L’Assemblée nationale résolument sur la voie de l’ouverture et de la transparence

648 0

La communication et les médias occupent une place de choix dans l’agenda de la Ve législature. L’Assemblée nationale en a encore donné la preuve en organisant ce vendredi une journée d’échanges avec les femmes et hommes de médias du Burkina, dans le soucis de promouvoir l’ouverture et la transparence parlementaire.

Le président de l'AN a échangé avec les journalistes autour des réformes entreprises. ©Burkina 24
Le président de l’AN a échangé avec les journalistes autour des réformes entreprises. ©Burkina 24

Une Assemblée nationale ouverte et transparente. C’est la volonté affichée par le président de l’Assemblée nationale, Soungalo Apollinaire Ouattara, depuis le début de la Ve législature. A la veille de la première session parlementaire, le signal avait été donné à travers un séminaire d’information au cours duquel le président de l’Assemblée Nationale a marqué cette volonté de placer la communication au cœur de la Ve législature.

… mois après, et à quelques jours de l’ouverture de la deuxième session ordinaire, le président de l’Assemblée réaffirme ses ambitions, et veut s’appuyer pour une bonne part sur les journalistes, réunis ce vendredi pour une rencontre d’information sur « les enjeux de l’ouverture et de la transparence parlementaire ».

Pour le président de l’Assemblée nationale, Soungalo Apollinaire Ouattara, ce dialogue avec les journalistes s’inscrit dans les priorités de son mandat, définies à l’ouverture de la première session parlementaire. « Parmi les domaines autour desquels je souhaitais que l’action du Parlement soit renforcée durant les cinq années de cette mandature, la communication occupe une place de choix afin de rendre compte aux citoyens des actions de l’Assemblée Nationale » a rappelé le président.

Les journalistes ont échangé avec les responsables médias de l'AN sur l'accès à l'hémicycle. ©Burkina 24
Les journalistes ont échangé avec les responsables médias de l’AN sur l’accès à l’hémicycle. ©Burkina 24

En perspectives, de meilleures conditions pour les journalistes à l’hémicycle

La rencontre rencontre d’information initiée ce vendredi avec des représentants des médias de tout genre se tient à quelques jours de l’ouverture de deuxième session ordinaire, dite session budgétaire. Pour permettre aux journalistes de jouer leur rôle de relais des actions du parlement, une communication a été consacrée à la procédure d’examen et d’adoption de la loi de finance.

Les échanges, alimentés par des exemples d’ailleurs, notamment de la France, ont surtout concerné les conditions de travail des journalistes à l’hémicycle, en terme d’accès à l’institution, et par conséquent d’accès à l’information : « Le problème se pose à nous en terme d’accès à l’information, et nous travaillons à améliorer les conditions », a reconnu le Directeur général des médias, Zoumana Traoré.

Dans l’immédiat, une salle de presse au sein de l’hémicycle a été aménagée, en attendant bien d’autres facilitées promises par le président : « Nous allons créer beaucoup de conditions pour que vous puissiez faire convenablement votre travail » a en effet promis Soungalo Apollinaire Ouattara, lors d’échanges qu’il a eu avec les journalistes.



Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *