays avec une lucidit? d?concertante tout en refusant ? leur tour de se regarder dans un miroir et d?affronter courageusement la v?rit? en face. LE BURKINA FASO n?est pas LE NIGER ni LE MALI et ni m?me LA C?TE D?IVOIRE entendons-nous chanter en ch?ur tous les jours par LE R?GIME COMPAOR? et donc ?videment ce qui s?est pass? dans ces pays-l? ne peut JAMAIS arriver chez nous parce que notre pays est tr?s diff?rent des autres, je dirai m?me que LE BURKINA FASO ne se trouve pas EN AFRIQUE et mieux, ils y vivent que DES SUPERS HOMMES !

    L?UNE des lois implacables de la physique et qui s?est indiscutablement r?pandue dans la vie courante de tous les jours est que LES M?MES CAUSES PRODUISENT TOUJOURS LES M?MES EFFETS. Je suis tr?s sinc?rement d?sol? car LE BURKINA FASO ne saurait faire exception ? cette r?gle. Ce qui est donn? de voir actuellement dans ce pays, n?augure absolument rien de bon pour notre avenir. Ces derni?res sorties des hommes politiques et maintenant des religieux, tracent tr?s dangereusement LES PR?MICES d?une division profonde de la soci?t? burkinab? qui se profile tout doucement ? l?horizon. Quand des militants du CDP encagoul?s tel que LE JOURNALISTE-HOMME D?AFFAIRES EL HADJ SOULEYMANE COMPAOR? (SC), un grand c?c? politique, se transforme en PORTE-PAROLE d?une tr?s grande communaut? religieuse et nargue les burkinab?, ne soyez point surpris des cons?quences incalculables d?un tel acte sur la coh?sion nationale si on n?y prend garde. D?ailleurs des associations musulmanes ont bien fait de se d?solidariser publiquement du comportement honteux et scandaleux de SC qui est certes libre de ses opinions mais pas d?en faire celle de tous les musulmans qui selon ses dires repr?sentent 60% des burkinab? pour encore crier AU CONSENSUS et dire qu?ils sont APOLITIQUES. Sauf erreur de ma part, LE S?NAT EST UNE INSTITUTION POLITIQUE et j?affirme avec forte conviction que les quelques 500 MILLIONS DE FCFA remis r?cemment par l??tat pour LE HADJ 2013 est UNE R?COMPENSE faite principalement ? L?OLIGARCHIE MUSULMANE toujours complices des d?rives du POUVOIR COMPAOR? et aurait d? refuser poliment cet argent car nous sommes dans un ?tat la?c et que l??tat n?a pas le droit de favoriser une religion par rapport ? une autre !

    EN C?TE D?IVOIRE, l?on a failli vivre UNE GUERRE RELIGIEUSE car les refondateurs dans leur d?sespoir de conserver par tous les moyens le pouvoir d??tat ont tout essay? en brulant DES MOSQU?ES et tu?s DES IMAMS et des musulmans consid?r?s ? tort comme DES MILITANTS DU RDR. Mais c?est la maturit? et la volont? des ivoiriens, qui ont emp?ch? LE CHAOS qui se dessinait. LE POUVOIR COMPAOR? est ? la crois?e des chemins et dans son dernier baroud? honneur, LE BLAISO par son comportement actuel, s?en fout en r?alit? de la paix et de la coh?sion nationale. Ce qui l?int?resse c?est SON S?NAT avec en ligne de mire LA MODIFICATION ?VENTUELLE DE L?ARTICLE 37.

    Semble t-il que L?HISTOIRE EST UN PERP?TUEL RECOMMENCEMENT et LE R?GIME COMPAOR? va r?colter t?t ou tard ce qu?il a lui-m?me sem?. On ne peut pas parler hypocritement de paix et avoir des comportements sauvages et barbares m?me dans le silence et qui tendent surtout ? OPPRIMER SON PEUPLE. Tel est en v?rit?, LE VRAI VISAGE DU R?GIME COMPAOR? qui a toujours r?gn? dans la terreur et la manipulation des textes par la ruse politique afin de toujours demeurer au pouvoir par des voies d?tourn?es autres que celles r?ellement D?MOCRATIQUES???LE GRAND ZAPATA !!!!

  13. les garants de nos coutumes,les personnes sur lesquelles nous avons toujours compt?es pour retracer nos origines on leurs mots ? dire sur toutes questions politiques.quant je voies ces chefs,je me rappel de la lutte pour la reconstitution de ce pays en 1947.L’UNION VOLTA?QUE(UV)des chefs ont convaincu des intelectuels comme ZINDA et OU2ZZIN pour cette reconstitution.ces intelects et autres des le depart n’?taient pas pour une reconstitution mais ont fini par suivre lorsque gloire et honneur ? HENRI GUISOU, propos? par le MOGHO NAABA ? l’Assembl? fran?aise ? BOURDON proposa la loi de la reconstitution de la HAUTE VOLTA.
    S’il y’a des gens qui aiment le Burkina, ma vision sera la chefferie coutumi?re.car si le Burkina br?le ils sortent les pr?miers perdents.
    En effet le faso n’est pas le seul pays ou on parle de chefferie,on voi l’imp?riale v?nere du Japon,les roi d’arabi saoudite,la reine d’engletrre,le roi de la belgique,le roi du maroc,les rois du ghana en exemple perimp? de koumassi….etc.
    La seul chose que je reproche ? ces majet?s c’est de n’avoir pas inclus les chefs de Dori,du grand Sia,de Gaoua,de Po,de Dedougou,de Manga et de Gagrango….Malgr?s ces absences je sais que toutes les chefferies se comprendont et metrre fin aux cris des piromans.LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRON.MERCI CAMARADE

  14. moi je pense personnellement que ces devraient ?tre consult? pour prendre leur point de vue. imaginer un les soci?t?s de l’ouest acephales comme le disait le colonisateur ils sont mis en marge parce que n’ayant pas chefferie. ne jouer pas avec le feu.

  15. pascal zaida? C’est le m?me qui demande r?f?rendum pour le s?nat et l’article 37? J’ai cru comprendre qu’il ne prenait pas position entre pro et anti s?nat.Son masque est tomb? alors? Vous avez fini vos tourn?es d’explicationS et quelle est la suite?

  16. Les coutumiers ont ?t? tr?s subtiles. Ils sont pour le s?nat mais pr?conisent l’entente avec tous les partis d’opposition, chose impossible. Il semble qu’en politique on ne dit jamais non mais on fait une proposition inacceptable. Je pense qu’il s’agit de cela.

  17. Dites a ces gars ou soit disons Chef que en politique tout les coups sont permis ,je vous donne l?exemple de mon pere qui est plus age que ses jeunes suivistes du pouvoir de blaise ,si il est en erreur je lui dirai en face car on parle du pays tout le monde est egal pour un bien commun

  18. La situation devient si dangereuse qu?il nous faut sortir de nos r?serves et faire entendre raison. La chefferie coutumi?re n?a pas sa place dans des institutions r?publicaines. Au Burkina, nous sommes pass?s de la situation de tribus ? un Etat ! Il est extr?mement dangereux d?instrumentaliser des survivances de formes anciennes de gouvernance tribale, en parfaite contradiction avec les exigences de l?Etat moderne, au risque de mettre ? mal la coh?sion nationale. Il nous est loisible de d?velopper sur les nuisances de la chefferie coutumi?re avant, pendant et apr?s la colonisation, mais tel n?est pas notre propos aujourd?hui. Au regard de certaines r?actions, qui, inconsciemment ou ? dessein, veulent mettre en comp?tition, voire en opposition, les confessions religieuses et au regard de celles que suscite d?j? la question de la chefferie coutumi?re, il convient de faire grandement attention ! La question du s?nat aurait rendu service au Burkina si elle nous donnait la latitude, avant 2015, de r?gler la question de la succession du Chef de l?Etat, pour ?chapper au syndrome du long r?gne sans partage. H?las, elle nous conduit droit vers une crise, que le Burkina ne peut ni ne doit se permettre le luxe de vivre.

  19. Bravo les catholiques. La soit disant puissance surnaturelle dans le regard du boss ne vous a pas influenc?s. Quant aux autres, on les connait depuis…donc leur position ne nous etonne gu?re

  20. Pour que la paix regne au faso il fo que ces chefs evitent de trop se faire voir. je suis pas le seul a remarquer que les chefs lobi dagara goin bobo etc… ne son pa de la partie. Youssoufou Ou?draogo est aussi vigilan

  21. Lu sur le mur facebook de “Le Balai Citoyen”: Kouuuuuuuuuuuuu uWi!!! ALERTE CIBAL On vient de nous signaler l?enl?vement par la police militaire il ya environ une heure, de l’?tudiant Serge BAYALA (ici sur la photo), Etudiant ? l’Universit? de Ouagadougou. Les faits qui lui reprocher restent inconnus mais c’est un jeune homme tr?s engag? et bien connu pour son activisme non violent dans le milieu universitaire. On ne sait o? il a ?t? conduit. Il a juste eu le temps d’envoyer un SMS pour donner l’information. Depuis, il est rest? injoignable. Nous sommes activement dans les recherches pour en savoir davantage sur les tenants et aboutissants de cet enl?vement arbitraire que nous d?non?ons. Nous mettons en garde les auteurs de ce forfait contre toute atteinte ? l?int?grit? physique de ce jeune dont la seule faute est sa soif de justice et l??veil de sa conscience citoyenne. Avis a toute personne qui aurait des nouvelles, de faire signe ? ce num?ro; 78168003.
    Pardon webmaster laisse passer on n’en sait jamais.

  22. Blaise va arriver ? ses fins ? savoir mettre ? sang et ? feux tout le pays avant de s’en aller. IL n’a rien ? perdre c’est le burkina qui perd. Jeunes, vieux, catholique, protestant, musulman et maintenant le fondement du peuple burbkinab? ? travers la mosa?que d’ethnicit? qui vivait en en paix et en harmonie parle truchement du jeu de raquir?. Seigneur sauve le Burkina Faso de THOM Sank

  23. Je ne sais pas pourquoi on a besoin de m?diatiser les concertations?

    Est-ce que cela ne pourrait pas ?tre fait en bonne et d?e forme sans ?tre “Hollywood?”?

  24. moi j’y crois toujours les chefs coutumiers savent ce qu’ils font et c’est sur qu’ils vont revoir leurs positions car la paix au burkina n’a pas de prix.

  25. Si on aditionn les pts d vue d ttes les parties il n manque qe le cercueil pr enter? mr senat au cimiti?re cdp et compagnie.

  26. un auditeur pas plus trop fid?le |

    Ces chefs ne sont pas repr?sentatifs de toutes les communaut?s coutumi?res du FASO. Le Burkina n’est pas un empire Mossi ou Gourmantch?. Cette position que eux.

  27. Blaise: Boulanger qui met en conflit les Burkinab?s entre eux ? travers sa position floue sur le SENAT.
    Les chefs traditionnels: Boulangers qui mettent en conflit les Burkinab?s entre eux ? travers leur position floue sur le SENAT
    Vouloir le SENAT et la Paix tout en sachant que si le SENAT existe la paix sociale ne pourrait ?tre que menac?. Vous Musulmans, Chefs traditionnels, et protestants vous savez bel et bien que la grande majorit? des Burkinab?s int?gres ne veut pas du SENAT et vous prenez de tels positions. Nous burkinab? int?gres nous vous tenons responsables des lendemains sombres du Burkina si cela arrive.

    A BON ENTENDEUR SALUT!

  28. le s?nat divise le peuple burkinab?,les religions pourquoi blaiso ne laisse pas son histoire de s?nat et cherche autre moyen pour convaincre le peuple

  29. barkbiiga, l’opposition A TOUT A PERDRE en allant dialoguer, les ANCETRES VONT les BANNIR, les MAUDIRE. Le POUVOIR, le CDP ONT TOUT A GAGNER en allant dialoguer avec l’opposition. Jamais le pr?sident n’a cherch? conna?tre la couleur de la chemise du chef de file de l’opposition, pourquoi IRA-T-ELLE DIALOGUER? pour une opposition (gaz?e, m?pris?e …)qui se RESPECTE et MERITE RESPECT peut aller ? un dialogue direct avec le Pr?sident du Faso himself EN PRESENCE d’un FACILITATEUR ou d’un MEDIATEUR.

  30. La raison triomphera et le Burkina s'en sortira advienne que pourra. Des d?cennies durant le clan Compaor? a g?r? ce pays et il est temps qu'il y ait un changement. Thomas Sankara a combattu la corruption, le n?potisme, les d?tournements de deniers publics, le client?lisme politique et autres maux de la soci?t? et Blaise Compaor? au contraire a ferm? ses yeux l? dessus. Nous voulons plus des dirigeants s?rieux et int?gres, nous ne voulons pas de S?nat pour nourrir et "engraisser" des individus qui sont d?j? rassasi?s et que l'on veut forcer ? manger, nous ne voulons pas des dirigeants ?go?stes et ?gocentriques qui ne pensent qu'? eux et leurs familles. Combien d'enfants meurent de paludisme au Burkina Faso? Combien de jeunes d?sesp?r?s cherchent de l'emploi au Burkina Faso? Combien d'?coles et d'h?pitaux avons-nous au Burkina Faso? Laisser tomber cette histoire de S?nat et cessons de nous comparer au Gabon, ? la France ou au Cameroun qui ont des s?nats qui ont leurs r?alit?s ? part qui ne sont pas celles des n?tres. Il faut que nos dirigeants ? tous les niveaux d'?tages s'auto-responsabilisent! La patrie ou la mort, nous vaincrons ou nous tomberons peut-?tre dans un ab?me sans fin de dictature!

  31. Et nous voila en face d’un probl?me nouveau. On dit que sont re?u rien que des chefs mossis dans un pays multiracial. Apr?s une phase 1 ou l’on a d?stabilis? la religion en phase 2 on d?stabilise le coutumier et en prime on d?stabilise l’unit? du pays en ne recevant que les coutumiers des pr?tendus royaumes mossi vaincu sans coup f?rir par les Fran?ais. Et nous voila mal barr? pour de bon. Quand je disais du s?nat que c’est un machin , j’aurai d? dire un virus qui clone le patrimoine g?n?tique du vivant pour le d?truire. Le vecteur de se virus fait peur s’il n’est pas ?radiqu? car il fera du mal au peuple burkinabe.

  32. C est malheureux d entendre que les naabas ,les pasteurs et imams (pour ne pas dire la communaut? coutumi?re,musulmane et protestante) qui sont cens?s preserver la paix se rangent dans un camp au lieu d ?tre mediateurs,tout ?a pour des inter?ts personnels.nous leurs disons qu ils seront les premiers ? recolter les pots. cass?s.

  33. Attention! Attention! Attention! Ces concertations m?diatis?es avec les leaders d’opinion religieux et traditionnels me semblent totalement inopportunes! Ce n’est pas les concertations en tant que telles que je trouve inappropri? mais le tapage autour. Le politique est entrain de mettre ? rude ?preuve la coh?sion ethnico-r?ligieuse qui est une grande valeur, socle de la paix, au Burkina Faso. Attention!

  34. J’ai beaucoup de respect de respect et de consid?ration pour les chefs traditionnels! Mais quelque part il y a mal donne! Monsieur le Pr?sident,moi je suis de l’Ouest du pays, c’est ? dire de notre R?publique ? nous tous!Je dirai, qu’une grande partie des chefs n’ont pas ?t? represent?s! En ce qui concerne leur position, je pense que c’est bien parti pour la fin du s?nat car la division ne fait s”aggraver!!!

  35. Je pense sur certaines questions d’opinion personnelle,certains “chefs” devraient se contenter de leurs prises de position et ?viter de commenter les positions des autres.Interrog? sur la position prise par l?Eglise catholique, le roi Koupiendieli a laiss? entendre que cette position n?engageait que les ?v?ques.Il doit savoir que sa position n’engage que lui aussi!Il ne repr?sente pas tous les Burkinab

  36. Youssoufou Ou?draogo tout a fait d'accord avec vous, maisntenant c'est ca qu'il faut d'abord essayer de savoir avant de tenir des propos comme celui de madess, moi je suis Mossi mais loin d'etre regionaliste. on prie tous pour la Paix sociale.

  37. H???! Fameux s?nat! pour … ou diviser les burkinab?s. que Dieu nous vienne en aide et que la sagesse divine habite les c?urs de nos dirigeants. Dieu b?nisse le Faso.

  38. ca m’atriste de voir des gens f?licit?s ces chefs coutumier pour cette position. s’ils disent vouloir pr?server la paix social qu’ils aient une prosition radicale. ils savent tous qu’il peut pas avoir un v?ritable consensus sur la question et qu’il serait tr?s difficile de ralier l’opposition a cette sotise politique qui est le senat. qu’ils sachent aujourd’hui que devant l’histoire ils porteront tous l’enti?re responsabilit? et repondront du sang du peuple si cette situation d?g?n?re. on pensait avoir des sages capable de dire la v?rit? au pr?sident COMPAORE mais on se rend compte que dans le pays on a trop de vendu qui ne pense qu’a leur ventre.

  39. Salut,
    C’est tr?s triste! Vouloir le s?nat et la paix, vous n’aurez jamais cela! Ils ne savaent pas ce qu’ils disent… “On ne peut pas vouloir une chose et son contraire” A l’insiar des prostestants et des musulmans, c’est une grande honte pour notre pays, de voir des personnes d?prouvues de valeurs sociales se prononcer ainsi, franchement c’est tr?s soulant!Honte ? eux car ils verront un burkina ?voluer sans eux. C’est une cat?gorie de personnes sans insouciante et en d?fasage de la r?alit?. Brovo! au catholique, c’est vraiment un organe bien structur? d?puis la nuit des temps. “On reconnait le ma?on au pieds du mur”les ?v?ques ont fait preuve de conscience profonde…le reste c’est ma?s seulement. “Heureux ? ceux qui approfondissent leurs refl?xions car le burkina radieux est pour eux” Le po?te

  40. je salue ici la notion de royaume que bcp de connaissent pas. Je profite rappeler le sens de royaume ? certains qui ne le per?oivent pas. Il existe cinq (5) royaumes mossi, et chacun est autonome, c?d n’est pas sous l’autorit? de l’autre. C’est vous remarquerai que les roi gardent chacun son bonnet

  41. Path?tique certains commentaires qui parlent d’empire Mossi, il n’a jamais ete question de ca dans l’article, je pense que les gens cherche coute que coute a cr?er la haine mais croyez moi un Pays en crise c’est pas beau a voire, Prions pour que ca nous arrive pas !!!

  42. je ne comprends rien a tout ce qui est sorti de ce entretien!la position des coutumiers est ambigu? car la condition pos?e a d?j? sa r?ponse bien connue!le chef de file de l’opposition et la majeure partie des parts ne participeront ne participeront pas au s?nat!pour une fois ayez une position bien tranch?e!

  43. Norbert ZONGO disait que la diff?rence qui existe entre les dirigeants africains et occidentaux est que ces derniers savent s'auto-responsabiliser, ce qui n'est pas le cas chez les Africains. L'?go?sme et l??gocentrisme de l'Africain le conduit toujours ? sa propre perte et tous nous r?pondront face ? l'histoire de cette tare qui nous singularise.

  44. l’opposition gagnerait vraiment a dialoguer le bras de fer ne sert a rien, si ils pensent qu’ils ont assez d’arguments contre la mise en Place de ce senat alors qu’ils aillent convaincre le chef de l’etat mais pas de rester chez eux et faire des declarations inutiles

  45. Fellicitation au conseil superieur de la chefferie coutumiere.Le moment est venu pour les prises de responsabilit? et on l'assume.Vive le Burkina faso et vive le Mooro Naaba qui a pris ses responsabilit

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *